Derrière les grands noms de la scène comique francophone (ceux qui ont une place réservée dans les médias), se cachent des artistes moins connus ... et talentueux. Difficile de faire son choix parmi la pléthore de comédiens et stars en devenir ? C'est à l'un deux, Dan Gagnon, que nous avons demandé une petite sélection de ceux sur qui il faudra compter en 2013 :

Retrouvez des interviews d'humoristes dans l'excellent (et passionnant) podcast de Dan Gagnon, recommandé par la rédaction Topito.

  1. Nathanaël Rochat (site officiel / Facebook)
    Il nous vient de Suisse et c'est certainement l'humoriste le plus polarisant de ce top. Il divisera le peuple en deux groupes. Ceux qui vont l'adorer. Et ceux qui termineront de regarder un de ses sketchs avec un très gros point d'interrogation au milieu du visage. Son style très lent et son écriture unique lui permet de se démarquer. Avec lui, le gag commence sur scène, mais la chute se passe toujours dans le cerveau de ceux qui regardent. Les amateurs d'humour américain y verront certainement des traces de Steven Wright et Mitch Hedberg. Avec son style très étrange, il tarde à exploser malgré un talent plus qu'évident. Espérons que 2013 sera son année.

    Pour l'instant, il y a très peu de choses de lui sur Internet. Voici son passage à Montreux en 2011 :

  2. Alex Barbe
    Il y a les gens drôles. Et puis il y a les génies. Alex Barbe est un génie comique. Le genre de gars qui n'a que deux options dans la vie. Devenir superstar de l'humour. Ou devenir SDF. Dans son spectacle, il incarne un personnage de fou furieux, qui fait du stand-up. On est donc à mi-chemin entre le sketch et le stand-up. (Imaginez ce que ça donnerait si un personnage de Sacha Baron Cohen faisait du stand-up, et ça donne une bonne idée de l'univers d'Alex Barbe.) Entre l'absurde, le trash, l'interactivité, la chanson, il déroule une heure de spectacle avec un timing comique incroyable. Il n'y a qu'une seule ombre au tableau pour Alex Barbe. Est-ce que 2013 sera l'année où le public sera prêt à accueillir et comprendre ce Dieu de la farce.

    Avant de regarder cet extrait, considérez qu'il s'agit d'un premier jet par rapport au niveau actuel de son spectacle. Ce qui donne toute la mesure de son immense talent.

  3. Seb Mellia (site officiel / Twitter / Facebook)
    Si vous vous êtes déjà demandés ce que ça donnerait du stand-up à l'américaine en français, arrêtez de vous creuser la tête et allez voir Seb Mellia en spectacle. Tous les codes sont réunis. Le micro-main, la démarche nonchalente, le côté « casual » des fringues, l'auto-dérision dans les histoires très personnelles et l'interaction avec le public, tout y est. Dans cet extrait (pas trop récent) on voit sa maîtrise totale de la scène. Avoir quelqu'un qui cause dans la foule est très déconcentrant pour un humoriste, mais Seb arrive à retourner la situation pour aller chercher plusieurs rires supplémentaires. Tel un judoka qui utilise la force de son adversaire à son propre avantage, il se sert d'un danger potentiel pour renforcer sa présence scénique. Alors la question n'est pas de savoir s'il va réussir à percer. Mais plutôt de savoir quand ça va arriver.

  4. Greg Romano (site officiel / Twitter / Facebook)
    Là où Greg Romano est en avance sur la plupart des humoristes, c'est qu'il a compris une chose fondamentale. Être sur scène, ce n'est pas uniquement raconter une histoire pour conserver l'attention de la foule jusqu'à la chute. Greg n'a pas cette patience. Avec lui, ce sont les prémisses qui font rire. Ce qui pourrait sembler un détail pour plusieurs apporte à son spectacle toute la modernité que l'on peut retrouver, entre autres, chez un Louis CK. Mis en scène par un certain Kyan Khojandi, Greg Romano mérite d'être découvert. Après tout, combien de fois aura-t-on l'occasion de voir un mec prendre des pauses pendant son spectacle pour expliquer que s'il ne fait pas, son médecin croit qu'il va mourir sur scène ? Combien de fois j'ai dit ? COMBIEN ?!

  5. Arsen (Twitter / Facebook)
    Oui, il y a les gens sur scène, mais il ne faut pas oublier dans ce classement les cerveaux qui se cachent derrière eux. Arsen fait partie de ces gens qui mettent des mots dans la bouche des autres. Ils mettent peut-être parfois autre chose, mais concentrons-nous sur les mots. On a déjà pu le voir sur scène, mais aujourd'hui, Arsen se concentre sur l'écriture. Pour avoir une idée de son talent, vous pouvez le suivre sur Twitter. A côte des tweets de Jean-Marc Morandini, ça vous fera des vacances. Et surtout, il travaille avec une série d'humoristes, dont Walter. La combinaison des deux donne un résultat explosif que l'on peut apprécier sur France Inter. Arsen est trash et efficace. Drôle et cynique. Et en tant qu'auteur, il a un avantage sur les autres. Comme il n'a pas à se soucier d'images ou de quoi que ce soit d'autres, il se concentre sur l'essentiel. Être drôle.

  6. Le Gorafi (site officiel / Twitter / Facebook)
    La plus belle surprise de 2012. J'espère que ce site deviendra incontournable pour tous en 2013. Calqué sur le modèle de "The Onion", il s'agit simplement d'un site d'actu faussement premier degré. Tellement premier degré que certains médias se sont faits piegés en 2012 et ont publié des histoires du Gorafi comme si elles venaient d'un véritable média d'information. Avec des titres comme "Portrait de Benoît le fameux ami noir de tous les racistes" et "Caramail, un bug rend public les conversations sur le tchat datant d'il y a douze ans", le Gorafi est un site à consulter chaque jour.

  7. Walter (site officiel / Twitter / Facebook)
    S'il y en a un, et un seul de toute cette liste qui s'illustrera à coup sûr en 2013, c'est certainement Walter. Il est le chirurgien de la vanne. L'orfèvre de la bonne formule. Il est avant tout un geek d'humour et connaît à la fois les textes des plus grands, des plus et toutes les techniques et les ficelles de l'humour. Le résultat est un spectacle redoutablement efficace du début à la fin, livré par un mec qui maîtrise son art au point qu'on pourrait croire qu'être humoriste est la chose la plus facile au monde. On pourrait en parler encore longtemps, mais à quoi bon quand on peut directement regarder un extrait du spectacle.

Et vous, vous irez voir qui en 2013 ?

Crédits photo (creative commons) : overseastom