Culture du viol, du kidnapping, de l’inceste (mais pas maman quand même), de la zoophilie… La Grèce antique s’est bâtie sur des mythes totalement dingos sexuellement, voire légèrement scandaleux. Les histoires de fou ne manquent pas, entre Zeus le maniaque sexuel, Héphaïstos dont le seul objectif dans la vie est de coucher avec sa soeur et tous les autres qui ne sont pas en reste. De quoi bien s’amuser.

1. Myrrha est condamnée à coucher avec son père

Bon tout commence par une fille qui crâne : Cenchréis répète à qui veut l’entendre que sa fille, Myrrha est tellement belle qu’à côté d’elle Aphrodite ressemble à Mimi Mathy. Or, Aphrodite est un peu saoulée d’entendre ça, d’autant qu’elle se trouve pas mal de sa personne. Du coup, Aphrodite décide de jeter un sort à Myrrha pour l’obliger à être attirée sexuellement par son père Cinyre. Voyez un peu la scène : Myrrha est toute troublée par ce désir naissant et essaie de se contrôler, mais n’y arrive pas. Elle attend le bon moment (quand Cenchréis va faire une course), éteint la lumière et s’approche de Cinyre dans le noir en se faisant passer pour sa mère. Mais son père se rend compte (trop tard) de la supercherie et chasse Myrrha du foyer. Elle s’enfuit, appelle les dieux à la rescousse ; pris de pitié (drôle de pitié), ils décident de la changer en arbre à myrrhe. Puis elle accouche (sous sa forme d’arbre, arrêtez de poser des questions, merde) et donne naissance à Adonis.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. INCESTE PERMANENT

Ok, imaginez un peu l’arbre (aucun lien avec Myrrha) généalogique du truc. Uranus est à la fois le fils et le mari de Gaia : ensemble, ils ont des Titans, parmi lesquels Cronos et Rhéa qui se marient même s’ils sont frères et soeurs. Ils font des gosses, aussi, dont Hades, Démeter, Hestia, Zeus, Hera et Poséidon. Hera et Zeus se marient et font plein de gosses, mais Zeus en fait aussi un avec Démeter (son autre soeur, donc). Bref, niveau variété génétique, on ne se prenait pas le chou.

3. Heraclès pouvait baiser sans s'en rendre compte

Quand il a 18 ans, Héraclès entame ses travaux (puisque Héraclès, c’est Hercule, hein), par une petite chasse au fauve dans la région de Cithéron. Le lion bouffait les troupeaux du roi de Thespies, Thespios, qui était bien content de voir arriver un héros pour le débarrasser du fléau. Thespios héberge donc Héraclès pendant 50 jours le temps que le petit exécute le lion et ça tombe bien que ça dure 50 jours parce que Thespios a 50 filles. Coïncidence ? Il se dit qu’avoir plein de petits enfants avec comme gendre un mec bâti comme Hercule ce serait cool. Quand Héraclès dort, la nuit, il lui envoie donc chaque soir une fille différente (on ne sait pas si elles sont d’accord), sans qu’il ne se rende compte de rien. Le mec devait être vraiment crevé par ses journées. Ca baise donc tout en dormant et, 9 mois plus tard, 50 Thespiades naissent. Super fertile, Héraclès.

Crédits photo (creative commons) : CC BY 2.5

4. L'origine d'Aphrodite est vraiment zarbi

C’est Hésiode qui nous raconte ça, et on ne saurait remettre en cause la parole de Hésiode, si ? Bon pour faire simple voilà le topo : Gaia n’en POUVAIT plus de se faire violer tout le temps par Ouranos. Du coup, elle demande à Cronos d’émasculer Ouranos histoire de bien lui faire comprendre que la fête du slip, c’est fini. Pendant l’émasculation, du sperme se répand un peu partout, y compris dans la mer Egée. Et qu’est-ce qu’il se passe quand du sperme entre dans la mer ? Normalement rien, mais en l’occurrence, quelque chose : Aphrodite naît. Le miracle de la vie.

5. Un des nombreux viols réalisés par Zeus

Zeus était un maniaque sexuel à faire passer Harvey Weinstein pour un enfant de chœur. Parmi ses faits d’armes, il y a la fois où il a super envie de se faire Europe, une jeune femme assez jolie qui était peinarde avec ses potes dans des champs de fleurs. Sauf que Zeus pouvait difficilement niquer tout ce qui bougeait parce que Héra ouvrait l’œil et le bon. Zeus a donc une idée : il se déguise en taureau. Mais attention ! Un gentil taureau. Il se téléporte dans le champ et voilà Europe charmée : elle le caresse, lui fait des câlinous, monte sur son dos : et là BAM ! Le taureau se met à fuser vers la Crête pour y violer Europe tranquille. Elle devient reine de la Crête et fait plein de gosses avec Zeus.

6. Encore des histoires de taureaux

Vous savez comment est né le minotaure ? Bah c’est simple : d’un amour entre une femme et un taureau. Voilà l’histoire. Poséidon trouvait que les Crétois étaient sympas avec lui et décida de les remercier en leur offrant un putain de taureau de compet. Bon évidemment, le deal c’était que le roi de Crète, Minos, devait en échange sacrifier le taureau en l’honneur de Poséidon dans la foulée. Sauf que le taureau avait grave la classe et que Minos ne se sentait pas de le tuer. Il choisit donc de sacrifier un AUTRE taureau moins classe. Mais ça ne plaît pas du tout à Poséidon. Pour se venger, il jette un sort à la meuf de Minos, Pasiphaé, en lui faisant naître des pensées impures pour le taureau. Pasiphaé se déguise en vache et bim bam boum, c’est le sexe qui doit faire mal. Bam : le minotaure est né.

7. ENCORE UN VIOL DE ZEUS

Rapide mais pas mal : l’arrière arrière arrière arrière grand-mère d’Achille avait elle aussi été fécondée par Zeus un peu contre son gré. Enfin un peu beaucoup, on n’en sait rien, puisque ce qui est sûr c’est que Zeus s’était comme d’habitude déguisé pour arriver à ses fins. Sauf que cette fois-ci, il s’était montré particulièrement inventif en se déguisant en fourmi. Pas le plus pratique pour donner du plaisir, probablement, mais remarquablement efficace pour avoir une nouvelle descendance.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

8. Héphaïstos essayait par tous les moyens de se taper Athéna

Athéna était vierge et chaste et elle en était pas mal fière. Mais Héphaïstos passait sa vie à essayer de glisser son zizi dans elle et ça commençait à devenir pénible. Un jour, Héphaïstos essaya de la violer, mais il était beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup trop excité et voilà que, pendant qu’elle se débat, il se retrouve à éjaculer sur sa cuisse. Saoulé mais enfin peinarde, Athéna essuya le sperme, qui tomba par terre et BOUM Gaïa se retrouva enceinte. Inutile de dire que c’était la grand-mère d’Héphaïstos, Gaïa. Bref.

9. Zeus se servait de Héra comme appât sexuel pour ses ennemis

Pendant la fameuse guerre entre les dieux et les Géants, Zeus eut une idée de génie : jeter un sort au roi des géants, Porphyrion, en l’obligeant à tomber amoureux de Héra. Bref, Porphyrion se faufila dans l’Olympe, chopa Héra et commença à la mettre toute nue. Là, Héra appela à l’aide et Zeus en profita pour lui envoyer un bon gros coup d’éclair dans la tronche pendant qu’Héraclès lui tirait dessus avec un arc. Il va de soi que la manoeuvre ne présentait aucun intérêt stratégique.

10. Il ne faisait pas bon se marier avec les Danaïdes

Danaos, le gouverneur de Libye qui n’avait aucun lien avec une boisson lactée aux fruits, avait 50 filles de différents unions. Coup de bol, son frère Aegyptos (on imagine ce qu’il dirigeait, lui), avait 50 garçons. A la mort de leur père, pour solder une querelle d’héritage, Aegyptos proposa que les petites de Danaos épousent ses petits à lui pour réconcilier tout le monde. Danaos se méfie, fuit, mais Aegyptos insiste (il projette de tuer toutes les filles le soir de la nuit de noces), bref c’est le bordel mais Danaos finit par capituler et accepter le mariage. Sauf qu’il donne à toutes ses filles des épingles pour leur permettre de tuer leur mari pendant la nuit. Elles s’exécutent, sauf une parce que le mec avait respecté sa virginité.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

C’est autre chose que la vie sexuelle misérable de Jésus.

Sources : Le Point, Bhaskar, Bustle, Cracked, Thought Co