Titanic a 20 ans. Si désormais l’écoute de My Heart will go on vous donne de l’urticaire, ou si vous vous demandez ce qu’est devenue Céline Dion, vous ne pouvez pas totalement renier votre passé, la belle époque ou une histoire d’amour impossible à bord d’un bateau en CGI des années 1990 vous touchait. Mais en tournant son film, Cameron a fait pas mal de petites erreurs – et on ne parle pas d’infidélités à la vraie histoire, ça on s’en fout. Plutôt des anachronismes un peu étranges.

1. Jack et Rose auraient très bien pu tenir sur la planche

Bon désormais c’est prouvé, reprouvé, éprouvé : ils auraient pu s’en tirer tous les deux, être un peu heureux à New York, s’engueuler parce que l’un des deux n’avait pas fait le ménage, faire des enfants malheureux, galérer pour trouver du boulot après la crise de 29, être très malheureux et se haïr mutuellement pendant des années et des années.

Ils auraient pu. POINT.

2. Jack pêche au bord d'un lac qui n'existe pas

Le lac Wissota est une retenue d’eau créée par un barrage inaugurée en 1917. Je pense ne rien vous apprendre en vous rappelant que le Titanic a coulé en 1912. Donc soit il y a une faille spatio-temporelle, soit Jack est capable de voyager dans le futur, soit Cameron s’est planté.

3. Caledon tire sur les amoureux avec un pistolet automatique et c'est bizarre

Il ne fait que presser sur la détente, sans recharger la première balle en tirant sur la culasse. Or, à l’époque du Titanic, seul le pistolet semi-automatique a été inventé (et il faut tirer sur la culasse pour initier le tir). Le tout premier modèle d’arme à feu automatique date de 1932.

4. Rien ne va avec Picasso

Rose parle de Picasso et montre des tableaux qui datent de l’après-guerre. Rappelons qu’on est en 1912 et qu’à l’époque, Picasso en est à sa période rose. Par ailleurs, elle évoque le peintre en disant « un certain Picasso » alors même qu’il est vraiment très très célèbre depuis 1905/1906.

5. Jack a anticipé une photo de Brassaï

Jack crâne auprès de Rose avec les dessins qu’il a réalisés à Paris, et notamment avec celui de Madame Bijoux. Or, Madame Bijoux est la réplique trait pour trait d’une photo de Brassaï datée de 1932. Soit Brassaï a pompé Jack, soit Cameron s’est encore planté.

6. Rose donne une pièce à Jack datée des années 1930

Quand Rose donne une pièce à Jack, celle-ci affiche la tronche de Franklin Delanoe Roosevelt, qui ne sera président des Etats-Unis que 20 ans plus tard, en 1933. Autant dire qu’en 1912, personne n’aurait eu l’idée de mettre son visage sur une pièce officielle. Bon c’est pas évident et il y a débat, mais c’est quand même quasi sûr.

7. Une carte en avance sur son temps

Dans le bureau de l’armateur, une carte du monde fait apparaître Terre-Neuve comme partie prenante du Canada. Or, l’intégration de la région à la confédération canadienne date de 1949. Et en plus, la carte présentée est typiquement américaine puisqu’elle fait apparaître l’Amérique au centre du monde, alors même que la White Star est une compagnie britannique.

8. Quand elle arrive à New York, Rose voit une statue de la liberté du futur

Déjà, la statue est illuminée alors même que la ville de New York n’a commencé à illuminer la statue qu’au milieu des années 1980. En plus, la statue est totalement verte, alors même qu’elle était autrefois brune. Le changement de couleur dû à l’érosion a pris une quarantaine d’année ; or, en 1912, la statue n’était en place que depuis 26 ans.

9. Jack porte un sac de l'armée suisse de 1939

On le voit quand il court dans les couloirs avec Fabrizio. C’est con du coup pour les Suisses qui auraient pu compter sur Jack pendant la Seconde guerre mondiale pour participer de leur neutralité légendaire.

10. Le Titanic n'a de toute façon jamais existé

Tout ça, ce sont des conneries, illuminatis et compagnie, et même qu’ils voudraient nous faire croire que le bateau a sombré à cause d’un iceberg alors même qu’on sait très bien que c’est Stanley Kubrick qui a filmé la chute du bateau pour faire diversion à la mort de McCartney.

Titanic ta mère.

Source : Erreur de films