S'il y a une chose qui n'a pas changé dans le jeu vidéo, ce sont les prix. Le gamer, de génération en génération, a toujours failli signer son game-over bancaire pour s'offrir les nouveautés. Souvenez-vous par exemple des jeux de la Neo-Geo qui coûtaient quasiment le même prix que la console. Mais quand on voit que le jeu le plus cher de ce top vaut environ 164 Xbox 360, on se dit que ces acheteurs étaient plutôt radins. Regardons de plus près ces jeux qui, si un jour ils atterrissent dans vos mains, ne seront pas juste que des heures perdues devant votre console.

  1. Stadium Events (NES) "vendu" 41 300 $ (environ 32 948 €)
    Quand seule la boîte d'un jeu se vend 10 000 $, on se dit qu'on est face à du lourd. En effet, Stadium Events fonctionnait exclusivement avec le Family Fun Fitness Mat, un tapis à la Dance Dance Revolution. Nintendo a ensuite acheté les droits du tapis pour créer le leur : le PowerPad. Dans la foulée, Nintendo réédita le jeu sous le nom de World Class Track Meet et ordonna la destruction des copies de Stadium Events encore en vente, pour éviter toute confusion. Malgré cela, 200 copies ont été vendues, mais seulement une vingtaine de copies sont assurées d'exister encore à ce jour. Le jeu a atteint les 41 300 $, mais l'acheteur n'a jamais payé cette somme (et on le comprend). Officiellement, le jeu s'est tout de même vendu 22 800 dollars en 2011. Et dire que World Class Track Meet ne vaut plus que 3 pauvres dollars...

    Source photo : TopTenz
  2. Air Raid (Atari 2600) vendu 31 600 $ (environ 25 228 €)
    Un jeu d'autant plus exceptionnel que rien, en définitive, ne le rend vraiment exceptionnel. Seul jeu d'une petite entreprise et tiré à 12 exemplaires seulement, Air Raid est très recherché des collectionneurs. A tel point qu'après avoir lu un article sur Internet à propos de ce jeu, Tanner Sandlin un américain, trouva le jeu dans son garage et le vendit sur Ebay pour la modique somme de 31 600 dollars, constituant, vous l'aurez deviné, le jeu vidéo qui s'est officiellement vendu le plus cher. Quand on vous dit que le jeu vidéo est une activité enrichissante...

    Source photo : TopTenz
  3. Kizuna Encounter et Ultimate 11 (Neo-Geo) 55 000 dollars les deux, soit 27 500 $ (21 939 €) chacun.
    Prenez la Neo-Geo, console de collectionneurs par excellence. Rajoutez-y un jeu qui n'existe dans sa version anglophone qu'à 15 exemplaires, puis un autre qui n'en a que 10, mettez-les en évidence devant un collectionneur passionné, et vous avez la plus grosse somme jamais dépensée dans des jeux vidéos.

    Source photo : TopTenz
    Source photo : TopTenz
  4. Nintendo World Championship (NES) 21 000 $ (16 753 €)
    Ce jeu a la particularité d'avoir seulement été utilisé lors de championnat de jeu dans 30 villes américaines, en 1990. Chaque gagnant des trois différentes catégories d'âge ont eu leur cartouche, ce qui nous donne 90 cartouches. Mais ce n'est pas tout. Ce jeu pouvait aussi être gagné dans un concours du magazine officiel de Nintendo, Nintendo Power, suite à ces championnats. Avec une différence de taille : ces cartouches arborent une jolie texture or. Il n'en existe que 26. Elles sont donc bien plus recherchées, et donc bien plus chères. Les cartouches "normales" se vendent dans les 4 000 dollars, alors que les dorées s'envolent jusqu'à 21 000 dollars. Et tout ça pour quoi? Pour des démos de Super Mario Bros, Tetris et Rad Racer, faisables en moins de 6 minutes...

    Source photo : TopTenz
  5. Nintendo Campus Challenge (NES) 20 100 $ (16 035 €)
    Sur le même principe que Nintendo World Championship, Campus Challenge était un concours de jeu, cette fois-ci adressé aux étudiants, qui s'est déroulé un an plus tard. Les démos étaient celles de Super Mario Bros 3, PinBot, et de Dr. Mario. A la fin de l'évènement, toutes les cartouches ont été détruites. Toutes? Non! Un employé de Nintendo a eu le bon sens d'en garder une, et de vente en vente, cette cartouche unique n'a cessé de voir sa valeur augmentée. Mais qui sait? Un exemplaire de Campus Challenge est peut-être encore caché dans un coin. Nul doute que s'il sort un jour de l'ombre, son découvreur pourra se dire qu'un peu de ménage, ça fait du bien parfois.

    Source photo : TopTenz
  6. Atlantis II (Atari 2600) 6 000$ (4 880 €)
    Atlantis II est une version inédite non commercialisée d'Atlantis I, qui reprend le jeu en tout point, mais avec la difficulté revue à la hausse. En effet, Imagic, le développeur, avait lancé un concours : celui qui ferait le meilleur score gagnerait un voyage. Mais le score maximal étant trop facile à atteindre, Imagic a dû renvoyé aux gagnants potentiels la nouvelle version en plus hardcore. Les cartouches des deux versions sont identiques, ce qui rend le jeu d'autant plus difficile à dénicher.

    Source photo : TopTenz
  7. Mr Boston (Vectrex) 3 000$ (2 440€)
    Mr Boston, à la base, c'était une marque de liqueur. L'entreprise a décidé de lancer un jeu promotionnel, très fortement inspiré de Clean Sweep, autre jeu promotionnel, lui-même copié sur PacMan. Ce qui fait de Mr Boston un plagiat de plagiat, soit le jeu le moins créatif du monde, dont il ne reste que 4 copies, d'où son prix.

    Source photo : TopTenz
  8. Ultima: Escape from Mt. Drash (VIC-20) 2500$ (2 030€)
    Ultima était un jeu édité sur Commodore VIC-20, une antiquité en 8 bits lancée en 1980. Ce jeu vidéo RPG, édité à 3000 copies à l'époque, fut un désastre commercial. Il se raconte qu'un revendeur a même balancé les jeux non vendus du haut d'une falaise. Aujourd'hui, il en reste 13, qui se vendent aux alentours de 2500 dollars l'unité.

    Source photo : TopTenz
  9. Pepsi invaders (Atari 2600) 2000$ (1625 €)
    Si vous vous êtes baladé à une convention en 1983, vous vous êtes peut-être retrouvé avec une des 125 cartouches Pepsi Invaders pour Atari 2600. Car oui, ils ont osé réalisé un Space Invaders sous licence de boisson gazeuse. Ils, ce ne sont pas les développeurs de Pepsi mais de Coca-Cola. Logique, puisque le but du jeu est justement de détruire les lettres du mot "Pepsi", sur le même principe que le célèbre jeu de Taito.

    Source photo : TopTenz
  10. (Bonus) Resident Evil 6 Premium Edition (PS3/Xbox 360) 105 000 yens (935 €)
    Le jeu n'est même pas sorti qu'il bat déjà un record. La Premium Edition de RE6 est en effet le jeu vidéo au prix officiel le plus cher. 15 fois et demie le prix du jeu d'origine. L'équivalent d'à peu près 5 PS3. Mais qu'il y a t'il donc dedans ? On y retrouvera bien évidemment le jeu, mais également 4 coques pour tablettes et une réplique de la veste en cuir de Leon, l'un des héros. A quoi bon se cosplayer avec deux cartons et 3 bouts de scotch quand on peut être aussi fidèle à l'original ? Et puis, avouez, vu les 9 précédents jeux, c'est une aubaine. Bon ok, je l'avoue, je suis de mauvaise foi.

    Source photo : geek

Alors, vous avez trouvé des mines d'or dans votre grenier?

Sources : jeuxvideopc, toptenz, bornrich

Crédits photo (creative commons) : Atariage