Allez, on y est enfin, c’est la rentrée des classes. Alors oui, ça veut dire aussi que c’est la fin des vacances, mais en toute objectivité, peut on vraiment parler de vacances quand on a un, ou pire, plusieurs enfants à gérer ? Bah non, très clairement. C’est bien pour ça qu’on peut voir les parents effectuer des petites danses de la joie à chaque rentrée scolaire, et en voir même certains chanter discrétos « libérééééé, délivrééééé ». On vous comprend les gars.

1. Tu as du temps pour toi, et que pour toi

Sans devoir organiser des activités pour ton aîné, sans devoir surveiller en permanence ton petit dernier, en ayant le temps de faire pipi la porte fermée (ce rêve). Tu peux même aller déposer tes gosses à l’école ou à la crèche et rentrer te recoucher au chaud sous ta couette, parce que dans ce monde parfait tu n’as pas à aller au boulot ensuite, non non tu es free-lance et tu bosses de chez toi, donc c’est la liberté.

2. Tu peux enfin le coucher tôt

Genre plus à 22h, sous prétexte que c’est les vacances. Non là c’est pipi, les dents et au lit à 20h pile pour tout le monde, et toi tu peux enfin mater la fin d’Orange is the New Black en buvant un coup et on bouffant du saucisson en croquant dedans directement.

3. Tu peux faire une danse de la joie

Une fois que ton précieux chérubin est officiellement entre les mains de la maîtresse, tu remarqueras que tu ne seras pas la/le seul(e) à effectuer une petite danse de la joie, plus ou moins discrète, parce que ça y est, tu es enfin libre. Ouais enfin jusqu’à 16h30 hein, t’emballe pas trop non plus.

4. Tu peux pleurer un peu mais pas trop

Parce que c’est tout de même émouvant tout ça, ton tout petit bébé qui rentre enfin à l’école tout seul comme un grand. Ça te tire la larme à l’oeil c’est normal, mais il ne faut surtout pas qu’il le voit, sinon tu peux être certain(e) que ça va augmenter le volume de flotte qui sortira de ses yeux. Attend qu’il soit dans sa classe pour ouvrir les vannes.

5. Tu peux manger vite fait le midi

Sans devoir cuisiner un truc équilibré pour ton môme, ou au pire des coquillettes jambon s’il boude son assiette. Non là tu ne penses qu’à ta gueule, et tu peux même manger que du pain et du fromage si tu veux, t’as pas à montrer l’exemple.

6. Tu peux faire des économies de nounou

Parce que Papy/Mamie ne peuvent pas forcément garder ton héritier pendant les 2 mois de vacances, et que toi t’es bien obligé(e) de retourner bosser. Tu as donc payé une nounou pendant des semaines pour occuper et surveiller ton gamin toute la journée, mais maintenant c’est bon, tu peux retrouver presque un compte en banque normal, l’école c’est gratos.

7. Tu peux lui ressortir les mêmes phrases que tu as entendu toute ta jeunesse

Comme « J’espère qu’avec toutes ces nouvelles fournitures tu vas bien travailler cette année » ou encore « On se couche tôt, demain y’a école » ou encore « T’as bien fait tes devoirs de géo ? » Toutes ces phrases qu’on t’a balancé toute ton enfance, tu te fais maintenant une joie de les ressortir à ton tour.

8. Tu peux te faire des nouveaux potes

Qui dit rentrée scolaire, dit souvent nouveaux élèves, donc nouveaux parents d’élèves, et potentiellement nouveaux potes. Et quand on a dépassé la trentaine, on sait à quel point ça peut être compliqué de se faire des copains, donc c’est cool de voir un peu des nouvelles têtes avec qui vous finirez peut-être par aller boire des coups.

9. Tu peux faire du shopping, mais que pour ta gueule

Sans avoir ton môme dans les pattes qui tire la tronche parce qu’il déteste faire les magasins, parce qu’il déteste essayer des nouvelles fringues, des nouvelles chaussures, acheter ses fournitures… Tout ça le saoule très clairement alors que toi tu kiffes trop ça. Bah maintenant qu’il est sur les bancs de l’école, tu peux te faire plaiz.

10. Tu peux commencer à organiser Noël

Bah oui, qui dit rentrée, dit Noel dans 3 mois, donc merci de dégager le passage et de faire de la place, on va commencer par trier toutes les décorations de Noël par taille, par couleur et par catégorie, pour que tout soit prêt au mois de décembre. Comment ça, je suis la seule à faire ça ? C’est vous qui êtres chelous.

Bon, t’emballe pas trop non plus hein, dans un mois et demi c’est les vacances.