Quand on évoque les groupes les plus bruyants de l'histoire, on parle en fait des prestations live les plus fortes en terme de décibels. Certains projets comme les anglais de Gallows par exemple détiennent un record studio que nous ne prendrons donc pas en compte. De même, tout le monde ne se balade pas en concert avec un décibelmètre et certains groupes n'apparaissent dans ce top que grâce aux témoignages de leurs fans (dont la moitié doivent être sourds aujourd'hui). Une fois cela dit, il ne nous reste qu'à vous conseiller de pousser vos enceintes au max non sans avoir au préalable enfilé vos bouchons d'oreille, on tient à vos tympans.

  1. Swans - +140dB
    Le groupe culte de New-York a peut-être perdu en cours de route une partie de son âme (en la personne de Jarboe) mais on peut dire que Michael Gira s'est vite ressaisi sans s'assagir. Les concerts de Swans sont réputés pour leur violence noise assommante qui aurait à plusieurs reprises dépassé les 140 décibels. Malheureusement personne n'a pensé à mesurer le truc, trop occupé à saigner du nez en pleurant de bonheur.

  2. Sunn O))) - +125dB
    La musique de Sunn est toute entière tournée vers les sensations et vers le corps. En concert, le duo originel Stephen O'Malley et Greg Anderson dresse volontairement un épais mur de guitares qui prend aux tripes. Leur volonté non dissimulée de percuter l'auditeur était la base de leurs premiers albums, implacables. La plus belle des messes noires.

  3. Manowar - 129dB
    Quand tu sors des morceaux appelés "All Men Play on 10", que tu poses torse-nu et huilé et que tu fais la bande-son d'une invasion vikings, tu ne peux que jouer fort. Manowar l'a fait et bien fait puisqu'ils ont tenu le record Guinness du groupe le plus fort pendant 10 ans de 1984 à 1994.

  4. Sleazy Joe - +143dB
    Les plus lourds ne sont pas forcément les plus connus. La preuve avec les Suédois de Sleazy Joe qui auraient dépassé les 143 décibels lors d'un concert en 2008. Rien de folichon musicalement mais il font le boulot.

  5. Leftfield - 137dB
    Généralement, les mecs qui font exploser l'échelle de décibels sont des groupes à guitares mais Leftfield est venu contredire tout ça en 1996 avec la tournée de l'album Leftism. Un concert à la Brixton Academy fut enregistré à 137db, avec, en bonus, un peu de neige dans la salle. Il s'agissait en fait du plâtre qui tombait du plafond.

  6. My Bloody Valentine - 130dB
    Les papes du shoegaze dont la réputation live n'est plus à faire figurent systématiquement dans les classements des groupes jouant le plus fort au monde. S'ils ne sont sûrement pas les plus bruyants pendant 2h, certains titres épiques de leur discographie sont de vrais morceaux de bravoure. Meilleure exemple les longues minutes de bruit blanc de You Made Me Realise que le groupe allonge de 20mn lors de certains concerts et appelle "the Holocaust section", vous êtes prévenus.

  7. Kiss - 136dB
    En 2009, les papys maquillés de Kiss ont passé le cap des 136dB lors d'un concert à Ottawa ce qui n'a pas vraiment été du goût des voisins qui ont prévenu la police montée. Comme un flic à cheval impose le respect, Gene Simmons et ses potes ont été contraints de baisser le son pour finir leur concert. Rock'n'roll d'accord mais faut pas déconner.

  8. Motörhead - +130dB
    Quand ton cri de guerre c'est "Everything louder than everything else", tu es obligé de jouer comme un boeuf, c'est stipulé dans ton contrat. Lemmy n'est pas du genre à ne pas respecter ses engagements. On rapporte un concert de 1986 à Cleveland durant lequel le palier des 130 décibels a été franchi.

  9. AC/DC - +130dB
    Le groupe le plus connu d'Australie (dont un des morceaux s'appelle Decibel) a l'habitude de pousser les potards à 11 dès que possible mais leur tournée Back to Black de 1980/1981 fut sans doute la plus violente, à tel point qu'on leur demanda d'arrêter, vous êtes gentils mais ça fait vraiment trop mal.

  10. Led Zeppelin +130dB
    Parmi les vieux de la vieille, on nous a dit The Who, Deep Purple et Led Zep, et après vérification on s'est rendus compte que ça se valait, même si le Zeppelin semble avoir une courte tête d'avance, notamment grâce à un Heartbreaker enregistré à plus de 130 décibels. Les papys sont clairement au dessus en terme de mur du son.

Certains records évoquent aussi Oasis ou les Foo Fighters dont certains concerts ont été enregistrés par des sismographes mais on parle plus ici de la foule qui saute et qui crie que des musiciens eux-mêmes. Et vous, quels groupes vous ont fait trembler la cage thoracique ?

Source : Wikipedia

Crédits photo : Concertwith.me