Crédits photo (creative commons) : Erminig Gwenn

En camping, on peut faire trempette, rôtir au soleil, jouer au ballon ou draguer… Mais le soir venu, près du feu, après avoir ragotté sur tout le monde, ce que l’on aime faire, c’est se raconter des histoires qui font peur. Qu’elles soient vraies ou inventées de toutes pièces, elles nous foutent toujours les chocottes. Voici quelques classiques qu'on remet sur le tapis dès qu'on en a l'occasion.

  1. L’esprit frappeur : il s’agit souvent d'une personne morte dans de mystérieuses conditions. Maintenant, cet esprit hante un lieu précis, mais peut aussi frapper n’importe où. Il a un désir profond de vengeance, et n’hésitera pas à s’attaquer à vous.
  2. La dame blanche : tout le monde en a entendu parler. C’est une jeune femme que l’on peut apercevoir au bord de la route. Elle ne fait pas le tapin, non. Elle fait du stop, et une fois dans la voiture, elle disparaît dans un virage. On apprendra plus tard que c’est là qu’elle est morte. En principe, elle ne cherche pas à nous faire du mal. Elle fout le bordel malgré elle en créant des accidents et veut qu’on se souvienne d’elle.
  3. La maison hantée : fonctionne aussi avec un château ou un manoir. Tout ce qui est grand, sombre et froid, en somme. La parfaite maison hantée aura automatiquement des bruits étranges ou des objets qui ont la bougeotte. Avec aussi des rires enfantins ou de mystérieux reflets de défunts dans les surfaces réfléchissantes, pour le spectacle.
  4. La possession démonique : on connaît tous quelqu’un, qui connaît quelqu’un, dont la cousine de sa meilleure amie, prétend être possédée par un esprit diabolique. Que se soit Lucifer en personne, l’esprit de sa grand-tante sorcière, ou le fantôme de Kurt Cobain.
  5. L'esprit de la forêt : l’histoire se passe dans une immense forêt, des jeunes font du camping, ils meurent pour la plupart. Des bruits se font entendre. Les histoires d’esprit de la forêt sont très efficaces, surtout lors de camping en forêt. Et évidemment, on flippe tout le reste de la nuit, recroquevillé sous notre duvet.
  6. Le psychopathe échappé de l’asile : le système de sécurité de l’asile n’est pas fiable. Il a déjà tué plusieurs personnes après s’être évadé. Et comme par hasard, l’asile n’est pas loin de là. Jeunes hommes, quand vous racontez ces histoires à un camping, faites en sorte d’avoir une jolie fille à côté de vous. Elle ne vous lâchera pas d'une semelle.
  7. La poupée tueuse : ressortez tout simplement le scénario de Chucky. Encore plus plaisant à raconter quand quelqu'un a cru bon de ramener sa poupée.
  8. Les monstres mythiques : si vous êtes à côté d’un lac, parlez du monstre du Loch Ness. Dans une forêt, racontez l’histoire du Big Foot ou de la Bête du Gévaudan. Ne lésinez pas sur les détails morbides. On veut du spectacle.
  9. Les séances de spiritisme et voyance : on a tous une vieille tante adepte du spiritisme, qui pratique la voyance et la magie noire. Elle est un peu timbrée mais pas bien méchante. Souvent, lors de séances de spiritisme, d’étranges phénomènes se produisent. En plus, lors de ces séances, les esprits nous révèlent des faits que seuls nous connaissons.
  10. Les OVNIS : oubliez E.T le gentil extra terrestre, et racontez des histoires d’enlèvements. Parlez aussi d’étranges apparitions d’OVNIS vues par des dizaines de témoins. Mettez aussi en avant le mystère entretenu par les gouvernements (américain en tête).

Et vous, vous racontez quoi comme histoires qui font flipper ?

Et sinon, rien à voir, mais parce que toi aussi tu détestes courir (sauf des fois), découvre notre dernière vidéo (et abonne-toi à notre page Youtube)