L’espéranto a été inventé en 1887 pour créer un lien entre les différentes cultures. Il paraît qu’on le parle dans 120 pays même si ce n’est la langue officielle d’aucun d’entre eux. L’espéranto, c’est facile. Enfin, il paraît. Et comme on est sympa, on vous file un peu de vocabulaire, en commençant par les insultes. Ne pas hésiter à joindre le geste à la parole pour encore plus vous faire comprendre…

1. Bastardo

Bâtard. On commence calmement, avec un classique. Simple et efficace.

Source photo : Giphy

2. Putinfilacxo

Fils de pute. Celui-là est déjà plus violent. Il existe de multiples façons d’exprimer cette insulte en espéranto. En voilà une.

Source photo : Giphy

3. Fiulo

Salaud. Un bon vieux salaud, ça fait toujours son petit effet non ?

4. Putino/amovendistino

Pute. Celui-là aussi il fait mal.

5. Cxurujeto

Petit ordure. Ou scumbag en anglais.

Source photo : Giphy

6. Forfikigxi

Aller se faire foutre. Ça peut servir. En toutes circonstances.

Source photo : Giphy

7. Patrinfikulo

Enfoiré/enculé. À vous de choisir, mais dans tous les cas, ça claque comme un coup de fouet.

8. Fektruo/Anusulo

Trou du cul. Celui-là, on peut le caser partout.

Source photo : Giphy

9. Fekero

Merde. Pas « merde » dans le sens « merde, il pleut encore », mais « merde » pour qualifier quelqu’un. Non ce n’est pas très gentil.

10. Kreteno

Idiot. On termine sur une touche moins vulgaire avec un autre incontournable.

L’espéranto, quelle belle langue tout de même !