Pas de Lynch dans ce top et pourtant on s’y serait attendu. En réalité, il s’agit moins de films connus pour être incompréhensibles que de films qui n’ont pas été compris par leurs propres créateurs : acteurs, réalisateurs, producteurs. Parce que parfois, c’est pas forcément qu’on déteste un film que l’on a fait ou qu’on l’aime, c’est simplement qu’on n’est plus très sûr de savoir ce qu’on a fait exactement. La drogue fait des ravages.

1. Leonardo DiCaprio n'a pas tout capté à Inception

Dans une interview donnée à un podcast américain aux côtés de Brad Pitt, DiCaprio a expliqué qu’il était passé à côté d’une bonne partie de l’histoire d’Inception, mais qu’il faisait confiance à Nolan et que ça lui allait très bien. « Que se passe-t-il ? Je n’en ai aucune idée. (…) Tu essaies juste d’être concentré sur ton personnage. Je m’implique, mais quand il s’agit de Christopher Nolan et de son esprit et de la façon dont Inception a été reconstitué, tout le monde essaye constamment de résoudre le puzzle. » N’attendez donc pas de lui qu’il vous explique si oui ou non la toupie s’arrête à la fin.

2. Et Brad Pitt est passé à côté d'un certain nombres de trucs dans Ad Astra

Dans le même podcast, Brad Pitt réagit aux déclarations de DiCaprio en expliquant avoir vécu une expérience similaire sur Ad Astra, un film dont il tient le rôle principal mais dont il n’est pas certain d’avoir compris la totalité de la trame, et notamment la fin. James Gray sera heureux de l’apprendre.

3. Howard Hawkes a complètement rien compris au Grand sommeil

Immense succès à sa sortie, le film noir réalisé par Hawkes avec Bogart en tête d’affiche était bâti sur un scénario d’une complexité telle que personne ne le comprenait vraiment. Quelques années après le film, Hawkes déclara la chose suivante : « Je n’ai jamais bien compris l’histoire du Grand sommeil. Le scénario fut écrit en huit jours, tout ce que nous avons essayé de faire c’est de rendre chaque scène aussi divertissante que possible. Nous ne savions pas quelle était l’histoire. On m’a demandé qui a tué un tel ou un tel, je ne le savais pas. On a envoyé un câble à l’auteur, il ne le savait pas non plus. Puis au scénariste qui ne le savait pas plus. » L’auteur en question, c’est Raymond Chandler, et le scénariste William Faulkner.

4. Sean Penn était dubitatitif sur Tree of life

Quelques années après la sortie du film de Terrence Malick, Sean Penn a déclaré qu’il n’était pas tout à fait sûr de ce dans quoi il s’était embarqué : « Le scénario était l’un des plus beaux que j’aie jamais lu, mais je n’ai pas réussi à retrouver cette émotion à l’écran. Une narration plus conventionnelle, plus claire, aurait aidé le film sans – c’est mon opinion – en amoindrir la beauté ou l’impact. Sincèrement, je me demande encore un peu ce que je fais là et ce que j’étais censé apporter. Et Terrence Malick n’est jamais parvenu à me l’expliquer clairement ».

5. Ben Affleck aussi se pose des questions sur son expérience avec Malick

Ben Affleck tient le rôle principal d’A la merveille, suite thématique de Tree of Life. Et il n’a pas tout compris au film ni aux méthodes du réalisateur, manifestement. En décembre 2012, il expliquait ainsi au magazine GQ que le tournage « était un peu bizarre, parce qu’on n’avait pas vraiment de dialogue, du coup je ne comprenais pas vraiment ce qu’il était censé se passer. »

6. Luchini n'a rien compris à Ma Loute

Il faut dire que le film est bizarre. Luchini racontait, pendant la promo : « Je demande à Juliette Binoche : ‘Pourquoi il me demande de regarder la mer ?’ Elle me dit : ‘bah parce qu’on attend l’arrivée de notre fils !’ Alors là j’ai un blanc parce que j’avais quand même compris que c’était ma soeur donc je dis : ‘Mais tu es ma soeur ??!’ et elle me regarde géniale et me dit : ‘Mais, tu m’as violée, t’as donc pas lu le scénario ? »

7. Todd Philips est passé à côté d'un truc avec Joker

Depuis la sortie du film, Todd Philips s’étonne des controverses qui l’ont entouré, allant jusqu’à le comparer à la franchise des John Wicke. « Dans le 3, il tue 300 personnes et personne ne s’en offusque. » C’est que Philips ne se rend sans doute pas compte que son film se situe du côté du tueur de masse qu’est le Joker et montre comment il se réalise en assassinant les autres.

8. Weinstein n'a rien compris à The Hours, qu'il a produit

Un article de Variety citait de mémoire cette réflexion de Weinstein à propos de The Hours, film qu’il a produit et dont il n’a manifestement pas compris du tout le contenu. Le producteur aurait déclaré qu’il était fier d’avoir réussi à marketer un film mettant en scène trois lesbiennes. Or, tout l’intérêt du film est précisément de ne pas réduire les identités de ses personnages à une orientation sexuelle et de montrer des personnages de femmes qui vivent en dehors de leur rapport à leur sexualité. Décidément à côté, Weinstein.

9. Alec Guinness ne comprenait rien à Star Wars

Le tout premier Obi Wan, disparu prématurément suite à une baston en déambulateur avec Vador, n’aimait pas spécialement le film. Surtout, il avait l’impression qu’on le prenait pour un vieux – et de fait il était vieux et passait donc probablement à côté de toute l’histoire du film. Voici ce qu’il en disait à un ami par lettre durant le tournage : « Je ne peux pas dire que j’aime le film. On m’apporte régulièrement de nouveaux dialogues pourris sur des bouts de papier rose – et aucun d’eux ne clarifie mon personnage ni le rend supportable. »

Rhabille-toi, George Lucas.

10. François Damiens n'a rien compris à Tip Top

C’est du moins ce qu’il a expliqué au Parisien en interview peu après la sortie du film : « Quand il (Serge Bozon, le réalisateur) m’a expliqué, c’était encore pire ! La petite Huppert était dans le même cas. Et Sandrine (Kiberlain) aussi. Du coup, on a décidé de tout apprendre par coeur. » En même temps, vu les critiques sur Allociné, ils ne sont pas les seuls. Et vu ce résumé aussi : « Deux inspectrices de la police des polices débarquent dans un commissariat de province pour enquêter sur la mort d’un indic d’origine algérienne. L’une tape, l’autre mate, tip top. » Le film date de 2012, l’année des bouses.

Moi je comprends rien à mon travail mais personne ne m’interviewe.