Pendant que tu galères à faire pousser tes plans de cannabis avec ta lampe à UV, ailleurs, des producteurs sont depuis longtemps passés au mode industriel, notamment dans ces dix endroits du monde qui n’ont pas fini de nous enfumer.

1. L’Afghanistan

Environ 3 millions d’Afghans seraient impliqués dans l’exploitation et le trafic de cannabis. Il faut dire que les stocks à écouler sont costauds puisque le pays produit en moyenne 20,75 % de la quantité mondiale chaque année. De quoi se la « rouler » douce au pays des Talibans et des mafias en tous genres.

2. Le Maroc

Selon les dernières statistiques qui circulent sous le manteau, 80 % du haschich en Europe viendrait du Maroc, sans parler des autres drogues comme la cocaïne largement produite dans la région. Au total, le Maroc représenterait à lui-seul plus de 11 % de la production mondiale de cannabis, le tout produit sur environ 52 000 hectares de champs, soit environ 5 fois Paris !

3. Le Pakistan

Le Pakistan n’est pas seulement une des plus importantes plaques tournantes du trafic de drogue au monde, c’est aussi le 3ème plus gros producteur (notamment) de cannabis, avec plus de 6 % du haschich de la planète qui pousserait dans le coin. Si la loi locale interdit sa consommation, celle-ci est rarement appliquée, surtout qu’elle fait souvent partie des traditions tribales que ce soit lors de rites religieux (soufis et hindous), ou simplement festifs entre hommes de bonne compagnie.

4. Les Pays-Bas

Si les Hollandais sont autorisés à vendre et/ou à consommer du cannabis (dans des coffee shop exclusivement), ils n’ont paradoxalement pas le droit d’en produire. Enfin officiellement, puisque visiblement ils se débrouillent pour le faire quand même puisque 5,32 % du haschich dans le monde serait produit dans le pays. Pour faire face à cette hypocrisie qui favorise les trafics, le gouvernement hollandais a récemment autorisé la production de cannabis dans plusieurs communes du pays, à titre d’expérimentation pour le moment.

5. Le Liban

Le Liban est réputé pour la qualité de son cannabis produit en grande partie dans la plaine de la Bekaa, contrôlée au passage par le Hezbollah et largement financé par l’état syrien. Autant dire que le programme d’éradication de la culture du cannabis dans la région à du « gros » plomb dans l’aile. D’ailleurs, le Liban reste en 2018 le 5ème plus gros producteur de cannabis de la planète avec 5,14 % de la production mondiale.

6. L’Inde

Fumer de la ganja en Inde peut être un acte mystique, un appel à sanctifier Shiva, mais ça peut également être le début d’un bon gros paquet d’emmerdes. Bien que largement répandue, la consommation et la production de haschisch est ici prohibée, sauf à des fins thérapeutiques. Et visiblement, les patients sous traitement sont particulièrement nombreux en Inde, puisque le pays produirait en moyenne 4,63 % de la quantité totale de cannabis dans le monde.

7. Le Népal

Pour être perché, l’idéal est encore de prendre de la hauteur. Pour cela, direction le Népal et plus particulièrement la capital du pays et du haschich : Katmandou. Et si le cannabis n’est ici plus légal depuis 1973, il est encore relativement aisé de s’en procurer puisque le pays reste le 7ème plus gros producteur de la planète (4,49%).

8. L’Espagne

Si la consommation de cannabis en Espagne est tolérée dans le cadre privée (ou dans des clubs dédiés), il est paradoxalement interdit d’en faire pousser. Interdit certes, mais les producteurs ne risquent aucune sanction pénale dans la mesure où ils le font pousser dans un espace privé, et uniquement pour leur consommation personnelle. Résultat, l’Espagne est aujourd’hui un des pays les plus libéraux sur le sujet et aussi un des plus gros producteurs au monde avec 4,32 % du haschich mondial produit dans le pays.

9. L’Albanie

Le pays est considéré par les connaisseurs comme le grenier à beuh de l’Europe avec certains coins convertis à la culture du haschisch. De quoi enfumer une bonne partie de l’Europe avec pas moins de 3,8 % de la production mondiale de cannabis.

10. La Jamaïque

Petit pays, gros fumeur et accessoirement gros producteur de cannabis, la Jamaïque se montre à la hauteur de sa réputation. Et la récente dépénalisation votée dans le pays ne risque pas d’inverser la tendance !

Un top à faire tourner !

Source : Worldblaze.in