Qu’il soit programmé à l’avance ou fait en urgence, l’accouchement par césarienne souffre de nombreuses idées reçues, les plus souvent fausses. Un certain manque d’information circule autour de cette procédure qui peut clairement effrayer, et ça se comprend. Personne n’a envie de se faire ouvrir le bide en deux pour en extraire un bébé. Le film Alien a suffisamment traumatisé tout le monde, pas la peine d’en rajouter. Néanmoins, quand la césarienne est inévitable, il y a quelques petites choses à savoir.

1. La césarienne c’est moins fatiguant (faux)

Que celui qui n’a jamais dû se remettre d’une opération prenne son manteau et quitte la pièce, avec ses réflexions à la con. Une césarienne, la moitié du temps pratiquée alors que le travail a déjà commencé, est une vraie opération. On découpe l’utérus pour en extraire un rôti. Je ne sais pas ce qui vous faut de plus.

2. On se remet plus facilement d’une césarienne que d’un accouchement par voie basse (faux)

Rapport au fait qu’on est coupée en deux, donc bon, on s’en remet pas comme ça. Certaines femmes, après un accouchement par voie basse, peuvent presque tout de suite se lever, marcher, bouger sans problème. Avec une césarienne, rien que l’idée de te lever pour aller pisser est compliquée.

Source photo : Giphy

3. C’est pas douloureux (faux)

T’as déjà eu ton utérus ouvert en deux par un scalpel ? Non ? Ah bah alors tu te tais, merci bien, bisou. Sans compter que la cicatrice est bien douloureuse pendant de longs mois, voire des années après, donc on repassera pour le cours sur la gestion de la douleur hein.

4. C’est pas comme si t’avais vraiment accouché (faux)

Ah bah du moment où le bébé que tu avais dans le ventre n’y est plus, c’est que tu as accouché. Y’a pas cinquante manières de faire, donc que ce soit par voie basse ou par césarienne, un accouchement reste un accouchement. C’est pas parce que tu n’as pas sorti sa tête de ton vagin qu’il ne s’est rien passé.

5. Y’a moins de stress (faux)

Qu’elle soit programmée ou non, la césarienne reste un acte chirurgical. Et quand tu n’es pas préparé et que la césarienne doit être pratiquée en urgence parce que, par exemple, le cœur de ton bébé ralentit trop et qu’il faut le sortir de là rapidement, je peux t’assurer que tu fais les montagnes russes du stress en quelques secondes.

Source photo : Giphy

6. Si tu accouches la première fois par césarienne, ça sera pareil pour tes autres accouchements (faux)

Il est parfaitement possible d’accoucher par voie basse après un premier accouchement par césarienne. Si le bébé est bien positionné, et qu’il n’y a pas de contre indications médicales ni d’urgences, rien ne l’empêche.

7. Le père ne peut pas être présent (faux)

Ça dépend des maternités, mais nombreuses sont ces dernières à assouplir leur politique sur ce sujet. Y’en a même qui acceptent que le père coupe le cordon ! Il suffit de demander au préalable, et de bien se renseigner.

8. C’est compliqué d’allaiter après une césarienne (faux)

Non, ce n’est pas compliqué, ça peut, à la limite, mettre un peu plus de temps, car on est séparé de son bébé pendant au moins deux heures, pour se remettre de l’opération en salle de réveil. Mais rien n’est perdu, il faut juste persévérer.

9. Une césarienne est forcément sous anesthésie générale (faux)

Non, la plupart du temps, l’opération se pratique avec la péridurale, ou une rachi-anesthésie pour une injection plus durable et intense. Les anesthésies générales sont désormais ultra rares et pratiquées pour les cas extrêmes.

Source photo : Giphy

10. La cicatrice est énorme (faux)

Non, c’est juste un grand trait fin juste en dessous du ventre, facilement dissimulable en maillot de bain, ou même grâce aux poils pubiens si on est particulièrement velue.

Et vous, qu’est ce que vous avez entendu d’autre comme fausses idées reçues ?