C’est la saison des crêpes, cette période où on se rassemble en famille ou entre amis pour partager ce délicieux met. Amour, rigolade, et joie de vivre sont au rendez-vous. Mais viennent toujours à un moment des questions cruciales à propos de l’univers des crêpes, menant au conflit et à la querelle. Afin d’éviter le gâchis inutile de cet instant tant attendu, nos experts vous proposent de répondre à ces différentes questions.

1. Sucrée ou salée ?

Débat houleux qui entraîna la Guerre Civile de Bretagne (1354-1785). Et bien chers amis, la réponse est toute trouvée: on peut manger les deux. Que ce soit une crêpe beurre-jambon-oeuf-fromage, ou une Nutella-confiture-chantilly, en plat principal, en dessert ou au goûter, on ne vous jugera point. On vous aimera tel que vous êtes. Car l’important c’est ce qu’il y a dans votre cœur. Amour et Paix sur vous.

Crédits photo : board

2. Faut-il mettre de l'huile ou du beurre dans la poêle ?

D’un coté, la team « Butter 4 ever » avance l’argument du petit arrière goût salé apporté par l’ajout du beurre dans la poêle. De l’autre, la team « healthy » propose un léger filet d’huile afin de faire glisser la pâte à crêpe avec amour. On ne peut vous dire si un camp est mieux que l’autre mais sachez juste que les premiers font du rugby et les seconds du football. Les premiers portent des choses lourdes et les seconds ont peur de la pluie. On dit ça comme ça on établit juste des faits, on ne vise personne.

3. Crêpe pliée en triangle ou roulée ?

Qui mange des crêpes Whaou ? Personne. Donc on va gentiment reposer cette crêpe enroulée avant que quelqu’un ne se blesse. Maintenant on l’incinère, et on reprend une crêpe en la pliant cette fois en triangle. Voilà, on n’est pas mieux là, entre gens normaux et sains d’esprit, à refaire le monde tout en rigolant et se rappelant nos souvenirs d’enfance quand on jouait nu dans le bac à sable ?

4. Avec des couverts ou avec les mains ?

Définitivement avec les mains, même au resto. C’est très important afin de ressentir le plaisir d’avoir du Nutella sur les doigts ou de la confiture sur la joue. De plus on mange toute l’année avec couteaux et fourchettes, donc on en a un peu ras le cul d’être civilisé. Il ne faut pas avoir peur du regard des autres, de franchir enfin le pas et de devenir la personne que vous rêviez d’être.

Crédits photo : Reddit

5. On mange la crêpe par la pointe ou par les bords ?

En commençant par la pointe, on prend le risque de tout faire déborder. De plus on finit forcément la crêpe par la partie la moins remplie donc on peu la grosse loose cette histoire. Alors qu’en commençant par les bords, vous finissez par le meilleur. Par contre vous avez l’air d’un con à tenir votre crêpe dans le mauvais sens.

6. Préparer les crêpes avant ou privilégier l'appareil à crêpe ?

Il y a les gens organisés et ceux qui s’en battent les couilles. L’avantage de tout faire avant permet une convivialité pendant la préparation, en se barbouillant le visage de pâte à crêpe et en se courant après en petite culotte pour se taquiner entre potes. Alors que ceux qui ont un appareil posé au milieu de la table font eux-mêmes leurs crêpes sans profiter de la vie. Ajoutons à cela, qu’ils discutent forcément de politique et finissent par se taper sur la gueule.

7. Crêpe au Nutella ou crêpe au chocolat ?

« Les vrais mettent du Nutella, les jaloux mettent du chocolat » disait Martin Luther King lors de son discours de paix à Clermont-Ferrand. Et il avait raison le bougre. Si les restaurants proposent davantage de « crêpes au nutella » que de « crêpes au chocolat » c’est bien parce que les gens préfèrent le premier. A un moment il faut être logique, si vous ne faites pas d’effort on ne peut pas vous aider.

Crédits photo : crockmou

8. Peut-on manger une crêpe même si elle est froide ?

Nos parents nous ont toujours appris qu’il ne fallait pas gâcher. Alors oui, même si elle est froide, que les gens l’ont jetée contre un mur, qu’ils ont marché dessus et qu’elle a servi de serpillière, on se doit de la manger. C’est une question de respect, de dignité, de force et d’honneur envers le monde de la crêpe.

9. Peut-on manger des crêpes à une autre période que Janvier/Février ?

On sait que vous en rêvez. C’est comme la raclette, Noël, mai, juillet : on aimerait en avoir plus souvent, mais ce n’est pas possible. C’est triste à dire mais on se doit de respecter la tradition, sinon la société devient anarchique, le peuple se soulève et c’est la merde. Ou alors si vraiment on en peut plus, qu’on a les mains qui tremblent et la bave au coin des lèvres, le mieux c’est d’habiter en  Bretagne. Là-bas il n’y pas de saison alors on mange des crêpes quand on veut.

10. Biere dans la pâte à crêpe ou pas bière dans la pâte à crêpe ?

Là ça dépend de votre âge. Si vous avez moins de 6 ans, on vous conseille la pâte à crêpe sans bière parce que faut pas déconner quand même, mais passé l’apprentissage de la lecture et le service militaire, il faut mettre de la bonne binouze dans le saladier. Comme ça les goûters se déroulent au mieux, et on a même plus besoin d’acheter de quoi boire à coté. A part du cidre. Mais ça c’est pour le prochain point #transitionparfaite

Crédits photo : fantazia

11. Accompagné de cidre ou non ?

Il est tout à fait possible d’accompagner son repas d’un jus d’orange ou d’un Coca. C’est un droit. Mais ne soyez pas surpris si vos pneus sont crevés, si on ne vous tient plus la porte au boulot ou si on ne mange plus à coté de vous au self. Le cidre c’est bon.

12. La crêpe fait-elle partie du grand complot breton ?

Après les menhirs, les drapeaux et les autoroutes gratuites, on est quasi sur que la crêpe est encore un outil de conquête mondiale utilisé par les Bretons. D’ailleurs si on plie la crêpe en triangle, on obtient le signe des Illuminati. Coïncidence ? On ne croit pas.

En espérant avoir répondu à vos doutes existentiels et en vous souhaitant un bon remplissage de bide pendant la Chandeleur. Cordialement.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :