C’est beau les soirées. L’ivresse, la joie de vivre, les grandes conversations où l’on refait le monde. C’est souvent l’occasion de faire des plans sur la comète, de penser à des nouveaux projets de vie. Sur le coup tu y crois toujours, parce que, l’alcool aidant, tu es plein de motivation et tu penses que tu peux déplacer des montagnes. Mais il faut se rendre à l’évidence : le lendemain, en te réveillant avec une barre au milieu du front, tu sais que ces projets, c’était vraiment un truc de mec ou de meuf bourré(e).

1. Ouvrir un bar avec tes potes

Le coup classique. Vous êtes là dans votre QG à descendre des pintes trop chères, et vous vous remettez pour la centième fois à imaginer que ce soit vous, les patrons. Si c’était votre bar, y’aurait une Xbox dans un coin, des canapés là-bas dans l’angle, et puis aussi un baby foot, parce que c’est cool le baby foot. En plus vous pourriez boire gratos. Mais en fait ça coûte cher d’ouvrir un bar, et en plus c’est pas si facile. Et puis travailler jusqu’à 4h tous les soirs, c’est fatigant. Venir au QG c’est pas si mal finalement.

Source photo : Giphy

2. Planifier un tour du monde avec ton sac à dos

Hier t’as discuté avec cette fille, là, celle qui revenait de 6 mois au Pérou et au Chili. Elle t’a un peu saoulé(e) avec ses étoiles dans les yeux, à te raconter à quel point son regard sur le monde avait changé. Ça t’a surtout rendu jaloux(se). Tu t’es dit que toi aussi tu voulais le faire, et que tu pouvais le faire. D’ailleurs tu vas le faire. Mais quand t’auras le temps. Et le courage, et l’argent. Dans quelques années peut-être.

3. Changer de voie

T’as toujours voulu faire des études de commerce, mais maintenant que t’y es, avec ton CDI dans une boîte de composants électriques pour des tableaux de bord de tracteurs, tu te dis que t’as peut-être raté quelque chose. Allez, tu vas tout reprendre depuis le début pour faire du journalisme, ou de la couture, tes deux passions cachées. Mais une fois sobre, après avoir dépensé 100 balles en shooters toute la nuit, tu réalises qu’un salaire décent et la sécurité de l’emploi, c’est pas trop mal non plus.

Source photo : Giphy

4. Te trouver un mec / une meuf

Fini d’être la seule personne qui se ramène en solo dans les soirées avec tes potes. En plus ils n’arrêtent pas de te dire que tu pourrais trouver quelqu’un qui te corresponde vraiment. Alors c’est parti, on te crée un compte Tinder, on sélectionne des profils pour toi, pour que tu fasse des rencontres. Et ça commence même à te monter à la tête, c’est vrai que tu pourrais trouver quelqu’un. Jusqu’à ce que tu te retrouves dans ton lit en pyjama avec une plaque de chocolat. Tu devrais vraiment arrêter de boire.

5. Te lancer dans le caritatif

Intégrer une asso, ça c’est un beau projet. Tu y as pensé quand, sur le chemin de la boîte de nuit, un mec t’a demandé une pièce pour se payer une chambre pour dormir à l’abri. T’as un peu discuté avec lui, pour savoir ce qui l’avait amené à vivre dehors, et tu t’es senti l’âme d’un héros qui pourrait changer le monde en bien. Ça c’était avant de finir la tête dans les toilettes de la boîte, à vomir tes mojitos.

Source photo : Giphy

6. Arrêter de boire

Éternel projet auquel tu penses toutes les trois soirées, quand tu croises quelqu’un qui a arrêté de boire et qui s’amuse quand même. En plus à ce qu’il paraît ça aide à mincir. Promis, tu arrêteras le jour de tes 25 ans. Ou 30, ça sonne mieux.

7. Refaire la déco de ton appartement

Aujourd’hui t’es passé(e) chez Casto, ou Brico Dépôt, tu sais plus. T’avais besoin d’une ampoule. Et dans les allées, t’as vu des tas de trucs qui pourraient améliorer ton appart’. Au soir, tu en parles à tes potes ; ils sont même prêts à venir te donner un coup de main pour venir fixer cette étagère. Tu les paieras avec des bières. Génial ! Génial. Génial… Ça fait maintenant 3 mois que vous en aviez parlé. Et toujours rien.

Source photo : Giphy

8. Monter un nouveau groupe de musique

« Allez, ce mois-ci, on se cale deux ou trois répètes et on voit ce que ça donne ! En plus j’ai un pote bassiste, il sera sûrement chaud ! » Pour 1000 fois ou cette phrase est prononcée en soirée, il y a environ 5 groupes qui se forment réellement dans le monde. Ces statistiques sont inventées, mais elles doivent être très proches de la réalité.

9. Te faire un tatouage

Il rend trop bien le nouveau tatouage de Maxime. T’en veux un dans le même style, en plus ça fait quelques mois que t’y pensais, et là t’es sûr(e) de toi. Mais c’est l’alcool qui te donne autant de certitude. Parce qu’en vrai tu ne sais pas si tu le veux vraiment ce tatouage. Tu préfères peut-être garder l’argent pour ton tour du monde avec ton sac à dos.

Source photo : Giphy

10. Aller à la BU tous les jours avec ton pote pour travailler votre mémoire

Naïfs que vous êtes. Cette envie subite de travailler sérieusement s’est envolée aussi vite qu’elle était apparue. Vous ferez votre mémoire en dernière minute, comme tout le monde. C’est une règle absolue que nul ne peut contourner, même avec tout l’alcool du monde. Mais c’est pas grave, tu l’auras quand même, ton année.

 

L’abus d’alcool est mauvais pour les projets. Et pour la santé aussi.