Votre chat, c’est votre Dieu. Le matin à 6 heures du mat’ quand il vient vous foutre la patte dans la gueule en vous hurlant dessus de son haleine fétide qui sent le Sheba au poisson, vous vous levez sans rechigner pour aller lui filer ses précieuses croquettes, offrande quotidienne. Poussez le vice plus loin, ou plutôt, devrais-je dire, la dévotion. Il existe des lieux qui vous permettent de vivre pleinement votre adoration de la figure féline. Regardez, on vous mâche même le travail, vous n’aurez pas besoin de chercher plus loin.

1. Une île tout entière

À Tashirojima, au Japon. Il paraît même que là-bas, le nombre de chats surpasse le nombre d’hommes. Et qu’on peut dormir dans une cabane en forme de chat. Louée par un chât-elain. Plus de photos de l’île par ici.

Crédits photo (creative commons) : 暇・カキコ

2. Un théâtre de chats (sans puces)

À Moscou. Et même qu’ils font plein de trucs de ouf avec leurs petites papattes. Comme chevaucher le dos d’un cheval, ou faire de la trottinette. C’est un peu comme des lions en soit, mais en miniature. Bon après, on n’est pas fan du concept de cirque et il semblerait que ces petits poilus ne vivent pas leur meilleure vie donc entre nous on vous bute si vous prenez vos billets pour ce truc tout pourri.

3. Un groupe de musique rien qu'avec des chats

Les Aristochats IRL viennent de Chicago et font le tour des Amériques tous les ans. Paraît même qu’après les concerts les minettes se pressent en backstage…

4. Des salons de thé tout plein de chats

Présents à Tokyo depuis quelques années et depuis 2013 à Paris, les cafés où l’on peut côtoyer nos félins favoris avec une bonne tasse de thé ont la cote. Fort de ses douze chats, le Café des Chats à Paris se trouve dans le 11e arrondissement, au 9, rue Sedaine. Il en existe également un près de Bastille. Vous ne vous plaindrez pas s’ils cherchent à venir vous chiper votre part de tarte.

5. Un musée qui allie l'Histoire du Chat et tout le pire du kitsch félin

Présent à Kuching, en Malaisie – littéralement « la ville du chat », le musée réunit une magnifique collection de près de 2000 objets voués au culte kitsch du chat. Réputé pour porter chance, le chat et son histoire y sont présentés sous toutes les coutures. Si vous avez l’argent pour un pèlerinage en territoire chat, n’hésitez pas. Même si les sculptures à l’entrée tirent un peu la tronche.

View this post on Instagram

My favourite part of the city so far

A post shared by Chef Nikolai Itchenko (@chefnik_chenko) on

6. Une galerie d'art entièrement consacrée aux œuvres qui causent de chats, Le 'KattenKabinet' ou 'Cabinet des Chats' à Amsterdam

Si vous ne daignez contempler une peinture que si elle se rapporte un minimum à 30 Millions d’Amis (et plutôt du côté chat que chien ou lapin nain),alors cette galerie est faite pour vous. Temple de l’art à chats, elle vous ravira les pupilles (peut-être un peu dilatées si vous êtes à Amsterdam).

7. La maison d'Hemingway en Floride

L’auteur était semble-t-il un grand amoureux des chats, qu’il laissait gambader sur toute sa propriété en Floride. Aujourd’hui, le lieu reste un endroit touristique que l’on peut visiter, à condition de ne pas déranger les félins qui y élisent encore domicile.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

8. Kattenstoet Festival, Belgium

Ce festival en Belgique organisé à Ypres célèbre la divinité Chat. C’est pourquoi on peut y voir toute une flopée d’énergumènes à moustache durant la parade. À l’origine, il semblerait qu’une pratique qui visait à exterminer les chats de la ville ait donné lieu par la suite à un adoucissement des mœurs qui a voulu que la ville demande pardon aux chats massacrés en défilant chaque année pour eux.

9. Stray Cat Hostel, Istanbul

Après avoir bu un thé avec eux, venez donc passer la nuit avec les chats. Le « Stray Cat Hostel » d’Istanbul a également adopté le chat comme compagnon et argument marketing. Mieux vaut ne pas être allergique pour y séjourner.

10. Gotokuji Temple, Tokyo

Vous vous êtes souvent interrogé sur l’origine des étranges figurines de chats à la patte levée que l’on peut voir à chaque coin de rue chez un traiteur japonais ou un semblant de restaurant chinois. Eh bien la réponse se trouve (suspense!) au Japon. Au temple Gotokuji de Tokyo plus précisément où il est possible d’en voir quelques centaines, un peu partout, de quoi bien apporter la prospérité et la paix que sont censés véhiculés ces chats idolâtrés.

Vous nous ramènerez des photos hein ?

Source : Vice, Oddee, Metro UK