On adore les histoires de vengeances géniales. Comment expliquer autrement le succès intemporel du Comte de Monte Cristo ? Alors bien sûr parfois les gens y vont un peu fort et leur vengeance disproportionnée prête à rire jaune. Mais parfois, la dose est juste, l’idée parfaite, et l’exécution réjouissante.

1. La femme trompée qui sait où taper

Une Britannique a su garder son sang froid quand elle s’est rendu compte que son mari la trompait. Elle n’a rien dit puis s’est tranquillement dirigée vers sa collection de vinyles rares (Dire Straits, Led Zeppelin et tout le toutim) avant de les transformer en nouveau sol pour sa cuisine. Et depuis, elle kiffe aller en cuisine.

2. Les corbeaux aussi savent se venger (mal)

L’histoire est dingue : un jour de 2016, un Indien aperçoit un petit corbeau pris dans un filet et essaie de le sortir de là. Mais il arrive trop tard et l’oiseau meurt. L’intégralité de la famille (des corbeaux, donc) du petit se méprend et pense que c’est l’homme qui a tué leur bébé : depuis, tous les corbeaux de sa région l’attaquent en permanence. Et rien que lui. Et tout le temps. Sans raison. On tue pas un petit corbeau comme ça.

3. La colère d'un arboriste patient

La mairie d’un bled de Californie a forcé un arboriste à payer de sa poche l’arrachage d’un poivrier qu’il avait lui-même planté il y a trente ans. Malgré tous ses recours, l’arboriste n’a rien pu faire et a donc décidé de se venger. Comme il le raconte sur Reddit, il a patiemment planté des graines de séquoias géants chez tous les responsables du coup, et notamment dans le jardin du maire. Puis il a attendu deux ans avant de révéler son mauvais coup pour s’assurer que les racines avaient bien pris.

4. T'es plus mon frère

Un jour, Aline Lawler Coker, une Américaine tout ce qu’il y a de plus normal, s’est fâché avec son frère. Et bien fâché, manifestement, puisque elle a décidé d’acheter les 262 tombes du cimetière local pour s’assurer que JAMAIS son frère ne pourrait se faire enterrer avec sa famille.

5. Le Japonais le plus ingénieux du monde

Vous avez envie de vous venger des petites brutes qui vous tiraient le slip au collège ? Voilà une piste : pendant 16 mois, un Japonais de 40 ans a envoyé des colis piégés (culottes de vieille, morceaux de merde, etc.) aux types qui l’avaient fait chier au collège. Il écrivait une adresse au hasard sur l’enveloppe, ne l’affranchissait pas, indiquait l’adresse où il voulait que les courriers soient envoyés à l’emplacement de l’expéditeur. Ainsi, les types recevaient leur part de vengeance comme un retour à l’expéditeur.

6. Roger Anderson a inventé un robot pour se venger des télémarketeurs

Parce qu’il n’en pouvait plus de se faire démarcher, il a même monté une boîte et gagne désormais sa vie grâce à tous les autres qui lui achètent le dispositif, en réalité un petit vieux qui dit les mêmes trucs en boucle et empêche complètement les employés de se tirer d’affaire. La meilleure idée du monde pour stopper les téléconseillers.

7. Tim Martin avait plus de nez que son prof

Tim Martin a donné le nom d’un de ses profs qui lui avait prédit qu’il ne réussirait jamais à sa chaîne de magasins qui a cartonné : Witherspoon a désormais 800 enseignes partout au Royaume-Uni. Et Monsieur Witherspoon peut constater son erreur tous les jours.

8. Le mec qui voulait se venger de tout le monde

Un jour, Akio Hatori a eu la mauvaise surprise de constater qu’on lui avait piqué sa selle de vélo. La plupart d’entre nous aurait pesté un peu puis s’en serait racheté une autre ; Akio, lui, a décidé qu’il allait faire subir à tout le monde le même affront : il s’est lancé dans une opération de vol à grande échelle, dérobant 159 selles avant de se faire choper.

9. La meuf qu'il aurait mieux valu épouser

Corina Kavanagh a fait construire un bâtiment de 33 étages pour boucher la vue d’une famille d’aristos de Buenos Aires qui avaient rompu ses fiançailles avec leur fils. Jusqu’alors, leur vue donnait sur une église privée. Plus maintenant.

10. La vengeance par la pervenche

Jennifer Fitzgerald avait quitté son mec. Et lui, il était triste d’avoir été quitté comme une merde. Très très triste, même. Mais au lieu d’aller casser la voiture de son ex, il lui en a acheté une nouvelle, de bagnole. Ou plutôt, il a acheté une bagnole à son nom et l’a garée sur le parking de l’aéroport de Chicago pendant deux ans. Au total, la voiture a pris 600 amendes pour un montant total de 100.000 dollars.

11. Le client qui avait de la suite dans les idées

Khalil était peinard au café quand il s’est retrouvé coincé à côté de deux abrutis qui parlaient fort et lui bouffaient son espace vital en discutant du nom de la société qu’ils s’apprêtaient à créer et qu’ils venaient de trouver. Alors Khalil a immédiatement sauté sur l’occasion pour acheter le nom de domaine associé. Gnark gnark gnark.

12. Marvin Heemeyer et son killdozer

Ca commence comme un cauchemar administratif, ça finit en folie furieuse. Marvin Heemeyer était un petit commerçant sans histoire qui s’est retrouvé au milieu d’un accord entre la municipalité du Colorado où il vivait et une entreprise de béton qui voulait construire une usine juste à côté de son magasin. Le problème, c’est que l’usine en question l’empêchait tout simplement de rentrer dans sa boutique. Après avoir été débouté plusieurs fois malgré ses nombreux recours, Marvin a donc lâché officiellement l’affaire. Pendant un an, il a bâti un bulldozer de la mort et l’a équipé de tout un tas de trucs bien destructeurs, dont des flingues. Et un beau jour de 2004, il est parti en ville avec son bulldozer, rebaptisé « killdozer » pour détruire un à un tous les bâtiments en lien avec ceux qui le faisaient chier depuis deux ans. L’usine de béton, l’ancienne maison du maire, tous les commerces et les maisons de ceux en lien avec la commission municipale… Au total, sa vengeance a engendré 7 millions de dollars de dégâts.

13. La vengeance la plus froide du monde

Depuis deux ans, un couple de retraités du Centre subissait des outrages permanents : vols, dégradations, pneus crevés, peinture intempestive de la baraque et même un chaton mort cloué au portillon. Malgré leurs nombreuses plaintes, les policiers n’arrivaient pas à identifier le coupable. Jusqu’au 31 décembre 2016, quand l’homme a été pris en flag’. Et cet homme, c’était l’ancien compagnon de la femme retraitée, le visage recouvert d’un masque de Hulk et dont elle était séparée depuis… 25 ans.

La vengeance est un plat qui se mange froid, mais là c’est glacé glacé glacé et pourri.

14. Les petits pots de Christian B.

Parce que son ex-copine l’avait trompé avec un artiste potier, Christian B. a décidé d’envoyer à cet artiste un exemplaire d’un de ses pots fracassés au marteau. Jusqu’ici tout va bien : sauf que les morceaux de poterie fracassés dans l’enveloppe ont immobilisé l’intégralité d’une chaîne de distribution du courrier en perçant ladite enveloppe, générant un véritable chaos dans le centre de tri. Plus drôle, le directeur du centre finit par appeler Christian B. pour lui présenter ses sincères excuses car le pot qu’il avait acheté avait été cassé dans le centre de tri. Un imbroglio pas possible qui s’acheva par la distribution des morceaux de pot cassé à la bonne adresse – 2 ans plus tard.

A côté, Dantès, c’est une petite zoulette.

Sources : Cracked, Reddit, CNews