La vie est affaire de gagner ou de perdre. On peut compter les points, tenir un journal : une victoire, un point, une défaite un point pour la vie. Mais le règlement ne prévoit pas le nombre de points perdus pour la fausse joie, lorsqu’une victoire annoncée se transforme en défaite. Et il faudrait prévoir un supplément quand ça se passe devant les caméras.

1. L'équipe de La La Land

Merci les Oscars, Warren Beatty et Faye Dunaway pour cet intense moment malaise au moment de la remise de l’Oscar du meilleur film. Mais le producteur de La La Land, Jordan Horowitz, est quand même assez classe quand il se rend compte de ce qu’il se passe.

2. Judith Godreche

Aux Césars 1991, Vanessa Paradis se plante tout simplement de Judith, annonçant que le César du meilleur espoir féminin revient à Judith Godrèche alors qu’il est attribué à Judith Henry.

3. Ces Britanniques

En janvier 2016, un couple de Britanniques se rend compte qu’il a remporté 47 millions d’euros à la loterie. Avant de devoir se rendre à l’évidence : l’application pour valider la grille a déconné et n’a pas enregistré leur ticket. En réalité, ils n’avaient plus assez d’argent sur leur compte pour valider le ticket, et la transaction n’a pas été enregistrée. Dommage.

4. Cette équipe de basket américaine

Dans un match de division 3 lycéenne, l’équipe de Burrillville célèbre sa victoire, une seconde avant la fin du temps réglementaire. Elle vient de battre Chariho en finale du championnat de l’Etat du Rhode Island. Les joueurs se jettent les uns sur les autres ; et leurs adversaires en profitent pour aller marquer le panier qui leur donne la victoire.

5. Anastasia Potapova

Lors du dernier match du tournoi junior féminin de Wimbledon 2016, Anastasia Potapova s’effondre en larmes. Elle vient de remporter un Grand Chelem chez les Juniors. Sauf que son adversaire utilise le hawk-eye, la technologie qui permet de mettre en doute une décision arbitrale en cas de litige sur une balle proche de la ligne. Et qu’elle a raison. Potapova n’a pas gagné et doit servir à nouveau pour remporter le match. Elle y parviendra, heureusement pour elle, à sa troisième tentative.

6. Lyne Cohen-Solal

Lors des élections municipales de 2008, Lyne Cohen-Solal, l’adversaire socialiste de Jean Tibéri dans le V° arrondissement de Paris, est annoncée gagnante par les médias. Cela doit faire 20 ans que Cohen-Solal perd toutes ses élections contre Tibéri. Sauf qu’en réalité, après le décompte final, elle est battue de 225 voix. Même joueur, joue encore.

7. Yannick Agnel

Yannick Agnel n’a pas pu défendre son titre sur 200 mètres nage libre aux JO de Rio 2016. Aux championnats de France, qualificatifs pour les Jeux, il est arrivé troisième d’une série où seul les deux premiers étaient qualifiés. Sauf que Agnel est arrivé deuxième… La confusion a été attribuée à un problème technique, mais la Fédération n’a pas modifié le classement.

8. François Fillon

Dans le combat qui opposait Copé à Fillon pour la présidence de l’UMP, en 2012, les deux camps ont annoncé leur victoire. C’est d’abord le camp Fillon qui a dégainé par la voix d’Estrosi, avant que Copé ne réplique pour aboutir au psychodrame dont on se souvient encore. Déso François (ça l’a pas trop gêné pour la suite).

9. Miss Colombie 2015

1-2-3 : MALAISE. Regardez la tête de Miss Colombie quand le présentateur présente ses excuses.

10. Toutes les dauphines de Miss France 1987

On n’a jamais vu un tel bordel. Jamais. Guy Lux n’en peut plus. Europe 1 en prend plein la gueule. C’est à hurler de rire.

Il ne faut pas vendre la peau de l’ours… tout court, parce que les ours, c’est précieux.