Pour protéger nos potes les petites boules de poils, il existe des solutions assez connues, comme le veganisme ou l’engagement dans des associations entièrement dédiées à ça. Mais il existe également plein de petites initiatives moins connues, locales ou non, qui participent à cette noble cause.

1. Empoisonner les cornes de rhinocéros

Pour emmerder les braconniers qui tuent les rhinos juste pour leur corne, des réserves sud-africaines injectent des produits toxiques dans la corne du rhino pour bolosser quiconque en consommerait la poudre. C’est évidemment sans danger sur l’animal, mais sa corne est colorée en rose pour mettre les braconniers au courant. C’est dommage de devoir en arriver là.

Source photo : Giphy

2. Protéger les déplacements des ours bruns

En Turquie, où les ours sont souvent considérés comme des nuisibles, des couloirs protégés entre les forets dans lesquelles ils habitent ont été mis en place pour protéger leurs déplacements.

3. Créer des ruches dont le miel ne sera jamais récolté

Cette initiative française consiste à créer des ruches en ville, car la pollution est bien moins nocive pour les abeilles que les pesticides. Ces ruches ne sont ensuite pas exploitées pour éviter de mettre en danger la survie de leurs occupantes.

Source photo : Giphy

4. L'association Edge Pledge

Le concept de cette association australienne est simple : une fois que vous choisissez l’animal que vous souhaitez protéger l’asso vous donne un défi, que vous partagez auprès de vos amis, qui peuvent s’engager à donner une certaine somme d’argent en cas de réussite du défi. Cette somme sera allouée à la protection de l’animal choisi.

5. La Société de Préservation des Animaux Laids

Cette association organise chaque année un concours pour désigner l’animal le plus laid du monde, et c’est toujours le blobfish qui gagne. L’objectif est d’attirer l’attention du public sur ces espèces beaucoup moins protégées car beaucoup moins mignonnes.

Source photo : Giphy

6. Aider les communautés locales

La fondation Leakey aide les communautés locales au Cameroun à prendre soin des grands singes, en leur fournissant conseils et moyens logistiques pour aider à les préserver par elles-mêmes.

7. Les programmes d'élevage

Certaines espèces sont pratiquement éteintes en Europe, notamment à cause du braconnage, alors qu’elles ont le patrimoine génétique pour survivre. Elle peuvent alors faire l’objet de programmes d’élevage. C’est notamment le cas du bison d’Europe.

8. Parrainer un animal

Certaines associations vous permettent d’adopter fictivement un animal protégé : moyennant un soutien financier, l’association s’occupe de l’animal en question et vous envoie en photo sa petite bouille trop mim’s. Du coup, vous n’avez pas à vous emmerder avec ça. Pratique, notamment si vous souhaitez protéger des éléphants et que vous vivez dans une chambre de bonne.

Source photo : Giphy

Par contre, rien sur les koalas :/

Sources : La relève et la peste

Le monde

Leakey Foundation

Maxisciences