Ce n’est jamais très rassurant de mettre les pieds dans un hôpital, rassurez-vous ça le sera encore moins après avoir lu ce top. Aux États-Unis, les erreurs médicales sont la troisième cause de mortalité (environ 250 000 morts par an, ce qui correspond à ¼ de la population estonienne, dingue non ?). En France, on compte en moyenne 50 000 morts par an, c’est pas mal non plus. Mais les erreurs médicales ne mènent pas toutes au tombeau. Heureusement certaines vont juste vous laisser avec une jambe en moins, un scalpel oublié… pas de quoi tirer la sonnette d’alarme.

1. L’anesthésie qui capote

Sherman Sizemore a vécu un le pire des cauchemars : subir une opération en étant réveillé. Phénomène rare principalement dû à un trop faible dosage dans l’anesthésie générale. Le patient est paralysé, sans la moindre possibilité de communiquer et ressent tout ce qu’on lui trafique. On dirait un épisode des Contes de la Crypte. Traumatisé, Sherman s’est suicidé peu de temps après l’opération.

2. Un rein vaut mieux que deux tu l’auras

Dans la série des chirurgiens têtes de linotte, celui de l’hôpital méthodiste Park Nicollet dans le Minnesota a tout simplement retiré par mégarde le rein en parfait état du patient et non celui avec une tumeur.

Source photo : Giphy

3. Infection vs. Leucémie

Allyssa Hemmelgarn, âgée de 9 ans est diagnostiquée leucémique à l’hôpital de Denver. Après une semaine de traitement, la petite fille semblait se porter mieux. Pourtant elle meurt le lendemain, non à cause de la leucémie, mais d’une infection contractée au sein même de l’hôpital. Si ce n’était pas si tragique je serai tentée de dire « les boules, les glandes, les crottes de nez qui pendant », mais je ne le ferai pas.

4. La fécondation in vitro avec le mauvais sperme

Nancy Andrews et son mari ont souhaité faire une fécondation in vitro. Mais il se trouve que leur charmant bambin est né étrangement bien plus noir que ses parents. Normal, les médecins se sont gourés et n’ont pas utilisé le sperme de Mr. Andrews mais d’un autre homme. C’est ballot.

Source photo : Giphy

5. Après le mauvais rein, la mauvaise couille

Encore une truculente histoire de médecin tête en l’air. Benjamin Houghton déclarait avoir très mal à son testicule gauche, l’équipe médicale décide donc de le lui retirer pour éviter la propagation du cancer. Malheureusement, ils ont enlevé le testicule…droit. Un classique.

6. Le cadeau souvenir

Après s’être fait retirer une tumeur dans les poumons, Donal Church a constaté que le chirurgien avait oublié un outil métallique dans l’abdomen, certainement en prévision de son anniversaire ou des fêtes de Noël. Trop chou.

Source photo : Giphy

7. "Oups, j’ai mis le mauvais cœur et les mauvais poumons" dixit le stagiaire en chirurgie cardiaque

A 17 ans, Jessica Santillàn reçoit un cœur et des nouveaux poumons tout beaux tout propres. Le problème c’est que le donneur n’a pas le même groupe sanguin de Jessica. Résultat : Jessica meurt deux semaines après la transplantation quand les médecins ont voulu corriger le tir et remplacer par de nouveaux organes compatibles.

Source photo : Giphy

8. L’opération du cœur. Sur le mauvais patient.

Non ce n’est pas une blague. Joan Morris venait innocemment se faire faire un scanner cérébral. Après que le scanner fut effectué, on ne l’a pas ramené tranquillement à son lit mais au bloc opératoire. C’est seulement après avoir commencé l’incision que le chirurgien fut alerté de la petite erreur. Allez, un bout de scotch et on y verra que du feu.

9. L'amputation du mauvais pied

L’équipe médicale a mis un peu de temps avant de capter qu’on amputait la mauvaise jambe au patient Willie King. Le chirurgien a été suspendu 6 mois, il y a vraiment une justice.

10. L’hôpital qui ne voulait pas apprendre de ses erreurs

Jamais deux sans trois comme on dit. L’hôpital de Rhode Island s’est planté à trois reprises en opérant des patients du mauvais côté du crâne. En même temps il parait que le chirurgien confondait sa droite de sa gauche, on peut pas lui en vouloir.

Source photo : Giphy

11. L’erreur médicale qui sauve la vie

Bah oui, ça peut aussi arriver ! C’est à Limoges que ça se passe, un octogénaire se présente aux urgences, un peu dur de la feuille, il croit entendre son nom et se fait emmener par erreur au bloc opératoire pour une opération de l’œil. Il en sort quasiment. Jusque-là c’est pas tip top on vous l’accorde. Sauf que pendant l’opération, le patient a fait une embolie pulmonaire qui a pu être repérée illico

Attention toutefois à ne pas prendre trop à cœur ces histoires glaçantes et vous amputer vous-même ou vous administrer un traitement anti-cancer fait maison à base de jus de grenade et baies de goji, la médecine a quand même souvent fait ses preuves.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :