On a tous quelque chose en nous de Tennessee. Ça, on le sait et on le crie sur les toits sans vergogne. Ce dont on se vante moins, ce sont les petits exploits honteux du quotidien ; ceux qui ne sont pas politiquement corrects. Alors on les cache, on les garde secrets alors que franchement, entre nous, c’est vraiment stylé. Libérons-nous du qu’en-dira-t-on et soyons fiers bordel !

1. Connaître par cœur toutes les chansons de Tryo

Comme la populace ne connaît que « l’Hymne de nos campagnes » et « Désolé pour hier soir », tu te contentes de ces deux chefs d’oeuvre en soirée. Quand quelqu’un change de musique alors qu’on était à peine au deuxième couplet, tu ne dis rien parce que « c’est marrant mais c’est pour le délire ». Le problème, c’est que tu es un fan de la première heure et que tu aimerais chanter toute la chanson, et puis même l’écouter trois fois tant qu’à faire. Mais tant pis, tu te contentes de reprendre une 8·6 et de fumer des roulées en songeant avec mélancolie au babos que tu étais au lycée.

Source photo : Giphy

2. Avoir déjà mangé McDo 24 jours de suite

Tu sais que c’est pas bien, que c’est trop gras trop sucré trop salé et que tu participes à l’enrichissement d’une multinationale plutôt que d’aller chez les petits producteurs de ton quartier. Mais franchement, 24 jours les gars ! Est-ce qu’on peut parler d’une performance et si oui, est-il possible d’obtenir une rémunération ou au moins un petit diplôme ?

Source photo : Giphy

3. Lâcher des rots de l'enfer, même sans boire de Coca

Beaucoup te trouvent immondes, certains miment même un haut-le-cœur mais au fond, ils sont juste jaloux. Ces éructations monstrueuses que tu es capable de produire, tu peux en être fier car c’est un talent mais aussi le résultat d’un travail acharné. Personne n’ose te le dire car tu prendrais la grosse tête mais tes rots suscitent l’admiration de tes pairs. Sincèrement, bel organe !

4. Être assez souple pour se ronger les ongles de pieds

Ils ne l’avoueront jamais, même sous la torture, mais une partie de la population mondiale se ronge les ongles de pieds. Pourquoi me direz-vous ? Parce qu’ils le peuvent, tout simplement. À cause de cette pratique extrêmement mal vue de leurs concitoyens, les rongeurs d’ongles de pieds vivent dans l’ombre, leur secret bien gardé. Pourtant, cet exercice demande une souplesse hors-normes et devrait, selon moi, devenir un des sports officiels aux J.O.

Source photo : Giphy

5. Emmener tes enfants à l'école en pyjama

Tu ne le divulgues pas car tu as une dignité, mais il t’arrive très fréquemment d’être en pyjama sous ton long manteau quand tu emmènes tes enfants à l’école. Ce matin, les mômes se sont levés tout seuls et t’ont réveillé à l’heure de partir, cartables sur le dos et manteaux déjà zippés. Ils t’ont même apporté tes Crocs avec de la moumoute dedans. Caché dans ta voiture à l’abri des regards, tu ricanes en pensant aux parents consciencieux qui se sont levés une heure plus tôt et se sont préparés avant de préparer leurs enfants. Quelle bande d’idiots…

6. Stalker tout le monde sur les réseaux

Cela fait partie des trucs que tout le monde fait mais qu’on n’assume pas : Stalker sur internet. Il y a ce mec/cette meuf qui t’intrigue, mais impossible de le/la trouver sur les réseaux. Alors, tous les coups sont permis. On cherche ses potes sur Facebook, on va dans ses amis ou dans les commentairess, on trouve un compte Instagram et on cherche dans les photos puis dans les identifications… Le stalking est TRÈS chronophage et personne n’avoue le faire. Pourtant, le bon stalking est un art qui devrait être récompensé, parce que c’est bien pratique quand même.

Source photo : Giphy

7. Rentrer dans le métro quand les portes se ferment

Cette satisfaction immense quand tu arrives à rentrer dans la rame à la fin du son de fermeture des portes provoque en toi une fierté difficile à dissimuler. Tu as réussi, tu es trop fort et tu n’auras pas à attendre les 5 min avant le prochain métro. Malheureusement, tu es aussi un peu mal à l’aise car tu as été obligé de courir comme un ouf pour y arriver. Maintenant tu transpires, tu es essoufflé, tu dois supporter les regards de pitié des autres passagers et tu finis par te demander si ça valait vraiment le coup.

8. Tricher à un examen important

Han la la, tricher c’est mal. Oui, c’est vrai. Pourtant, on l’a tous déjà fait et quand on arrive à avoir une bonne note sans travailler, on est plutôt fier. On a tous ce pote qui a triché au bac, à l’examen du code ou sur sa déclaration fiscale (mais ça c’est pas très cool) et en vrai, on est un peu jaloux parce que apprendre par cœur les éléments du tableau périodique alors qu’on aurait pu les écrire dans sa trousse, ça laisse une petite rancœur.

Source photo : Giphy

9. Raconter des potins

« Bon je te le dis mais tu le répètes pas hein ! ». Ça a beau être contraire à la morale, on ne vit que pour connaitre tous les petits secrets de notre entourage. Que ce soit les coucheries entre potes ou les embrouilles de tes voisins de pallier, les commérages attirent l’attention de tous et quand tu es LA personne qui a de nouveaux ragots à raconter, tu peux être sûr que tout le monde se rassemblera autour de toi pour écouter ce que tu as à dire. Ça fait du bien d’être le centre de l’attention de temps en temps, pourquoi s’en priver ?

10. Confession : Mon artiste Spotify de 2019 est Maître Gims

60h. 30% de honte, 70% de fierté.

Pour plus d’objectivité, on a le top des chansons les plus écoutées en 2019 sur Spotify

… Et on a aussi la liste des groupes qu’on aimait ado et qu’on n’assume plus aujourd’hui.

Maintenant que tu sais que tu n’es pas seul(e), libère-toi de cette honte et expose au plein jour tes talents et tes exploits, tu n’en seras que plus épanouie. Tu n’es pas parfait, mais qu’est-ce que tu es talentueux!