L’avantage d’avoir des parents ou des beaux-parents, c’est qu’ils peuvent servir de baby-sitter gratos pendant les vacances scolaires. Le moment où tu peux enfin laisser tes mômes chez eux et te barrer à toute vitesse ensuite est un peu attendu comme le Saint Graal, soyons honnêtes. Et pendant que tes chers chérubins s’éclatent à faire tourner tes vieux en bourrique, toi, t’as du temps juste pour ta gueule, et ça, c’est beau.

1. Dormir

Faire des grasses matinées, des siestes à tout moment de la journée, traîner au lit, te rendormir, le tout sans avoir un ou des gamins qui braillent et qui viennent te tirer de sous ta couette pour avoir un bol de Miel Pops devant l’Ane Trotro.

2. Sortir avec tes potes comme avant

Sans devoir dire à 23h, au beau milieu de la soirée « désolé(e) il faut que j’y aille, mes gamins se lèvent à 7h demain matin, ça va piquer sévère ». Non là, tu peux rester jusqu’au bout de la night, même si, avoue-le, dès minuit tu as envie de rentrer et de pioncer, tant tes heures de sommeil en moins depuis des années ne te permettent plus d’être au taquet comme avant.

3. Ranger sa chambre et donner ses vieux jouets

Sans qu’il y ait de crises parce que: « naaaan maman, pas ce jouet, j’y joue encore tout le temps » alors que c’est faux, tu le sais très bien, et lui aussi. Là au moins, vu que tu ne l’as pas dans les pattes, tu peux te faire un gros carton de babioles à filer à Emmaus, sans déclencher une troisième guerre mondiale.

4. Dormir encore

Parce que la première grasse mat’ n’était pas suffisante, tu peux rajouter encore une petite sieste avant l’apéro, une après le déjeuner, et pourquoi pas même une petite avant de sortir retrouver tes potes en terrasse. Elle est pas belle la vie ?

5. Passer ta journée en pyjama sans sortir de chez toi

Sans culpabiliser parce que tu n’as pas vu la lumière du jour, sans devoir te trainer au parc et regarder tes mômes faire du toboggan, sans devoir prendre de douche, te laver les dents, t’habiller, non rien du tout. Passer ta journée à rien foutre, le tout en pyjama pilou-pilou.

6. Bouffer un Macdo dans ton lit

En matant à outrance des épisodes sur Netflix sans interruption, en foutant des frites partout dans les draps tout en t’essuyant les doigts sur ta housse de couette avec plus ou moins de discrétion. Et ça, c’est bien un truc que tu ne ferais jamais devant tes mômes, déjà parce que t’as pas le temps, puis aussi parce qu’il faut montrer l’exemple parait-il.

7. Te faire une expo

Sans devoir courir après tes enfants en leur répétant en permanence de ne toucher à rien, de ne pas grimper sur les statues, de ne pas coller leur nez aux tableaux, de ne pas courir sur le parquet ciré, et sans devoir abréger la sortie parce que le vigile vous menace du regard, toi et ta marmaille.

8. Aller au restaurant

Mais dans un vrai restaurant hein, pas dans une chaine qui propose des sièges et des menus enfants, et où les sets de table sont en fait des feuilles de coloriage. Non là je te parle d’un vrai resto, où les gens parlent doucement, calmement, et où il y a autre chose à la carte que des pizzas, des pâtes et des cheeseburgers.

9. Repeindre les murs du salon

Parce que tu as le temps pour ça, et que tu n’as pas à surveiller en permanence ton gamin de peur qu’il ne bouffe de la peinture à même le pot ou qu’il ne se prenne pour Picasso et qu’il t’aide en peignant directement avec ses doigts.

10. Dormir

Je l’ai déjà dit ?

Et vous, vous faites quoi quand vos enfants sont en vacances chez les grands-parents ?