Le Daily Mail a récemment écrit un article sur les peurs sexuelles de nos amis les mâles. Voilà, maintenant vous saurez à quoi pense votre mec pendant ce gentil va-et-vient.

1. Le partenaire sexuel qui a une MST

Eh oui, c’est la peur la plus partagée chez les messieurs. On les comprend, le sida et la chlamydia ce n’est pas très sympathique. Même la syphilis, malgré son côté vintage-poète maudit, n’est pas très chouette à attraper. Mais on vous rassure : normalement, si vous mettez bien un préservatif cela devrait bien se passer. Donc on met une capote, et à l’attaque !

Source photo : Giphy

2. L'absence d'orgasme chez le partenaire

Ou alors que celui-ci ne soit pas satisfait. Alors d’une part, on peut passer des moments sexuels très agréables sans forcément avoir d’orgasme. Et puis, on a envie de dire, ne pas être satisfait, ça fait partie du jeu. Parfois on se fait chier, d’autres fois on crie le nom de sa maman tellement c’est bon, c’est la grande roulette russe de l’orgasme.

Source photo : Giphy

3. Une grossesse imprévue

Certes, les enfants ça fait peur. Normalement, il existe tout un tas de solutions pour éviter ce genre de désagrément. C’est à ça que sert la contraception. Par contre si tu n’as pas écouté les cours d’éducation sexuelle au collège et que tu ne sais pas mettre une capote, ça se complique pour toi.

Source photo : Giphy

4. L'éjaculation précoce

Comme dit la chanson : « ainsi font, font, font trois p’tits tours et puis s’en vont… » Malheureusement, ça arrive… Et c’est très souvent psychologique. Parfois il suffit d’une excitation trop grande, et hop c’est la crue centennale. Si vraiment ça fait ça à chaque fois, comme dit la pub, des solutions existent.

Source photo : Giphy

5. Le partenaire qui trouve ton corps moche

Mais ne vous inquiétez pas, lui aussi il a des poils et du gras. Et puis de toute façon maintenant que t’es là tout nu elle/il ne va pas te foutre à la porte. Enfin si c’est le cas, c’est que tu as fait une connerie.

Source photo : Giphy

6. La panne du zizi

Cela peut en effet arriver, comme quand on a trop bu ou trop fumé, mais pas de panique : vous pouvez vous en sortir même sans votre engin. Faites preuve d’imagination (bon pas trop quand même hein).

7. Être mauvais au lit

Etre mauvais au lit, cela arrive à tout le monde. Particulièrement entre deux êtres bourrés qui se choppent en sortie de boîte. Mais il existe une astuce : arrêter de baiser (trop) bourré. Oui, promis, ça aide vraiment. Genre vraiment vraiment.

8. Avoir un pénis trop petit

C’est bien connu, ce n’est pas la taille qui compte, c’est le goût. Non, plus sérieusement, un vagin ne fait que 7 cm et le clitoris est situé à l’entrée… donc bon. Il ne faut pas stresser comme ça les petits loulous.

Source photo : Giphy

9. Un partenaire qui te trouve trop inexpérimenté

On est tous passés par une période où on était de grosses merdes en la matière, c’est la vie, c’est comme ça. Donc pas d’angoisse : au pire ça te fait de l’expérience, et au mieux ton partenaire est aussi nul que toi et ne se rend donc pas compte de ta médiocrité.

Source photo : Giphy

10. Un moment de gêne après la partie de jambe en l'air

Alors oui, on ne va pas se mentir, il peut y avoir des moments gênants après le sexe. Et surtout si vous abordez frontalement l’un des sujets suivants : la politique/le cassoulet/votre mère.

Source photo : Giphy

Allez, on vous embrasse chaleureusement !


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :