senat
Crédits photo (creative commons) : Jg281

Le Sénat a parlé : le non-cumul des mandats, c'est super, mais eux, non merci, ça va, ils gèrent. Comment défendre une telle prise de position face au citoyens sans lui dire, "oui, on vous prend pour des cons, bien comme il faut" ? On a cherché, et on a trouvé quelques pistes pour faire passer la pilule. Si on peut rendre service...

  1. "On n'allait quand même pas voter un truc qui nous permet de glander"
    Les Français n'auraient pas compris.
  2. "Le non-cumul pour les Sénateurs, c'est le risque qu'ils soient coupés de la réalité des français"
    Autant les députés-maires, ce sont des profiteurs, autant les Sénateurs-facteurs ou les Sénateurs-ouvriers du bâtiment, c'est plutôt sain.
  3. "Sénateur, c'est un job d'étudiant, les fins de mois sont dures"
    Donc si on peut faire Président d'une intercommunalité quelques jours par semaine, ça permet de rester propre.
  4. "Hier, on a interdit les mini-miss, c'était bien, non ? Vous n'allez pas venir nous faire chier !"
    Puisqu'on vous dit qu'on est des gentils !
  5. "On est trop vieux, le changement, ça peut nous tuer"
    Si on m'enlève mon mandat de conseiller municipal, je me fous en l'air ! Sans déconner je le fais !
  6. "Parce que vous aurez oublié dans une semaine"
    Un peu de Coupe d'Europe, un bijoutier niçois, et hop, plus personne ne s'en souvient.
  7. "Nous, on pensait qu'aucune loi ne s'appliquait aux Sénateurs !"
    Du coup, on n'a pas le droit de tuer des gens sur la route non plus ? Putain, mais c'est l'horreur ! Et pourquoi pas nous faire payer des impôts aussi ?
  8. "On a voté ça la nuit"
    Et on était un peu bourré. Ça va, ça arrive !
  9. "Prenez le problème à l'envers : un sénateur qui meurt, ce sont deux ou trois postes qui se libèrent"
    #AstuceChomage
  10. "On vous emmerde"
    Bien comme il faut.
  11. (bonus) Etre vieux n'empêche pas d'avoir le sens de l'humour
    C'est bon de rire, parfois.

Et vous, vous comprenez ce choix courageux ?