Au grand jeu du loto, il faut choisir 5 numéros sur 49 et dans le bon ordre. C’est simple, ça donne un total de 1 906 884 combinaisons possibles. Soit 0,000 005 244 % de chance pour qu’on se trouve l’heureux élu d’un ticket gagnant. C’est pourquoi quand on sait qu’on a en sa possession un ticket de loto gagnant, ça doit être dur, très dur de le voir disparaître. Ouf, dans la plupart des cas les malheureuses têtes de linotte parviennent à remettre la main dessus.

1. Un retraité au Canada perd son ticket gagnant de 50 millions de dollars

Ça se passe en 2014. Le type découvre que son ticket est gagnant. Il le garde donc comme la prunelle de ses yeux avant de confier le précieux objet à sa femme. MALHEUR. L’épouse perd le ticket. Alors forcément grosse crise dans le couple. Mais le couple tente toutefois de trouver une solution et passe au peigne fin tous les lieux où ils ont pu traîner. Résultat des courses : merci le bon Dieu. Enfin merci le membre du clergé. Parce que c’est un homme de foi qui a conservé le ticket gagnant trouvé dans les rang de son église et l’a ainsi remis au couple au bord de la crise de nerf. Comme quoi ça du bon de croire en Dieu parfois.

Source photo : Giphy

2. Un type gagne 56 000 € à Tarbes puis paume son ticket en le jetant à la poubelle

Le sale mec, quoi. La légende raconte qu’il l’avait même pas jeté dans la poubelle de tri. Enfin bon, l’histoire se finit pas trop mal puisque l’épouse du jeteur de l’extrême a eu le flair de fouiller dans la poubelle du bureau tabac. Il parait que le mec aurait quand même divorcé de sa femme le lendemain parce qu’elle foirait trop sa blanquette de veau.

3. Un habitant du Bas-Rhin gagne 73 millions d'euros et puis zappe les résultats pendant un mois et demi

Cet habitué du Loto joue tout le temps, tellement tout le temps qu’il en oublie de vérifier si ses tickets sont gagnants ou non. A trois semaines près, la coquette somme a donc failli lui passer sous le nez. En même temps s’il ne l’avait jamais su il n’aurait jamais été dans la souffrance d’avoir loupé tout ce pognon…

4. Un gagnant au loto remporte 4.7 millions de francs avant d'être accusé d'escroquerie

On dirait pas pour l’instant mais il y a bien une histoire de ticket perdu dans cette sombre affaire. Faisons un tour en 1987 à Nancy. Ahmed Allay joue au Loto et POUF il gagne 4.7 millions de francs (soit plus ou moins 600 000 €). Il se pointe donc au bureau-tabac avec son ticket gagnant mais le buraliste rejette sa demande expliquant que le ticket n’a pas été enregistré. Du coup, le gagnant est accusé par la Loterie Nationale d’escroquerie et le type est ensuite condamné à 18 mois de prison. Il devra batailler pendant 25 ans avec la justice pour prouver sa bonne foi.

Source photo : Giphy

5. Un Québécois retrouve son ticket gagnant 10 mois après avoir joué au loto

Visiblement les délais pour réclamer ses gains au loto canadien sont un peu plus flexibles qu’en France puisque ce montréalais n’a remis la main que dix mois plus tard sur un ticket gagnant grâce à sa sœur qui a eu la présence d’esprit de checker tous ses habits y compris les doublures. Le mec s’est retrouvé avec 1.75 millions de dollars en poche et un amour de grande envergure pour sa sœur du coup.

6. Une Rémoise accuse la buraliste de lui avoir fait perdre son ticket

L’histoire est plutôt cocasse parce qu’il n’est pas question de ticket gagnant dans cette affaire. La femme a juste acheté un ticket gagnant, puis la buraliste l’a fait tomber sous son comptoir à un endroit inaccessible. La cliente a donc décidé de poursuivre en justice la Française des jeux pour cause de « perte de chance », en effet elle ne saura donc jamais si elle a perdu ou gagné (un maximum de 40 000 €). C’est un peu la mise en application de la théorie du chat de Schrödinger, tant qu’on n’a pas le ticket dans la main, il peut autant être gagnant autant que pas gagnant. Logique. Oui bon bah des fois faut tenter sa chance quoi.

7. Une femme de 73 ans se fait voler son ticket gagnant de 295 000 euros

La jeune retraitée avait tout de même fait valider son billet gagnant auprès du bureau-tabac qui l’avait renvoyé vers un centre de la FDJ, la somme étant trop élevée. Entre temps, elle se fait tirer son sac à main contenant le sésame. Mais du coup comme le buraliste a pu témoigner de son ticket gagnant et que le voleur n’a bizarrement pas retiré la somme gagnante (peut-être qu’il aurait eu peur de se faire gauler) au bout des deux mois de délai, la somme a finalement pu être remise à la madame. OUF.

8. Un Thaïlandais de 42 ans se suicide après avoir paumé son ticket gagnant de 47 millions de bahts (1.2 millions d'euros)

Bon c’est vrai que jusque là toutes les histoire de pertes de ticket sont pas très très grave puisque les gagnants finissent presque toujours par remettre la main dessus. Mais il existe aussi des cas dramatiques de gagnants qui ne remettent JAMAIS la main sur le ticket. C’est le cas de Jirawut Pongphan qui, après avoir organisé une grande fête pour célébrer sa fortune s’est finalement mis une balle dans la tête ne retrouvant nulle part le précieux ticket. Sale histoire.

Source photo : Giphy