On t’avait déjà parlé des coins les plus mignons de la capitale, ceux que tu vas voir quand tu as besoin de changer d’air. Sache, petit garnement, qu’il existe d’autres endroits, secrets ou pas, qui rendent Paris féérique. En tête de liste, les passages (couverts ou non) sont des reliques plus ou moins bien conservées d’un Paris d’autrefois, épargnées des plans de modernisation d’Haussmann. Qu’ils soient chicos ou choupinous, y aller, c’est redécouvrir l’effet « carte postale » de Paname. Et ça mon p’tit bonhomme, ça n’a pas de prix.

1. Passage du Grand-Cerf, Paris 2è (145 rue Saint-Denis / 8 rue Dussoubs)

Point de bambi ici, le nom fait référence à l’hôtel homonyme qui se trouvait à l’emplacement de l’actuel passage. Construit aux environs de 1825, ce passage sera vite supplanté par d’autres à proximité, plus luxueux, et délaissé pendant près d’un siècle. Aujourd’hui, il a été réhabilité et on y trouve des commerces branchouilles-sympas. Un must à Noël.

2. Galerie Vivienne, Paris 8è (4 rue des Petits-Champs / 5 rue de la Banque / 6 rue Vivienne)

Là, on est clairement dans la galerie de luxe : sol en mosaïque, détails sculptés, décor néo-classique. La galerie est toujours très active commercialement aujourd’hui, plus que sa jumelle, la Galerie Colbert, rachetée par la Bibliothèque nationale de France. Malgré une restauration controversée, Vivienne vaut quand même le détour.

https://www.instagram.com/p/BKyuSj2goRb/

3. Passage des Panoramas, Paris 2è (10 rue Saint-Marc / 11 boulevard Montmartre)

Ouvert en 1799, ce qui en fait un des plus anciens passages couverts parisiens, ce passage absolument charmant se caractérise par l’abondance d’enseignes. Ça dégueule de partout, voilà. Mais comme c’est joli, on aime bien. Ce qu’on y trouve ? Le théâtre des Variétés, pas mal de restos et de quoi rendre timbrés les philatélistes. #drôle #blague #jeudemotslaids

https://www.instagram.com/p/BKd6vAmARZB/

4. Passage Jouffroy, Paris 9è (10 boulevard Montmartre / 9 rue de la Grange-Batelière)

Dans l’enfilade des Panoramas (si tu nous passes l’expression), se dresse fièrement le mignonnet passage Jouffroy. Édifié en 1845, il s’agit à l’époque d’une petite prouesse technique : première galerie en métal et verre ET chauffée par le sol. Jouffroy dessert le musée Grévin, l’hôtel Chopin (datant de la même époque) et un magasin de jouets qui vend des maisons de poupée adorables.

https://www.instagram.com/p/BKat8zOgyeS/
https://www.instagram.com/p/BLCNcOogoCw/

5. Passage Verdeau, Paris 9è (6 rue de la Grange-Batelière / 31 rue du Faubourg-Montmartre)

Dans l’enfilade de Jouffroy (décidément, ça devient gênant), on trouve le passage Verdeau, construit en même temps. Et pourtant, ils connaissent un destin différent : Verdeau est moins visité que les deux passages précédents, malgré une verrière originale dite en arête de poisson. C’est l’ouverture de l’hôtel Drouot qui relancera le bouzin, et en fera un lieu prisé des antiquaires.

https://www.instagram.com/p/BKn2wJvgTj2/
https://www.instagram.com/p/9qtLzLswYM/

6. Passage du Chantier, Paris 12è (53, rue de Charenton / 66, rue du Faubourg-Saint-Antoine)

On change d’ambiance ave ce passage semi-couvert, nommé d’après un ancien chantier de bois à brûler qui alimentait les artisans ébénistes du coin. Aujourd’hui encore, on y trouve plein de fabricants de meubles plutôt « tradis », mais surtout, un calme olympien à quelques encablures de la Bastille.

https://www.instagram.com/p/BBaF2FLLNuw/
https://www.instagram.com/p/s7oyxRRpb0/

7. Passage Choiseul, Paris 2è (40 rue des Petits-Champs / 23 rue Saint-Augustin)

Édifié à partir de 1825, Choiseul est connu comme le plus long des passages couverts parisiens avec ses 190 m de galerie. Il manque encore peut-être d’animation, comme certains passages qui ne se sont pas relevés de l’ouverture des grands magasins, mais sa rénovation en 2012 a fait venir de nouveaux commerces et restos. Et puis Céline y a vécu, quand même !

https://www.instagram.com/p/BLBlG5fAoCo/
https://www.instagram.com/p/BIVVWWmgxNc/

8. Passage de l'Ancre, Paris 3è (221 rue Saint-Martin / 30 rue de Turbigo)

Alerte mignonnerie à son maximum. Des vitrines multicolores et de la verdure se découvrent derrière une porte d’entrée qui ne paie pas de mine. Le détail qui tue ? Pep’s, aka le seul fabricant et réparateur de parapluie à Paris. Les autres « boutiques » sont pour la plupart des bureaux. Oui, des gens travaillent dans ce cadre.

https://www.instagram.com/p/BFRLBISm9sw/

9. Passage des Princes, Paris 2è (5 boulevard des Italiens / 97 rue de Richelieu)

Celui-là ne fait rien comme les autres. Dernier passage couvert édifié en 1860 après les transformations d’Haussmann, il a été détrui en 1985 mais reconstruit à l’identique 10 ans plus tard ! Aujourd’hui, c’est le village JouéClub (!), réparti dans les différentes échoppes pour ne pas dénaturer l’atmosphère d’origine.

https://www.instagram.com/p/8h1_djrgRQ/
https://www.instagram.com/p/BDtKqZiOfHD/

10. Cour du Commerce-Saint-André, Paris 6è (59 rue Saint-André-des-Arts / 21 rue de l'Ancienne-Comédie / 130 boulevard Saint-Germain)

Ce coin est tellement parisien que ça pourrait être un décor de cinéma. D’abord ouvert en 1730, le long de l’emplacement de l’ancienne enceinte Philippe-Auguste, puis modifié au cours des années, tu peux y boire un coup au Procope, le plus vieux café de Paris. Devant le n°9, aie une pensée pour les pauvres moutons sur lesquels Guillotin a testé sa machine à cet endroit précis. Mais c’est sympa, hein.

https://www.instagram.com/p/BJDG0eSgrtD/
https://www.instagram.com/p/BAFlqbCM3Xx/

T’as des petits passages secrets où t’aimes bien traîner tes guêtres ? Allez, raconte-nous tout dans les coms, ça te fera du bien.


Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :