Capture d’écran 2016-02-12 à 23.08.10

montage photo : Topito

Vous savez déjà a priori plein de choses sur plein de zones érogènes sympas, un peu grâce à nous, faut le dire. (Et si c'est pas le cas, pour rattraper votre retard c'est par ). Mais on n'avait encore jamais fait honneur aux roustons, et ça commençait à peser sur notre conscience. Voilà donc rien que pour votre culture générale un top tout chaud à la gloire des joyeuses.

  1. Les berlingots sont presque toujours asymétriques.
    Vous pouvez donc pousser tous ensemble un gros soupir de soulagement. A moins qu'une d'entre elle ne vous arrive jusqu'aux genoux, a priori tout est normal chez vous.
  2. Vous produisez des dizaine de millions de de spermatozoïdes par jour.
    Enfin pas vraiment vous, vos coucouilles. Pendant que vous les tripotez l'air de rien en matant la télé, elles, elles bossent comme des dingues.
  3. Lorsque vous faites zig zig, elles grossissent.
    Et elles remontent aussi. Elles sont toutes tendues dans l'effort, même si en soi on a pas vraiment vraiment besoin d'elle.
  4. Les asiatiques auraient des plus petits bonbons que le reste de l'humanité.
    Ce qui est drôle, quand même. Un cliché qui se révèle vrai avant même qu'on ait eu le temps de le concevoir.
  5. D’ailleurs, une roubignole pèse en moyenne 18 grammes
    En revanche leur poids, de même que leur forme, n'influeront en rien sur la fertilité du monsieur, ni en son aptitude à apprécier les câlins à cet endroit. Pas de quoi vous la raconter donc si les vôtres atteignent le double de la normale, tout le monde s’en cogne.
  6. C'est la troisième zone érogène chez les mecs
    Après le kiki et la bouche. Du coup, on ne les oublie pas pendant qu'on fricote. Mais attention hein on ne les maltraite pas trop non plus, ça reste fragile on rappelle. Le mieux à faire est d'y aller tout doux, et puis de demander à la personne concernée ce qu'elle en pense, et ça ira tout seul.

  7. Hitler et le général Franco n'avaient qu’une seule coucougnette.
    Perdues au combat. Faites ce que vous voulez de cette info, mais si je puis me permettre pas sûr qu’un dîner mondain soit la bonne occasion pour la révéler.
  8. Elles montent et descendent en fonction du temps qu'il fait.
    Bon, pas vraiment, mais vous n'êtes pas sans ignorer que vos bouboules ne produisent des spermatozoïdes qu’à la température précise de 34 degrés. C’est pour ça qu’elles pendent tranquille au lieu d’être à l’abri à l’intérieur de votre bidon. Ce qui est donc épatant, c’est qu’en cas de canicule par exemple, elles vont descendre d’un cran l’air de rien histoire de prendre l’air frais, tandis que si vous décidez de faire un saut dans la piscine, elles se rétracteront fissa rechercher un peu de chaleur du côté de votre entrejambe à 37°.

  9. C’est pourquoi les slips et les jeans moulants sont les ennemis de vos rêves de famille nombreuse.
    Donc si vous persistez à vouloir maintenir votre paquet collé serré, c’est foutu pour les bébés. Et attention, c’est une histoire de long terme et de stérilité. Je n’ai pas dit non plus que c’était un moyen de contraception.
  10. Un bon coup dans les roupettes et c'est la nécrose assurée.
    Ce qui veut dire qu'elles vont faire très très mal (on ne vous apprend rien), puis gonfler, changer de couleur, et MOURIR. Donc c'est interdit de faire subir ça à qui que ce soit, même si selon vous il le mérite.
  11. (bonus) Les canadiens sont très inspirés quand il s’agit de lutter contre le cancer des testicules.
    Prenez en de la graine, les cocos, on voudrait pas qu’il vous arrive malheur.

Voilà, vous savez tout.

Source : Savoir Inutile et Medisite

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :