1018

Que vous en ayez énormément ou pas du tout, votre mémoire est ce qui pourrait le plus se rapprocher de votre âme : elle vous définit, modèle votre personnalité et vos choix... Dans le nouveau livre d’Elizabeth Little, Les Réponses, la mémoire de la jeune Janie Jenkins est au centre d'une intrigue trépidante : qui a pu assassiner sa mère ? Trop ivre ce soir là, Janie se souvient uniquement de deux mots mystérieux, dits par sa mère au moment de mourir...

Top partenaire [?]

Bizarrement vous vous attardez très peu sur votre mémoire, comme si c'était totalement naturel de pouvoir tout enregistrer. Pourtant, on est sûr qu'on peut vous apprendre plein de choses intéressantes sur votre cerveau et sa manière créer, stocker et gérer vos souvenirs.

  1. Le fait d'entrer dans une pièce vous fait oublier pourquoi vous y entrez
    Si vous entrez souvent dans une pièce et que vous vous retrouvez planté au milieu sans savoir pourquoi vous étiez là, c'est tout à fait normal. Plusieurs études montrent que passer un palier ou une porte indique à votre cerveau qu'une nouvelle "séquence" mémorielle vient de commencer et il s'empresse de stocker ce que vous faisiez avant, au risque de vous faire momentanément oublier pourquoi vous étiez là.

    Source photo : Giphy
  2. Votre cerveau "chapitre" votre mémoire
    Une étude a prouvé que votre cerveau compartimente votre mémoire en chapitres chronologique, comme s'il s'agissait d'un roman autobiographique. Il faut imaginer que si toute votre vie repasse dans vos yeux au moment de votre mort, vous verrez un sacré film vachement bien réalisé par votre petit Steven Spielberg de cerveau.

    Source photo : Giphy
  3. Votre mémoire fonctionne beaucoup mieux si l'information est visuelle
    Quoi qu'il arrive, l'image stimulera toujours plus votre cerveau que du texte. Si en plus vous y ajoutez du son, ça devient presque de la triche. C'est pour ça qu'une bonne pub de merde vous reviendra toujours plus que des vers de la Fontaine et c'est bien dommage. C'est aussi pour ça qu'un texte illustré d'une image percutante sera plus facilement retenu par le cerveau. Pourquoi vous croyez qu'on met des gifs dans nos tops ?

    Source photo : Giphy
  4. Fermer les yeux devrait vous aider à mieux retenir
    Une étude a montré que fermer les yeux permettait de retrouver plus facilement des souvenirs, et de manière plus précise. Le pourquoi est très simple : en vous isolant vous réduisez les distractions extérieures et votre cerveau peut se concentrer sur une seule tâche, la recherche du souvenir.

    Source photo : Giphy
  5. Votre mémoire se hiérarchise en fonction de vos émotions
    Pourquoi vos souvenirs d'enfance sont-ils le plus souvent liés à des émotions fortes comme la peur, la joie, la honte ou la tristesse ? Parce que vos émotions "s'attachent" aux nouvelles informations captées par votre cerveau et lui donnent plus ou moins d'importance. Plus les émotions sont fortes plus le cerveau estime qu'il s'agit d'un souvenir important, ce qui fait totalement sens finalement.

    Source photo : Giphy
  6. Certaines données restent stockées dans votre cerveau même si vous ne vous en souvenez plus
    Vous deviez vous en douter en réentendant un vieux morceau ou en revoyant un film que vous aviez oublié (ou plutôt que vous pensiez avoir oublié) : votre cerveau stocke énormément d'informations et des strates entières de souvenirs existent quelque part en vous sans que vous en ayez conscience. C'est ce qui est frustrant quand vous vous retrouvez devant votre digicode sans pouvoir rentrer, vous savez que l'information est là mais vous ne parvenez pas à la retrouver.

    Source photo : Giphy
  7. La procrastination est importante pour votre mémoire
    Celui-là devrait vous plaire : pour avoir une bonne mémoire, procrastiner est essentiel. Des recherches ont prouvé que ne pas se concentrer pleinement sur une tâche permettait de faire fonctionner votre cerveau et votre subconscient "en fond". C'est pour ça que vos éclairs de génie n'apparaissent pas quand vous êtes penchés sur votre bureau mais bien sous la douche ou pendant la nuit. (Qui comme chacun sait porte conseil.)

    Source photo : Giphy
  8. Le cerveau efface sûrement volontairement nos tout premiers souvenirs
    C'est généralement admis, nos premiers souvenirs remontent à nos 3 ou 4 ans, peut-être même après pour certaines personnes. C'est un peu frustrant mais il semblerait que le cerveau, s'il crée bien des souvenirs de vos premières années, les efface à mesure qu'il se forme et que se créent de nouvelles cellules.

    Source photo : Giphy
  9. Vous vivez parfois des sensations de déjà vu et c'est tout à fait normal
    Cette petite sensation assez étrange (et pas désagréable) qu'on appelle le déjà vu n'est pas tout à fait expliquée et il existe plusieurs pistes tentant d'en comprendre les ressorts : dysfonctionnement très bref du lobe temporal, concentration très forte sur un élément d'une pièce avant de se reporter sur les éléments alentours que votre cerveau avait déjà enregistrés, véritable souvenir similaire réactivé par les circonstances, bref personne ne sait vraiment.

  10. Les femmes se souviennent plus facilement des choses que les hommes
    Certaines recherches affirment qu'il s'agit d'une histoire d'hippocampe et que les hommes n'y peuvent rien, c'est leur vieillissement qui veut ça, d'autres affirment qu'à tout âge les femmes retiennent mieux que les hommes et qu'il s'agit peut-être juste d'un problème d'attention, nous on se gardera bien de formuler un avis.

    Source photo : Giphy

La question maintenant : est-ce que vous vous en souviendrez ? En tout cas, on en connait une qui a un petit soucis de mémoire, c'est Janie Jenkins. L'héroïne du nouveau romain d'Elizabeth Little, Les Réponses, fait face à une situation complexe : résoudre le meurtre de sa mère, pour lequel elle est accusée. Une enquête trépidante qui mènera la jeune femme de Los Angeles jusqu'à une petite ville du Middle West...

LES_REPONSES