Imagine. Tu viens de passer une vie de dur labeur, dans une ville qui te bouffe les poumons à grands coups de pollution, avec des concitoyens plutôt cons que citoyens, et une famille que t’aimes même pas vraiment si tu réfléchis bien (mais si, toi-même tu sais). Alors pour les dernières années de ta misérable existence, t’as envie d’être peinard ? L’île déserte est la solution. On t’a fait une petite sélection mais on te prévient, faut prévoir un petit budget rénovation. Le home-staging ne suffira pas.

1. Île de Trielen, Finistère

Occupée dès la Tène (entre 450 et 50 avant JC), Trielen a connu une histoire houleuse : en 1891, les 25 habitants de l’île ont failli mourir de faim, et en 1893, 14 sont morts du choléra. En 1957, elle est abandonnée après une tentative ratée de centre de rééducation pour remettre des jeunes dans le droit chemin mais l’initiative n’a pas laissé de super souvenirs aux pensionnaires. Mais maintenant c’est cool hein, c’est une réserve naturelle.


Crédits photo (creative commons) : Julien Carnot

2. North Brother Island, New York, USA

Alors que tous les hipsters s’entassent à Brooklyn, toi tu pourrais retaper North Brother Island, successivement un hôpital, un accueil pour vétérans de la guerre et un centre pour toxicos. Dis comme ça, c’est pas sexy, mais bon sang une île privée à New York ?? Nous on signe de suite. Tant pis pour les travaux.

3. Hirta, Écosse

Un chemin de pierre et de ruines au milieu de la verdure écossaise. Les derniers habitants seraient partis en 1930 à cause du caractère trop isolée de l’île. Aujourd’hui quelques scientifiques viennent régulièrement sur l’île, mais elle est surtout peuplée de moutons de Soay. Et les moutons, c’est cool.

4. Fort Carroll Island, Maryland, USA

Tu faisais des forts en oreiller quand t’étais petit ? Ben là, tu peux en avoir un vrai pour toi tout seul. Cette île artificielle, construite dès 1848, qui devait protéger Baltimore, fut abandonnée en 1921, ayant peu servi. En 1958, elle fut racheté 10 000 $ (oui oui) par un avocat qui voulait en faire un casino. Mais comme ça n’a jamais vu le jour, maintenant t’as le champ libre.

5. Île du Millénaire, Kiribati

Le rêve des Robinson Crusoé. Déjà, l’île est tellement au bout du monde, qu’elle a été « découverte » plusieurs fois, la transmission des cartes maritimes étant pas au top avant le XIXe siècle. Mais surtout, elle a connu des habitants illégaux : Ron Falconer et sa famille de 1987 à 1991, et le Français Lydéric Morlier qui y a habité, seul au monde pendant 10 ans et qui raconte son histoire ici.

6. Spinalonga, Grèce

Les îles grecques sont réputées pour pas être les plus dégueulasses. Inhabitée depuis 1962, Spinalonga a d’abord appartenu aux Vénitiens, puis aux Turcs, et enfin aux Grecs qui en ont fait une léproserie (miam) entre 1903 et 1957. Mais cette jolie forteresse entourée d’eau turquoise, on en veut ou pas ? Bien sûr qu’on en veut.

7. Inishmurray, Irlande

Abandonnée depuis 1948, l’île comporte les ruines d’une quinzaine de maison et d’un monastère établi au VIe siècle, qui reste d’ailleurs un lieu de pèlerinage. Cela étant, si tu t’installes pile au milieu et que tu colles des portes, tu devrais pas trop être emmerdé : avec un mur d’enceinte de 3m d’épaisseur et plus de 4m de haut, ça devrait aller.

8. Daksa, Croatie

Alors on te prévient tout de suite, Daksa a pas une histoire sympa sympa. En 1944, 53 mecs suspectés d’être nazis ont été exécutés sur l’île, et, comment dire… laissés sur place, jusqu’en 2009 où les autorités leurs ont donné une vraie sépulture. Ceci étant dit : un île sur la côte adriatique en face de Dubrovnik, ça n’a pas de prix. Enfin si, 2 millions d’euros.

9. Île Devon, Canada

Celle-là, c’est une spéciale « fan de l’aérospatial ». Autrefois habitée (brièvement) par des Inuits, l’île reçoit de temps à autre la visite de la NASA, en raison de ses conditions géologiques proches de celles de Mars. C’est là qu’on y prépare les (potentielles) futures expéditions spatiales. Le reste du temps, tu devrais être relativement tranquille.

10. Discovery Island, Floride

Le rêve absolu de tous les Disney nerds. Plusieurs proprios se sont succédé avant que Walt Disney achète l’île pour en faire une attraction dès 1974. Discovery Island sera fermée 25 ans plus tard, pour des motifs encore flous. N’empêche, vivre sur une île privée estampillée Mickey, ce serait la classe. À partager avec la faune désormais installée là-bas.

Si tu veux VRAIMENT t’acheter une île, tu devrais trouver ton bonheur ici ou . Mais va falloir sortir le chéquier.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.