On se retrouve pour un troisième opus (je le dis sans prononcer le « s ») des infos qu’on n’a vraiment pas envie de savoir. On rappelle le principe : on vous donne des infos que vous n’avez vraiment pas envie de savoir. Je pensais que ça serait plus long que ça à expliquer mais finalement c’est simple. Si vous avez loupé l’épisode précédent, il est ici. Si vous êtes prêts, voici la suite.

1. Mourir de la rage est une des pires morts possibles

Si vous êtes infectés, par exemple par une morsure d’animal lui-même infecté, vous devez aller de toute urgence vous faire soigner. Parce que lorsque les premiers symptômes de la rage se font sentir (au bout de 30-40 jours après l’infection), c’est déjà trop tard : vous êtes condamnés. Il n’y a aucun moyen de soigner la rage à ce stade. Passons maintenant aux étapes de votre mort inévitable. Les premiers symptômes seront des fourmillements, puis une agitation. Puis il y aura des douleurs, ainsi qu’une hydrophobie (peur de l’eau) en même temps qu’une déshydratation. Vous aurez donc très soif mais aussi très peur. Puis le virus s’attaquera à certaines parties du cerveau, dont celle qui contrôle la peur. Vous aurez donc une peur insensée, constante, qui ne réagit à aucun traitement. La mort surviendra au bout de quelques jours. Horrible.

2. Il y a des tiques géantes qui poursuivent leurs prédateurs

Les tiques, c’est vraiment dégueu, et en plus ça peut transmettre des maladies comme la maladie de Lyme ou la fièvre hémorragique. Mais maintenant on sait qu’il existe pire : des tiques géantes capables de poursuivre leur futur repas pendant dix minutes sur une centaine de mètres. Le pire dans tout ça ? Elles ont déjà été repérées dans le sud de la France. Attention si vous sortez en short.

3. Les cafards peuvent vivre plusieurs semaines sans leur tête

On savait déjà que les cafards pouvaient survivre à un apocalypse et à la plupart de nos insecticides, mais ces êtres répugnants sont capable de pire encore : vivre sans leur tête. C’est tout simplement terrifiant. Et immonde.

4. On peut rester conscients quelques secondes après une décapitation

Oui, c’est possible. Pendant la Révolution, on a observé des victimes de la guillotine continuer à cligner des yeux ou tourner leur regard vers leur bourreau. On pourrait se dire que c’est du bullshit, mais en fait on a réalisé des expériences sur des rats décapités, et leur cerveau fonctionnait encore jusqu’à 17 secondes après la décapitation. On pense que ça doit être à peu près la même chose pour les humains. 17 secondes c’est long.

5. Des acariens vivent dans nos cils, nos sourcils, nos cheveux et notre barbe (quand on en a)

Ils peuvent même pondre des œufs dans les pores de notre peau et ils font leurs besoins sur nous. Mais bon c’est tout à fait normal et inoffensif (sauf pour les allergiques). Vaut quand même mieux éviter d’y penser et de les regarder au microscope si on veut passer une bonne journée.

6. Si tu n'habites plus avec tes parents, tu peux calculer combien de fois tu les verras avant leur mort

Ce site estime le nombre de fois qu’il te reste à voir tes parents avant qu’ils ne meurent, en se basant sur leur âge et le nombre de fois où tu les vois chaque année. Et ce qui est horrible, c’est que le chiffre parait souvent très bas. Moi, par exemple, c’est 420.

Capture d'écran du site See your folks

Crédits photo : See your folks

7. Les morses se font des fellations

Si vous voulez voir ça, regardez cette vidéo.

8. Une espèce animale ou de plante disparaît toutes les 20 minutes

Si vous voulez un compteur depuis le début de l’année, il y en a un ici. C’est tragique, et c’est pas fait pour s’améliorer dans les années qui viennent.

9. Chaque seconde 32 oiseaux meurent en se prenant un immeuble aux Etats-Unis

Chaque seconde, tous ces petits oiseaux se prennent une grosse vitre dans la tronche et meurent, tout ça parce qu’on a décidé de construire des immeubles hyper grands qui les empêchent de voler en toute sécurité. 32 par secondes. Imaginez combien sont morts depuis que vous avez commencé à lire ce top.

10. Vous le saviez déjà, mais vous avez préféré l'oublier : les poussins mâles sont systématiquement broyés

Les mâles ne peuvent pas pondre des oeufs et donc n’intéressent pas l’industrie. 50 millions de petits piou piou sont ainsi broyés chaque année. Choisissez bien vos œufs si vous voulez éviter de soutenir ça.

Qui a la nausée ?

Source : Reddit