La chanson c’est ton dada. C’est d’ailleurs pour cette raison que tu aimes pousser la chansonnette jusqu’au bout de la glotte et pas toujours au bon moment. Alors c’est sympa hein, c’est chouette, c’est mignon mais parfois c’est un peu agaçant. Parce que ta voix n’est pas celle de Lana Del Rey (ou enfin si c’est la voix de Lana del Rey et c’est pas forcément une bonne nouvelle). Donc s’il te plaît, sois sympa et va gueuler dans des lieux prévus à cet effet.

1. Sous la douche, devant ton public imaginaire

Un grand classique des lieux de chant. Sous une bonne douche chaude (ou froide selon ton niveau de tessiture), tu peux ainsi barytonner à foison entre le shampoing et l’après-shampoing avec des clapotis en guise d’accompagnement musical.

Source photo : Giphy

2. Au karaoké

Evidemment, s’il y a bien un endroit où tu peux chanter fort et faux sans être jugé-e par tes compatriotes c’est bien au karaoké. Pour cela il n’est même pas nécessaire que tu connaisses les paroles par cœur, tu peux beugler avec tes tripes, c’est ton moment, tu as le droit, tu as même payé pour ça.

3. Dans la voiture en situation d'embouteillage

Plutôt que de traiter tous les automobilistes de connards et de maudire les cieux, tu peux en effet calmer tes nerfs en chantant à tue-tête le « requiem pour un con » de Gainsbourg. Et accepter que la vie reprenne ses droits sur toi.

Source photo : Giphy

4. Dans la cage d'escalier quand tu rentres ivre de soirée

Et que tu sais pas pourquoi tu as en tête « Quand la musique est bonne » de Goldman et qu’il te faut absolument la célébrant en bramant ses paroles si exquises : « J’ai plus d’amour, j’ai pas le tempsJ’ai plus d’humour, j’sais plus d’où vient le vent J’ai plus qu’un clou, une étincelle Des trucs en plomb qui me brisent les ailes ».

5. L'ascenseur quand tu rentres ivre de soirée

C’est l’étape d’après, celle qui rassure tous le monde parce qu’en effet tu t’exprimes dans un espace clos et avec un peu de chance tu pourras rester coincé dans l’ascenseur jusqu’à demain matin et ça devrait bien te calmer tes ardeurs vocales.

6. Le pallier de ta voisine quand tu rentres ivre de soirée

Etape n°3. Attention l’alcool c’est mal.

Source photo : Giphy

7. En début de soirée, pour ambiancer les gens assis sur le canapé

Pour toi l’ambiance, c’est primordial, il faut savoir tâter la festivité à coup de chansonnettes atmosphérative afin qu’elle deviennent des volutes hypnotisantes qui plongeront tous les convives en êtres transcendantaux, animé par la musique et par la folie de l’ivresse. Bon en fait c’est chiant quand tu chantes donc arrête maintenant.

8. En fin de soirée, quand tout le monde dort sur le canapé

Tu leur as tous percé les tympans avec ton chant sale animal.

9. Quand tu fais caca et que tu es un peu constipé-e

On sait jamais des fois que ça aide pour ton transit intestinal. On dit souvent que le chant apaise les cordes vocales mais on ne dit pas assez que le chant apaise les sphincters. Alors quoi ? serait-ce un tabou ?

10. Sous les fenêtres de ton aimée à Vérone au XVII°

OK ça demande un petit savoir-faire en voyage temporel et en chant italien, mais si c’est le prix à payer pour avoir le droit et la jouissance de chanter fort et faux, tu l’acceptes envers et contre tous.

Source photo : Giphy

Je n’aurais qu’un mot à dire : « Laissez-nous chanter, Le peu d’amour qui nous qui nous reste, Sous nos ailes d’acier. Oh laissez-nous chanter Laissez-nous rêver Et s’il nous faut faire un geste C’est à nous de décider Mais laissez-nous chanter ».

OK ça faisait plus d’un mot.