L'hiver est bientôt fini, ce qui n'a absolument rien à voir avec le sujet d'aujourd'hui, certes, mais qui fait du bien. Comme chaque mois, ce top s'adresse à tous les joueuses et joueurs qui aiment procrastiner sur leurs petites machines dans les transports en commun, aux toilettes ou dans les réunions de travail. Vous voulez vous trouver des petits jeux sympas à pas cher ? Regardez ce top qui résume les meilleures sorties du mois dernier.

  1. King Cashing 2 (2.69 euros sur l'App store)
    Après le carton du premier en 2011, King Cashing revient avec un tout nouvel artwork. Le gameplay reste basiquement le même : un jeu de rôle dont le système de combat est dirigé par une machine à sous. Un concept assez nouveau qui a su allier le public et la critique.

  2. Year Walk (3.59 sur L'App Store)
    Un point and click mystérieux inspiré d'une légende du folklore suédois. Dis comme ça, ça a l'air aussi palpitant qu'une partie de jokari dans une maison de retraite, mais en fait c'est sympa. Cette légende raconte qu'en Suède, de nombreuses personnes partaient dans un voyage en solitaire d'un an. Ce périple soumis à des règles strictes permettait à ces "Year Walker" d'entrevoir le futur. Enfin ça c'est ce que racontent les mecs, mais vu l'ambiance glauque de leurs films et de leurs jeux on se demande pourquoi on les croirait. Jetez tout de même un oeil sur ce titre mystérieux qui a conquis la critique.

  3. Toy Story : Smash It (0.89 euros sur l'App Store)
    Une sorte de Angry Bird à la sauce Toy Story qui coute un euro. Faut pas se voiler la face, si ce truc là ne marchait pas, rien ne pourrait.

  4. Cordy 2 (Gratuit)
    Un jeu de plateforme 2D pure qui semble extrêmement maniable. Niveau graphisme ça ne plaira pas forcément à tout le monde, mais c'est assez travaillé. Le premier shoot est gratuit, mais pour l'intégralité du fix il faudra débourser 4.49 euros. Oui,c'est dur la vie d'addict.
    http://www.youtube.com/watch?v=gy6dhuIgbn8
  5. Penumbear (1.79 euros sur l'App Store)
    Depuis Limbo, les jeux à l'ambiance Dark, genre poétique gothique qui lit du Rimbaud, pullulent un peu partout. Et comme chaque fois qu'on essaye de surfer sur un concept, parfois c'est bien, parfois c'est nul. À vous de juger. Par contre pour le nom ils auraient pu faire gaffe, déjà que le jeu est glauque, prendre un nom qui fait autant penser à Pedobear c'est un peu étrange.

  6. 1001 Attempts (0.89 euros sur l'App Store)
    Un jeu de High score à la mode rétro qui rappelle Qix. Un bon divertissement chronophage dont la musique est un des gros points forts.

  7. Major Magnet (0.89 euros sur l'App Store)
    Un jeu de plateforme au graphisme très dessin animé Warner des 90's (genre Animaniacs) qui s'appuie sur un gameplay intéressant à base de magnet, mais jugez plutôt :

  8. Hackycat (O.89 euros sur l'App Store)
    Les chats c'est des cons, ça on le savait. Mais en vrai on ne peut pas les taper : parce que les droits des animaux, tout ça, tout ça. Ici c'est permis et ça donne même des points. Bien sûr, pour que ça passe, il fallait enrober le tout d'un graphisme mignon. Le contraste est fort efficace.

  9. Finding Teddy (Gratuit)
    L'influence de Limbo se ressent aussi dans ce nouveau point and click du studio français StoryBoardGame. Un jeu inspiré des peurs enfantines dans lequel la musique tient un grand rôle. L'univers et l'ambiance n'ont rien de très original, mais le jeu a su trouver ses adeptes.

  10. Metal Slug 2 (3.59 euros sur l'App Store)
    Une adaptation pour téléphone d'un classique intemporel. Quitte à copier les jeux rétro, autant remettre carrément les mêmes c'est plus simple. On ne sait pas si le gameplay de Metal Slug s'adapte bien à la maniabilité de l'iPhone, à vrai dire on en doute beaucoup. Il parait que le jeu est plus simple que les anciennes versions. Ce qui ne manquera pas de faire hurler les quatre hardcores gameurs qui dosent le jeu depuis 20 ans, mais qui est plutôt une bonne chose tellement la difficulté d'époque était affolante.

Quels sont vos coup de coeurs de ce mois ?

Source et suite du classement : Metacritic