« Dis donc, tu te souviens vachement mieux de l’emplacement d’une girafe bleue que de ma date d’anniversaire » disait Sandrine à Vincent alors qu’ils fêtaient leur première année ensemble autour d’une partie de memory. De cette discussion devait émaner des mois et des mois de frustration sexuelle pour ce pauvre Vincent, en plus de celle, toute naturelle de n’être pas parvenu à gagner la partie. Les jeux de société, c’est 12% d’amusement pour 88% de frustration et de haine de l’autre. Et certains explosent les plafonds.

1. Le Uno

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Je mets un + 2. UNO !

Joueur 2 : Ok je mets un +2. UNO !

Joueur 3 : Ok moi aussi.

Joueur 4 : Ok moi aussi.

Joueur 1 : Ok… Je prends 8 cartes et je te laisse gagner en faisant un score de merde.

2. Le mille bornes

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Je te mets un accident.

Joueur 2 : Coup fourré ! J’ai l’as du volant. Par ailleurs, je te mets un feu rouge.

Joueur 3 : Et moi une limitation de vitesse.

Joueur 4 : Ok je pose 100 bornes.

Joueur 1 : Je peux pas jouer…

3. Le Trivial Pursuit

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Ok plus qu’un camembert. Tiens je tombe pile ! Marron…

Joueur 2 : Dac alors… Qui a écrit La plus limpide région ?

Joueur 1 : J’en sais rien.

Joueur 2 : C’était Carlos Fuentes. A moi. Marron aussi cool pour un camembert !

Joueur 3 : Alors… Qui a écrit Du côté de chez Swann… ?

Joueur 2 : Marcel Proust.

Joueur 1 : Franchement…

4. Jungle Speed

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Hop j’ai pris le totem !

Joueur 2 : En m’arrachant un ongle.

Joueur 3 : Et en me broyant la main.

Joueur 4 : Et en me plantant tes ongles dans la paume. Je jouerai plus jamais de piano.

5. Risk

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Ok donc j’attaque d’abord la zone Asie avec tous mes bombardiers. Double 6, double 6, encore double 6.

Joueur 2 : Bon, bah j’ai plus un seul soldat, heureusement que j’ai la zone Amérique un peu… J’attaque le Brésil. Double 5.

Joueur 3 : Double 6.

Joueur 2 : Double 5 à nouveau.

Joueur 3 : Double 6.

Joueur 2 : Ah ils sont tous morts, donc. Sauf ceux en Alaska.

Joueur 4 : J’attaque l’Alaska !

6. Le Cluedo

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Ok c’est bon je pense que je sais tout.

Joueur 2 : Très bien, à moi. J’appelle le colonel Moutarde dans la véranda avec le marteau.

Joueur 1 : Mais… Mais… tu me déplaces à l’autre bout du plateau…

Joueur 2 : Je sais.

(…)

Joueur 1 : Putain j’ai fait 3… Je peux pas aller dans la bibliothèque.

Joueur 2 : Moi je peux y aller avec mon double 6 ; alors, dans la bibliothèque, j’accuse le Dr. Olive avec la matraque.

Source photo : Giphy

7. Le Time's Up

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Je comprends pas c’est qui le mec, là !

Joueur 2 : Bah vas-y fais une charade.

Joueur 1 : Non, je comprends pas, je sais pas faire les charades.

Tic tac tic tac.

Jouer 3 et 4, en choeur : A nous !

8. Le mikado

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Et hop je MERDE BORDEL DE CUL !

Joueur 2 : Haha à moi. Donc je prends le…

Joueur 3 : Ca a bougé.

Joueur 2 : Non, ça a pas bougé.

Joueur 3 : Ca a bougé.

9. Le Pictionnary

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Un cochon ?

Joueur 2 : Un avion ?

Joueur 3 : Ah non je sais ! Lady Di ! Elle a une couronne !

Joueur 4 : Pfff… C’était un téléphone portable…

10. Action ou vérité

Mise en situation de frustration extrême lors d’une partie à 4 joueurs :

Joueur 1 : Action !

Joueur 2 : Vas-y fais une roue et une entorse.

Joueur 1 : Ok…

Joueur 3 : A moi. Action.

Joueur 4 : Roule une pelle à la fille avec laquelle Joueur 1 veut sortir.

Joueur 1 : Bouhouhouhouhou j’ai mal à la cheville…

Il faudrait abolir les jeux de société.