L’amour, le sel de la Terre. Roméo, Juliette, Tristan, Yseult… Au fond de vos bouquins, dormez en paix. Car de vrais individus, dont l’existence est avérée, ont connu des déboires sentimentaux tout aussi tragiques que les leurs. Aimer, c’est souffrir : ils le disent dans une chanson.

1. Cléopâtre et Marc-Antoine

En 41 avant Jésus-Christ, Cléopâtre, reine égyptienne bien connue, séduit Marc-Antoine, déjà marié, pour asseoir une alliance politique entre Rome et l’Egypte. Sauf que l’empereur Octave et le Sénat décident que Marc-Antoine est un arriviste soumis à l’Egypte. En 31, la guerre est déclarée par Rome contre l’Egypte. Marc-Antoine ET Cléopâtre se suicident.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. Heloïse et Abelard

Dans la France du XII° siècle, Héloïse et Abelard ont réellement vécu. Abelard, de 20 ans l’aîné d’Héloïse, est aussi son précepteur. Leur amour est impossible ; apprenant leur relation, l’oncle d’Héloïse décide de castrer Abelard. Forcés d’entrer au monastère, Héloïse et Abelard entretiennent dès lors toute leur vie une correspondance devenue célèbre, sans jamais se revoir.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Shah Jahan et Mumtaz Mahal

S’il est une merveille de l’architecture entachée d’une histoire d’amour tragique, c’est bien le Taj Mahal. Le fameux palais indien a en effet été construit au XVII° siècle par Shah Jahan pour y laisser reposer les cendres de son amour de toujours, sa troisième femme, Mumtaz Mahal, morte en couche. La construction de l’édifice s’étala sur 23 ans. A sa mort, Shar Jahan y trouva, lui aussi, une dernière demeure.

Crédits photo (creative commons) : Unknown

4. Ines de Castro et le roi Pierre de Portugal

En 1340, le prince héritier Pierre de Portugal doit épouser Constance de Castille. Malheureusement (ou heureusement), parmi les suivantes de la future reine se trouve Inès de Castro, une jeune fille née hors mariage d’une longue lignée aristocrate. Pierre néglige Constance et la liaison s’ébruite. A la mort de Constance de Castille, en 1349, le prince essaya de légitimer sa liaison avec Inès de Castro qui lui avait donné 3 enfants, mais son père l’en empêcha, décidant du bannissement de son amante et commanditant son meurtre lointain. Cette décision déclencha une guerre civile remportée par Pierre de Portugal qui, une fois couronné, la déclara reine du Portugal et lui fit construire une tombe royale.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

5. Victoria et Albert

La reine Victoria était folle amoureuse de son mari, le prince Albert, décédé en 1861, soit 40 ans avant elle. Victoria prolongea son deuil tout le reste de sa vie et vécut par la suite dans une relative solitude.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

6. Andrew Jackson et Rachel Donelson

La femme d’Andrew Jackson, qui allait devenir le 7ème Président des Etats-Unis, s’était mariée une première fois avec un certain Lewis Robards, mariage soldé (elle le pensait), par un divorce. Mais celui-ci n’avait pas rempli les papiers nécessaires à l’heure du second mariage de son ex-femme. L’affaire fit grand bruit et fut instrumentalisée par les opposants au candidat démocrate pendant sa campagne. Le stress engendré par ces attaques entraîna sa mort d’une crise cardiaque, deux mois avant l’accession de son mari au pouvoir. Jackson ne devait jamais s’en remettre.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

7. Bajirao et Mastani

Né en 1700, le général indien Bajirao se maria avec Mastani, une femme de haute extraction délaissée par sa famille. Le mariage provoqua l’ire du clan du général, mais il tint tête aux siens. La mort de Bajirao au combat entraîna le suicide rituel de Mastani.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

8. Oscar Wilde et Alfred Douglas

En 1891, Oscar Wilde rencontre Alfred Douglas, encore étudiant et de 16 ans son cadet. Dans l’Angleterre victorienne, les liaisons homosexuelles n’étaient pas vues du meilleur œil, et l’opposition du père d’Alfred Douglas à leur idylle entraîna l’arrestation de l’auteur pour attentat à la morale et sa condamnation à deux ans de prison. Après avoir purgé sa peine, Oscar Wilde retrouva son amant, mais leurs familles respectives brandirent l’argument économique pour les éloigner définitivement.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

9. Edward VIII et Wallis Simpson

En 1931, l’héritier du trône d’Angleterre, Edward de Galles, rencontre Wallis Simpson, une américaine deux fois divorcée d’un premier mariage qui lui fait un très gros effet. La mort de son père, en 36, précipite son accession au trône et l’empêche d’épouser son amoureuse. Il décide alors d’abdiquer au profit de son frère pour pouvoir se marier. Ils s’exilent en France.

Crédits photo (creative commons) : National Media Museum from UK

10. Alexandre I de Serbie et Draga Mašin

L’amour entre le jeune roi Alexandre de Serbie et la suivante de sa reine de mère de 12 ans son aînée cause beaucoup d’émoi dans le royaume de Serbie au tournant du XX° siècle. Alexandre affirme son autorité en imposant le mariage et en bannissant sa mère qui s’oppose au projet. Ils se marient en 1900. Mais les décisions impopulaires prises par le roi sont imputées à l’influence de sa femme, et un groupe d’officiers nationalistes finit par commettre un coup d’Etat au cours duquel le roi et la reine sont assassinés.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

C’est bien, l’amour, mais c’est fatigant.

Sources : L’Express,