La nature a plus d’un tour dans son sac. Non contente d’avoir façonné des endroits véritablement spectaculaires, elle a aussi pris soin de nous concocter quelques jolis tours de magie, qu’il est possible d’observer dans divers lieux. Des pentes qui montent, des indiens de roche, des vagues de grès et j’en passe…

1. La Curiosité de Lauriole (Siran, France)

On commence par une côte qui descend. Ou par une pente qui monte, c’est selon… Bienvenue au cœur du vignoble du Minervois, dans le département de l’Hérault, pour faire l’expérience de cette étrange portion de route… Pour cela, rien de mieux que de positionner sa voiture, au point mort, juste à l’endroit où se trouve le panneau indiquant le site. On pense se trouver en bas d’une côte mais on s’aperçoit vite que la voiture monte toute seule, tout doucement. Magique ? Les aliens y sont-ils pour quelque chose ? Plusieurs théories ont émergé au fil des années mais il semblerait qu’il ne s’agisse que d’une impressionnante illusion d’optique.On peut observer le même phénomène à Chartierville au Québec, à Ladakh au Pakistan ou encore à Les Noës, dans le département de La Loire.

2. Horsetail Falls (Parc national de Yosemite, États-Unis)

C’est pendant le mois de février que le phénomène se produit, quand la chute d’eau s’écoule. Lorsque le temps est suffisamment clair et que les rayons du soleil tapent selon un angle bien précis la chute d’eau, celle-ci donne l’impression de s’embrasser littéralement.

3. The Wave (Arizona, États-Unis)

Une formation rocheuse en grès ondulé située sur le plateau du Colorado qui propose un spectacle somme toute unique.

4. Le parhélie de Stockholm (Stockholm, Suède)

Un phénomène d’une beauté rare qui consiste en l’apparition de chaque côté du soleil, de deux répliques de celui-ci. Parfois, c’est carrément un halo de lumière qui se forme. Et si Stockholm s’impose comme une destination de choix pour quiconque veut observer un parhélie, on peut aussi en voir dans divers endroits du monde.

5. Le Puits de Jacob (Texas, États-Unis)

Celui que l’on appelle aux USA le Jacob’s Well est un puits artésien d’où l’eau jaillit spontanément. Un spot de plongée aussi prisé que dangereux, qui est aussi connu pour l’illusion qu’il propose aux plus téméraires. Alors qu’on le surplombe depuis les rochers d’où s’élancent les baigneurs, l’impression de hauteur est vertigineuse. Pourtant, seulement 3 mètres séparent le plongeoir de la surface de l’eau. Illusion d’optique mise à part, il faut noter que le puits n’a jamais réussi à être totalement sondé. Du coup, certains pensent qu’il n’a pas de fond et qu’il mène carrément aux enfers.

6. Le Salar de Uyuni (Bolivie)

Le plus vaste désert de sel du monde attire les amateurs de photo grâce à sa propension à favoriser les illusions d’optique les plus délirantes. Un peu comme les touristes qui retiennent la Tour de Pise, mais en pire…

7. La Route de l'Atlantique (Norvège)

Une route nationale d’un peu plus de 8 km qui relie un groupement d’îles à la côte norvégienne. Un parcours qui propose une illusion particulièrement effrayante. Alors qu’on roule tranquillement, admirant le paysage, la route semble brutalement s’interrompre, nous promettant une chute certaine. Bien sûr il n’en est rien mais c’est plutôt impressionnant.

8. Le Spotted Lake (Osoyoos, Canada)

Un lac pour le moins unique, qui semble avoir été retouché par ordinateur. Une apparence insolite due à un niveau élevé de divers minéraux tels que le sodium, le calcium et le magnésium. Amis curistes, la baignade n’y est pas autorisée.

9. La Fata Morgana (Sicile, Italie)

Un endroit situé en mer, entre la pointe la plus à l’Est de la Sicile et l’Italie, où les bateaux semblent se dédoubler comme par magie. Un phénomène optique qui a, comme bien souvent, donné lieu à une légende mettant en scène une sorcière désireuse de tuer les marins qui passeraient dans les parages. On peut observer un phénomène similaire sur le Lac Supérieur depuis la côte, à Marquette, dans le Michigan aux USA (voir vidéo ci-dessous).

10. La tête d'Apache (Archipel des Ebihens, France)

Ce ne sont pas les rochers en forme de tête, de personnes ou d’animaux qui manquent sur la planète. Cela dit, la tête d’Apache des Ebihens figure parmi les plus spectaculaires. Il suffit de trouver le bon angle de vue et l’illusion est parfaite. Il est par ailleurs curieux qu’on ait donné ce nom à ce rocher vu qu’il est fort probable qu’aucun Apache n’ait jamais mis les pieds sur l’archipel…

Crédits photo (creative commons) : Tête d'indien dans les rochers, archipel des Ebihens, Erwan Mirabeau, 2009

It’s a kind of magic !

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :