Avant on avait notre Gameboy pour s’amuser partout et tout le temps. Mais depuis le Nokia 3210, les jeux sur téléphones ont commencé à grignoter les parts de marchés des grands constructeurs de consoles. On se souviendra de GameLoft à la fin des années 90 qui abreuvait nos téléphones basiques de jeux. Mais ça n’est qu’en 2008 quand Apple a lancé son AppStore que le marché du jeux vidéo mobile a explosé. Peut être qu’ils ne resteront pas tous dans l’Histoire, mais on peut dire qu’ils nous auront au moins occupés pendant quelques trajets.

1. Snake - 1997

Créé pendant les années 70 et remis au goût du jour dans les années 90 grâce à Nokia, le Snake a accompagné plus de 400 millions de téléphones dans le monde.

2. Angry Birds - 2009

Premier gros succès mondial avec 1 milliard de téléchargements, le jeu a eu droit à plus de 15 versions différentes, des goodies et des adaptations en BD, dessin animé et même bientôt au cinéma.

angry-birds-3

3. Doodle Jump - 2009

Il fallait sauter de plate-forme en plate-forme pour atteindre les cieux en prenant soin d’éviter les monstres et ne pas tomber sur de mauvaises plate-formes. Ce jeu était numéro 1 sur l’AppStore en décembre 2009.

4. Flight Control - 2009

Le jeu auquel on a tous joué à la FNAC, chez Darty ou à l’Apple Store quand on découvrait l’iPad. Classé numéro 1 des ventes dans 19 pays à sa sortie, il s’est vendu à plus de 3,9 millions d’unités.

flight

5. Canabalt - 2009

De nom, ça ne doit pas vous dire grand-chose, mais dès que vous voyez ce bonhomme sortir en courant, vous vous rappelez des heures perdues à le faire sauter d’immeuble en immeuble. Au départ créé en flash sur Internet, le jeu a vite été adapté sur mobile (pour notre plus grand plaisir).

canabalt

6. Paper Toss - 2009

Parce que l’environnement est une chose importante, il fallait viser la poubelle pour gagner. On en a usé de l’écran de smartphone en lançant la boulette.

7. Fruit Ninja - 2010

Couper des fruits sans toucher aux bombes, c’était le but de ce jeu. De plus en plus dur et de plus en plus rapide au fil des niveaux. Ce jeu a ensuite été adapté pour se jouer sur X Box où l’on devait couper les fruits avec le Kinect.

fruit ninja

8. Cut the Rope - 2010

Le petit monstre appelé « Om Nom » vous donnait du fil à retordre pour pouvoir avoir des bonbons à manger. Star des smartphones pendant l’année 2010, il a même eu le droit à une BD à son effigie.

cut

9. Temple Run - 2011

Directement inspiré de Canabalt, vous suivez cette fois-ci le héros de dos. À gauche, à droite, en haut, en bas, il fallait « slider » son écran pour pouvoir aller toujours plus loin dans le jeu.

10. 94 secondes - 2012

94 secondes et pas une de plus, c’est le temps qu’il vous fallait pour jouer à ce baccalauréat moderne. C’est à force d’y jouer qu’on se lassait du jeu à force de tomber très souvent dans les mêmes catégories.

11. Candy Crush Saga - 2012

Ils ont été malins chez King, la société créatrice de Candy Crush. Ils ont réussi à créer un jeu aussi addictif qu’Angry Birds mais en y ajoutant la possibilité de payer pour « simplifier » la partie. Même s’ils affirment que 70% des joueurs qui sont arrivés à la fin du jeu n’ont rien payé, l’univers très pop et sympathique génère, selon les estimations, 600 000€ de revenus par jour.

candy crush

12. Draw Something - 2012

Très gros succès (un peu éphémères) pour ce pictionary connecté qui s’est téléchargé 50 millions de fois en moins de 2 mois après son lancement. Le principe était de faire deviner un mot à un ami grâce à un dessin (très bien réalisé) par soi-même. Aujourd’hui, c’est à « Draw Something 2 » que vous pouvez jouer.

13. Floppy Bird - 2013

Accusé entre autres d’avoir fait voter en masse des faux joueurs pour remonter dans l’AppStore, le créateur du jeu Flappy Bird a supprimé son application 7 mois après l’avoir lancée. C’est alors que de nombreux clones sont nés dès le lendemain de sa suppression. Aujourd’hui, vous pouvez donc jouer à Flappy Plane, Flappy Whale, Flappy Penguin ou encore Flappy Angry Bird.

floppy

14. 2048 - 2014

On doit ce jeu à un webdesigner italien, Gabriele Cirulli qui a lancé la version web en mars 2014. Libre et open source, ce jeune italien n’a jamais touché un centime de sa création. À l’inverse, les Français de Ketchapp qui ont porté le jeu sur mobile se font beaucoup d’argent avec la publicité.

Et vous, vous avez joué à quoi ?

Source : Orange Business Lounge, Sens Critique


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :