On parle tout le temps de première fois, mais qu’entend-on derrière cette expression ? La première fois qu’on s’embrasse ? La première fois qu’on se tripote sous nos sous-vêtements ? La première fois qu’on s’insère quelque chose quelque part ? Bref vous l’aurez compris, la première fois peut vouloir dire beaucoup de choses et n’implique pas forcément l’accueil triomphant d’un pénis dans un vagin ou un anus. Faisons un petit point sur les idées reçues qu’on croise encore et toujours aujourd’hui sur ce sujet passionnant et plein de mystères (mais pas tant que ça en fait). Ce top a été inspiré entre autres par le travail de Sexy Soucis dont les vidéos sont à retrouver sur France Tv Slash et pourront vous êtes utiles (même si votre première fois date de Mathusalem).

1. Non, les filles ne saignent pas forcément

On va vous apprendre un truc : l’hymen n’a pas de vaisseaux sanguins donc même s’il est un peu malmené lors d’une pénétration vaginale, ce n’est pas lui qui crée des saignements. De ce fait, les saignements ne sont pas systématiques. Si toutefois il arrive qu’il y ait un peu de sang sur les draps lors d’une première pénétration, c’est uniquement dû au stress, à la maladresse du partenaire (voire à sa brutalité). La vulve étant une muqueuse, elle est très sensible aux saignements (comme la bouche). Les saignements peuvent aussi pointer le bout de leur nez quand l’hymen se détend alors qu’il se trouve sur un vaisseau et que ce dernier saigne.

Donc, NON il ne faut pas s’attendre à voir du sang sur les draps lors d’une première pénétration et s’il y en a, il n’y a aucune raison de se réjouir puisque c’est le signe d’une douleur interne.

2. Non, on ne "perd" pas son hymen en perdant sa virginité

En fait, l’hymen on n’y comprend pas grand chose et donc on raconte beaucoup de bêtises à son sujet. Voici donc une liste de choses à savoir une bonne fois pour toute :

– Une personne sur trois naît sans hymen. Et les personnes qui naissent avec des attributs sexuels féminins comme l’hymen peuvent le voir disparaître au cours de leur enfance.

– L’hymen ne se « déchire » pas concrètement, c’est plutôt son ouverture qui est agrandie. En revanche, sa forme peut être modifiée par diverses activités physiques comme l’équitation, l’utilisation d’un tampon ou bien sûr une pénétration vaginale.

– L’hymen est biologiquement inutile. C’est dur pour lui de dire ça comme ça mais à part séparer le vagin de la vulve (ce qui en soi, ne sert pas à grand chose), il fait un peu plante verte dans la teuch.

3. Non, c'est pas normal d'avoir mal

On nous prépare durant toute notre jeune vie de pucelle à cette grande étape de notre vie qui fera enfin de nous des femmes prêtes à l’emploi. Mais contrairement à une idée injustement répandue, il n’y a AUCUNE raison d’avoir mal lors d’un premier rapport. En revanche, si les douleurs sont fréquentes au cours d’une première pénétration vaginale, c’est principalement à cause du stress qui entraîne des contractions musculaires et rend plus difficile la pénétration. Donc rien de dramatique à la survenue de cette douleur, mais inutile non plus de forcer la pénétration ! Prends ton temps, essaie peut-être des formats moins volumineux pour y aller progressivement, n’hésite pas à tenter avec une dose de lubrifiant et tout devrait bien se passer.

4. Non, une "première fois" ça ne veut pas forcément dire qu'il y a pénétration

L’expression « première fois » est un peu erronée tout simplement parce qu’elle renvoie dans l’imaginaire commun la « première fois » qu’un pénis pénètre dans un vagin. Or, comme vous vous en doutez, personnes aguerries du XXIe siècle que vous êtes, la sexualité ne se résume pas à cet acte, sympathique au demeurant. La première fois peut être un rapport oral, ou doigté, ou anal… La différence ontologique qu’on fait entre préliminaire et « première fois » suppose que la première fois est un passage obligé pour une vie sexuelle épanouie et se caractérise uniquement par la pénétration vaginale. C’est un peu con parce que ça oublie toutes les autres formes de sexualité. Donc, si vous voulez on se dit un truc : on arrête de parler de « première fois » et puis voilà.

5. Non les garçons, c'est pas parce vous avez joui que le rapport est terminé salut au revoir on ferme la boutique

Là encore, on a un peu trop l’habitude de croire qu’un rapport sexuel se solde forcément par la jouissance de l’homme. Après ça de toute façon on peut plus rien faire puisqu’il n’y a plus d’érection. Mais bon les gars, si on se creuse un peu le têtiot il y a pas mal de trucs qu’on peut faire sans une érection sous le coude. Vous avez une bouche, vous avez des mains, vous avez des doigts, vous avez des pieds, c’est le moment ou jamais de leur donner un rôle dans votre vie sexuelle.

6. Non, on n'est pas obligé de le faire à tout prix avec quelqu'un dont on est amoureux

Chacun voit sa sexualité comme il l’entend, si tu as envie de coucher avec quelqu’un qui t’attire mais avec qui tu n’envisages pas forcément mariage et enfant (ni même PACS ou chat), grand bien t’en fasse. Du moment que tout le monde est consentant dans cette histoire, tout va bien.

7. Non, il n'y a pas d'âge idéal

Point final.

8. Non, il n'est pas impossible de prendre du plaisir

Si tu parviens à vivre ce moment décontracté.e, calmement, en connaissant ton corps (parce que, au cas où vous ne seriez pas au courant, plus on connaît son corps, plus on a de chances de se donner un peu de bon temps lors d’un rapport sexuel), ce serait quand même dommage de se priver.

9. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii, on peut tomber enceinte du premier coup

Et on n’a rien à dire de plus là dessus. La première fois c’est toujours, TOUJOURS, TOUUUUUJOUUUUUUURS avec un préservatif (pour ne pas tomber enceinte et pour ne pas attraper d’IST).

10. Non, si la première fois est "ratée", ça ne veut pas dire que toute notre vie sexuelle est foutue et qu'il n'y a plus qu'à se suicider

Encore une fois, la première fois est un terme abusif et ne sera jamais représentative de ta vie sexuelle qui, soit dit en passant, est amenée à évoluer tout au long de ta vie. Et tu en connaîtras des parties de jambes en l’air pas folichonnes, et puis tu en connaîtras des très bien aussi, alors inutile de croire que ta « première fois » sera à l’image du reste de ta vie.

Et si vous avez d’autres questions sur la sexualité, on vous recommande avec une vivacité rarement égalée le blog et les vidéos de Sexy Soucis sur France TV Slash. Et sinon, vous pouvez aussi retrouver notre série Il était une fois les meufs qui abordent entre autre le délicieux récit de « la première fois ».

Autres sources : Futura santé, RFI, Martin Winckler