On vous avait parlé il y a peu des lieux les plus étranges sur Terre et si vous avez bien suivi, il y avait déjà quelques îles dans le lot qui avaient retenu notre attention. Il n’en fallait pas plus pour nous donner l’envie irrépressible de dresser la liste des îles les plus cheloues du monde. Genre, pas forcément les îles où on a envie de passer ses vacances.

1. Une île avec que des serpents tueurs de la mort qui tue

Si vous cherchez des vacances paradisiaques. Je ne saurais que trop pas vous recommander Queimada Grande. Au large de São Paulo, cette charmante petite île ne contient pas d’humain. Et pour cause, c’est la zone qui contient le plus de serpent au mètre carré. Les gars sont partout. Et je ne vous parle pas de petites couleuvres toutes mignonnes mais de trigonocéphales un truc pas très sympa dont morsure fait fondre la chair. Chouette non ? Du coup, forcément, l’île est quelque peu hostile à la présence du moindre touriste. Seuls les scientifiques sont les bienvenus (pas pour se la couler douce mais parce qu’ils étudient justement cette population insulaire rampante).

2. Une île avec que des cochons

Si les serpents c’est pas votre came rapport au fait que vous aimez rester en vie, il existe cette île vachement plus relax sur le plan de la mortalité puisqu’elle abrite majoritairement des cochons. On la trouve dans l’archipel des Bahamas. Le plus drôle dans cette histoire c’est que les cochons vont se baigner pépouze dans la flotte et franchement moi j’ai toujours rêvé de faire du pig paddle donc ça me chauffe bien. Si vous êtes mono-maniaques de certaines espèces d’animaux je vous renvoie tout simplement à notre top des plus belles îles animalières.

Crédits photo (CC BY 2.0) : cdorobek

3. Une île avec des poupées qui font flipper

La Isla de las Muñecas est peut-être moins dangereuse que l’île aux serpents, mais elle n’est pas moins flippante. Située à 2 heures de Mexico, vous y trouverez partout des poupées démembrées jonchées sur les troncs d’arbres. En fait il y a une explication très simple à ce délire déco de mauvais goût : un militaire espagnol répondant au doux nom de Julián Santana a découvert le corps d’une petite fille noyée en s’installant sur cette île dans les années 50. Pour lui rendre hommage, il a collecté tout au long de sa vie des poupées et les a accrochées partout dans l’île. Valérie Damidot does not approuve. Mais le tourisme does approuve beaucoup puisque depuis les années 90, c’est devenu un lieu d’excursion incontournable.

Crédits photo (CC BY 2.0) : Esparta Palma

4. Une île qui sort que de temps en temps

L’île Ferdinandea a été créée par un volcan, elle est située à 8 mètres de profondeur dans l’océan et émerge trèèèèès rarement. A priori on ne l’a vu sortir son pif que 3 fois au demeurant : en 1701, en 1831 et en 1863 lors d’éruptions d’Empédocle, son volcan géniteur.

5. Une île avec que des espèces qui existent nulle part ailleurs

L’avantage des îles un peu paumées sans la moindre présence humaine c’est que la biodiversité peut s’en donner à cœur joie. Et c’est le cas de ce petit morceau de terre au large du Yémen qui s’est détaché du continent il y a 100 millions d’années (à peu près au même moment où Michel Drucker a débuté sa carrière). Dans l’île de Socotra, on compte des centaines d’espèces endémiques (qui ne se trouvent donc nulle pas ailleurs sur terre). Franchement j’ai hâte qu’on y construise des bungalows et qu’on en fasse un zoo géant pour pouvoir jeter des cacahuètes à ces vilaines bestioles.

6. Une île fantôme

L’île de Ha-shima vous dit peut-être quelque chose puisqu’on la retrouve dans le film Skyfall où le super méchant Raoul Silva a élu domicile (bon en vrai ils n’ont pas tourné sur l’île mais l’ont reconstitué). L’île a été littéralement abandonnée par ses habitants au début des années 70 alors qu’elle a longtemps été une des zones les plus denses au monde du fait d’un gisement houiller en 1887 qui entraîna l’installation d’ une mine avec son lot d’employés vivant sur place. Quand l’activité minière a baissé, les mineurs n’avaient plus trop de raisons d’être sur place et se sont cassés laissant les infrastructures à l’abandon. Si vous voulez en faire un parc d’attraction houiller c’est encore possible.

7. Une île qui sur l'année est moit-moit espagnole et française

On la connaît soit sous le nom de l’île des Faisans soit sous le nom de l’île de la Conférence. Située à la frontière franco-espagnole elle est tiraillée entre les deux états (on parle d’un statut de condominium). Ainsi, elle est six mois de l’année espagnole et les six autres mois française.

8. Un lac dans une île dans un lac dans une île

Volcano Island se situe aux Philippines et se niche au centre du lac Taal lui même situé sur l’île de Luçon. L’île ayant elle-même un cratère en son centre qui constitue un lac. Bref, c’est une belle mise en abyme géologique.

9. Un bon gros pic de 562 mètres

Les aiguilles de lave sont assez stylées. Ce sont des structure gigantesques qui se sont solidifiées dans un volcan ce qui leur donne une tête de tour du Mordor. La pyramide de Ball au large de la Nouvelle-Galles du Sud remporte ainsi le glorieux titre d’aiguille volcanique la plus haute du monde. On n’y trouve presque aucune végétation à part un petit buisson Rémi-sans-famille à une hauteur de 100 mètres au dessus de la mer. Et figurez-vous que dans ce charmant petit buisson, réside une micro-population de phasmes dont on croyait l’espèce éteinte depuis les années 30.

10. Une petite île qui abrite des centaines de milliers de morts

Si vous croyez aux fantômes, ne traînez pas à Poveglia. Cette île proche de Venise a servi de zone de quarantaine pour les malades de la peste noire au XVIe siècle. Donc autant vous dire que ça sentait pas bon l’espérance de vie. L’île a fait office de charnier où les malades venaient mourir et les cadavres y étaient brûlés. Difficile d’avoir un chiffre exact mais les le nombre de morts sur l’île est estimé à plus de 160 000. C’est devenu par la suite un asile psychiatrique en 1922 mais on raconte que les patients voyaient des vieux fantômes. Bref, c’est une bonne source d’inspiration pour un nouveau blockbuster sur des zombies pestiférés.

11. Des îles flottantes mais qui se mangent même pas

Ça se passe sur le lac de Titicaca (trop drôle ce nom de lac à chaque fois ça fait des barres de rire euloloooo) où les Indiens se sont installés en créant des plateformes flottantes, des îles artificielles faites à partir de roseau tressé. A l’heure actuelle, 200 familles y résident encore.

Crédits photo (CC BY-SA 2.0) : Mathias Ripp

12. L'île qui t’accueille à coups de tirs à l'arc

On l’appelle l’île des Sentinelles. On a peu d’informations sur ce lieu qui abrite une communauté de 150 indigènes sans aucun contact avec le reste du monde. C’est ainsi qu’un Américain, John Allen Chau, a trouvé la mort il y a quelques années en essayant de taper l’incruste chez eux. Les autochtones repoussent les éventuels visiteurs à coups de tirs à l’arc et ça déconne pas donc je ne vous en recommande pas forcément la visite.

Voilà pile poil des destinations de vacances à ne pas choisir.

Sources : Daily Geek Show, Wikipédia, MadmoiZelle, Ouest France