Publier des vidéos, photos, ou textes sexuels mettant en scène d’autres personnes sans leur consentement, c’est du revenge porn. Dans la loi française, ça peut mener à 2 ans d’emprisonnement et 60.000 euros d’amende. Et il faut bien ça pour dissuader les auteurs de revenge porn, qui n’ont pas l’air d’avoir trop de scrupules. Même les stars et personnalités politiques sont concernées par le problème.

1. Benjamin Griveaux

On en a beaucoup parlé ces derniers jours, le candidat LREM a la mairie de Paris a été victime de revenge porn. Qu’on l’aime ou non (surtout « ou non »), on ne peut pas soutenir l’action de Piotr Pavlenski, l’artiste qui a fait tourner les images de l’infidélité de Griveaux. Diffuser une vidéo privée d’un mec en train de se toucher la nouille, c’est non.

2. Jeff Bezos

Plus précisément, Bezos a été victime de chantage à la dick pic. Il avait lancé une enquête sur le journal The National Enquirer qui avait balancé à tout le monde ses infidélités, mais le journal lui a fait en retour un sale chantage : si Bezos continue à enquêter sur eux, ils publient les dick pics qu’il avait envoyé à sa maîtresse. Le patron d’Amazon a refusé de céder à ce chantage, et il a bien raison. Déjà que son divorce a coûté cher, il ne va pas perdre en plus sa fierté face à des salauds.

A ce sujet, retrouvez notre sélection des Dick Pic les plus scandaleuses de l’histoire (photos à l’appui).

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Rihanna

En 2009, alors qu’elle avait rompu avec Chris Brown depuis quelques semaines, Rihanna a eu la mauvaise surprise de voir des photos d’elle nue circuler sur le web (on avait encore le droit de dire « le web » à l’époque). Tout le monde soupçonne donc Chris Brown d’avoir balancé les photos, parce que c’est très probablement à lui qu’elle les avait envoyées, et qu’on connaît son côté sanguin (pour ne pas être vulgaire).

4. Laure Manaudou

En 2007, c’est l’ex de la nageuse française, un autre nageur italien, Luca Marin, qu’on a soupçonné d’avoir balancé des photos compromettantes. On y voyait Laure Manaudou nue, évidemment. En plus de son intimité dévoilée, elle avait alors dû faire face à la méchanceté des internautes qui ne se sont pas gênés pour critiquer ce qu’ils voyaient. Luca Marin avait démenti toute implication dans cette affaire, mais on a le droit d’en douter.

Crédits photo (creative commons) : CC BY-SA 2.0 fr

5. Pamela Anderson et Tommy Lee

Pamela et son ex-mari batteur avait tourné une petite sextape qu’ils n’avaient, a priori, pas l’intention de diffuser. Seulement, la vidéo a été volée et a été diffusée un peu partout. Le couple n’a pas réussi à en bloquer la distribution. Du coup, ils ont été voir des distributeurs pour négocier la diffusion de la sextape avec eux. Ils ont sauvé les meubles mais pas leur intimité.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

6. Kim Kardashian

Dans le même genre, Kim K. avait voulu dans un premier temps endiguer la diffusion de sa sextape avec Ray J., avant de finalement en vendre les droits contre une jolie somme et de profiter de son exposition pour se voir consacrer une télé-réalité, « Keeping Up With The Kardashians ! ». Certains retombent mieux sur leurs pattes que d’autres. C’est pas une raison pour oublier que le revenge porn est une forme d’agression sexuelle.

7. Jennifer Lawrence

Comme d’autres célébrités en 2014, Jennifer Lawrence s’est fait hacker son pc par un mec qui a dévoilé des photos d’elle nue. Le coupable, Edward Majerczyk, a pris 9 mois fermes de 5700 dollars d’amende. Il s’en est pas si mal sorti.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

8. Jeremstar

En 2018, le blogueur Aqababe avait rendu disponible pendant plusieurs heures sur un Tumblr une vidéo de Jeremstar en train de se masturber. L’affaire avait ensuite dérivé sur des accusations plus graves contre un ami de Jeremstar, soupçonné de corruption de mineurs. Un peu compliquée cette affaire, mais il semble que Jeremstar se soit retrouvé au milieu de tout ça sans vraie raison.

9. Katie Hill

Katie Hill est une élue démocrate américaine, bisexuelle et militante féministe. En 2019, des photos d’une relation qu’elle a eu avec une collègue de son équipe ont été rendues publiques, et Katie a été contrainte de démissionner. Son mari, avec qui elle était en procédure de divorce, est soupçonné.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

10. Goo Hara

La chanteuse de K-pop s’est suicidée fin 2019 à l’âge de 28 ans. Son ex petit-ami la harcelait et faisait du revenge porn sur Instagram. En ajoutant à ça la pression sur les épaules de la star coréenne (les artistes de k-pop ont une vie très contraignante), on peut expliquer le geste de Goo Hara.