Aller, je vais m’y mettre à cette intro. Bon bon bon. Juste me prendre un café avant et hop je m’y mets. Tiens ! Une vidéo de tennis ! Je la regarde rapide et je fais mon intro. Attends, j’ai pas une boule, là, au niveau du bras ? Si ça se trouve j’ai un cancer, faut que je regarde sur Internet. Bon, je vais déjeuner et je vais l’intro après. Oh il fait nuit.

1. Se rendre compte de la quantité astronomique de travail que tu as à faire

« Oh putain, j’ai une tonne de boulot, faut que je m’y mette ! »

Crédits photo : College Humor

2. Faire d'autres trucs en passant son temps à penser au boulot qu'on doit abattre

Crédits photo : College Humor

3. Faire un truc en vague lien avec le boulot qu'on doit abattre mais qui ne sert à rien

Bon, j’ai organisé tout ce que je dois faire par ordre alphabétique pour me simplifier la vie ! Ca m’a à peine pris 3 heures hin hin…

Crédits photo : College Humor

4. Se convaincre que c'est impossible à faire et faire un craquage nerveux

Bon je renonce, y’a aucun moyen pour que j’arrive à faire ce truc en temps et en heure, je vais dire à mon boss que c’est juste pas faisable…

Et puis je vais perdre mon taf, je serai incapable de payer mon loyer et je vais mourir dans la rue, oublié et seul.

Crédits photo : College Humor

5. S'y mettre et se rendre compte que tout va bien

En fait c’est pas l’enfer une fois qu’on y est. La prochaine fois je m’y mettrai direct’.

La semaine suivante.

Crédits photo : College Humor

Pourquoi remettre aux calendes grecques ce que l’on peut faire avec une salade macédoine ?

Source : College Humor