La guerre, c’est pas que Aragorn qui démonte 300 orques ou Rambo qui atomise un régiment avec une seule balle. Parfois, c’est aussi un fantassin qui se noie dans sa soupe ou un général qui perd une bataille parce qu’il voulait faire une grasse mat’. Etant une personne foncièrement mauvaise, je préfère largement la honte à l’héroïsme, alors voici 12 grands moments de l’histoire, quand les soldats ne font pas la gloire de leur pays.

1. Le Nicaragua qui envahit le Costa Rica à cause de Google Maps

La pire histoire qui te soit arrivée avec google maps, c’est quand, en allant visiter ta grand-mère à Poitiers, tu as pris la mauvaise sortie et tu es arrivé pour le dessert (une succulente glace à la crème de marron). Mais le commandant Pastora et ses hommes se sont enfoncés par erreur de plusieurs kilomètres dans une zone du Costa Rica justement revendiquée par le Nicaragua. Accuser Google Maps est donc soit une très mauvaise excuse, soit un énorme manque de bol.

2. La guerre des petits gâteaux

La guerre des petits gâteaux. Sérieux les gars. Mettez un nom un peu badass. La guerre des gros bras, ça claque. La guerre des katanas, ça claque. La guerre des étoiles, ça fait de très bons films. La guerre Riczemmour, ça a l’air nul par contre.

Bref, pour en revenir à la guerre des petits gâteaux, elle survient en 1838 quand le gouvernement mexicain refuse de rembourser le saccage d’une pâtisserie française. Réponse logique: les Français font un blocus sur la totalité des ports mexicains. C’est un minimum.

Source photo : Giphy

3. Santa Anna fait une sieste et perd le Texas

Le général Santa Anna est une légende au Mexique. Il reste l’homme qui a remporté une victoire décisive à Alamo contre l’armée américaine. Ce que l’histoire a moins retenu, c’est qu’un peu plus tard, avant d’attaquer une autre armée américaine, il ordonne à tous ses hommes de faire une sieste pour être en forme pour se battre. Ce qui devait arriver arriva. Les Américains passent juste après le marchand de sable et butent tout le monde.

Source photo : Giphy

4. Deux généraux américains qui prennent des soldats anglais pour leurs hommes à la même bataille

En 1812, pendant la bataille de Stoney creek entre les Anglais et les Américains, deux généraux américains se trompent de camp et rejoignent leurs adversaires pépouze. Retenez cette anecdote, car il s’agit de l’histoire de capture la moins glorieuse de l’histoire.

5. La guerre du football

Ok là c’est absurde. Entendons-nous bien, j’aime le foot car ça me permet d’insulter les mamans des gens que je ne connais pas sans qu’ils m’en veuillent. Mais une guerre à cause de ça, ça me paraît un peu abusé. En 1969, alors que les relations entre le Salvador et le Honduras sont très tendues, leurs équipes nationales s’affrontent en qualifications de la coupe du monde. Victoire du Salvador 3-2, du coup les militaires à la frontière se tapent dessus pendant 4 jours, ce qui fait tout de même la bagatelle de 3.000 morts.

Source photo : Giphy

6. Les Japonais qui inondent une de leurs propres villes

En 1940, peu avant d’être officiellement en guerre avec les Etats-unis, les Japonais veulent montrer leur puissance et déplacent leur plus gros bateau de guerre à proximité d’une de leurs villes. Sauf que le bateau est tellement massif qu’il provoque une énorme vague qui inonde la ville. La ville, c’est Nagasaki, qui aura décidément vécu cette guerre comme un événement un peu relou.

7. La guerre Huescar-Danemark

Il s’agit probablement là de la guerre qui a eu le plus d’influence sur l’histoire. En 1809, Huescar, une petite ville d’Andalousie déclare la guerre au Danemark. Après 172 ans de guerre et aucun mort ni blessé, les deux parties font finalement la paix.

Source photo : Giphy

8. La guerre des émeus

Il s’agit de la première guerre inter-espèces de l’histoire. Il s’agit aussi de la première fois que j’utilise le mot inter-espèces ailleurs que dans un moteur de recherche.

En 1932, l’armée australienne affronte 20.000 émeus accusés de terroriser les agriculteurs locaux. Après près 2.500 morts côté émeu, les Australiens battent finalement en retraite, ce qui reste dans les mémoires la deuxième défaite la plus honteuse de l’histoire, juste après Marseille en Coupe de France contre Carquefou. Tous avec moi, montrez-les du doigt et huez-les.

Source photo : Giphy

9. L'armée américaine qui confond une île et un sous marin

En 1986, après des attentats de terroristes libyens, Reagan décide de montrer ses muscles à la Libye et envoie un paquet d’avions dans le coin. L’un d’entre eux voit une forme dans la mer qui ne peut être autre chose qu’un sous-marin dans la tête du pilote. Réponse logique, bombe. Sauf que c’était pas un sous-marin, c’était une île. Mais probablement une méchante île. Si nous on sait pas pourquoi on l’a fait exploser, elle le sait. Elle le méritait sûrement. Le pilote était américain quand même.

10. La bataille de Karansebes

En 1788, alors en guerre contre les Turcs, l’armée autrichienne s’inflige toute seule une énorme défaite. Les hussards de l’armée mettent très en colère les fantassins en refusant de partager leur alcool. Normal. Sauf que du coup les fantassins commencent à tirer. Les hussards croient à une attaque des Turcs et s’enfuient. Ça part en panique générale sur le camp. Du coup un officier fait bombarder le tout au cas où ça serait vraiment des Turcs.

On ne le répétera jamais assez les enfants, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Source photo : Giphy

11. La fausse rumeur des cosaques de la Marne

A la fin de la Première Guerre mondiale, les allemands, suite à un concours de circonstances, sont absolument persuadés que des renforts cosaques vont venir grossir leurs rangs. Ils décident alors de retirer deux bataillons de la bataille sans qu’aucun ordre officiel n’ait jamais confirmé cette rumeur. Du coup, ils se font bouffer (je crois que c’est le terme exact).

Source photo : Giphy

12. L'Étoile de la Mort qui laisse un énorme défaut de conception même la deuxième fois

Bon, que ça arrive une fois, je peux comprendre. Laisser un défaut dans la première Étoile de la Mort, ça peut arriver à tout le monde. Mais bon, s’ils n’avaient pas fait la même chose dans la deuxième, et aussi dans la troisième d’ailleurs (Star Wars VII), on aurait peut-être vu un peu d’originalité dans ces films. Vous méritez ce qui vous arrive. En plus vous êtes méchants.

Source photo : Giphy

Vivement la prochaine ! (Non.)

Source : Cracked