Crédits photo : Topito

On parle souvent des patrons, des stagiaires, des employés, des chômeurs, mais on ne parle que très rarement des intérimaires. C’est espèce de travailleurs est rare mais leurs membres se reconnaissent entre eux très facilement grâce à plusieurs critères.

1. Personne ne connaît ton nom

Petit à petit au fil des missions tu te rends compte que tous les autres salariés de la boîte se foutent de ta présence. Pour eux tu es « l’intérimaire » et puis c’est tout. Alors qu’à cela ne tienne tu oublies aussi la leur. Tu deviens une machine, et les machines ne sont pas polies.

2. Tu penses que c'est déjà ça de pris

Tu viens d’arrêter les cours et tu t’inscris dans une agence d’intérim. Comme tu n’as qu’un BAC ou moins, forcément on te propose de faire des inventaires. C’est pas foufou, mais ça permet de travailler un peu les mathématiques.

3. Tu ne comptes plus tes coupures

Quand tu passes un niveau supérieur et qu’on te propose une vraie mission dans une vraie entreprise, tu es souvent aux prises avec des cartons. Et comme le porter de charges n’est pas du tout ta spécialité, tu te démontes les mains tout le temps et tu finis en PLS.

4. Tu es accro au café

Avant tu n’aimais pas le café mais alors vraiment pas, genre rien que l’odeur te faisait gerber. Mais quand c’est ta seule pause en 5 heures, la machine à café devient alors ta meilleure amie. Elle et toi partagez de sacrés bons moments de franches rigolades.

5. Pour toi le café c'est 30 cts

Ou 40 ça dépend.

6. Tu es ému devant ta fiche de paye

C’est toujours impressionnant de toucher ces 350€par semaine. Du coup en faisant un calcul simple, tu te dis qu’en 1 mois tu peux monter à presque 1500€ au mois. Ça vaut peut-être le coup de pousser un peu la motivation et de taper 4 semaines de plus.

7. Tu peux dormir à n'importe quelle heure

Une semaine tu es amené à bosser tôt le matin, celle d’après tu travailles en début d’après-midi, et le mois qui suit tu enchaînes sur un taf de nuit, alors ton rythme est complètement défoncé. Tu ne sais plus qui tu es, où tu vas, ou quel est le sens de la vie ?

8. Tu peux aussi te réveiller à n'importe quelle heure

Mec t’es un mercenaire. Alors si ton téléphone sonne à 7h du matin et qu’on te demande si tu es dispo, soit tu te rendors, soit tu lèves ton boule et tu fonces gagner de l’argent. Du coup en soirée tu peux dire que tu n’es pas intérimaire, mais un mercenaire au service du capitalisme, c’est plus stylé.

9. Tu as de nouvelles chaussures et de nouveaux gants

Finis tes vieilles Stan Smith toutes pétées, à toi les chaussures de sécurité bien swaggées et les gants anti-froid où en fait tu as quand même un peu froid. Mais bon tu ressembles à un guerrier alors tu te dis que tu vas choper.

10. Tu es le seul à t'émerveiller

Quand arrive le colis de fin d’année, tu es l’être le plus heureux du monde.

Et toi en tant qu’intérimaire, qu’as-tu vécu ?

Ce chouette top nous a été envoyé par un utilisateur de Topito. Si toi aussi tu veux être publié, tu peux tenter ta chance par ici

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :