Dalida en rêvait, ils l’ont fait : c’est étonnant de voir le nombre de comédiens, magiciens, musiciens et performeurs qui ont eu la drôle d’idée de mourir sur une scène en plein spectacle. Des centaines et des centaines de pauvres hères qui ont eu la mauvaise idée de faire un infarctus au mauvais moment devant un public incrédule. Certains dans des conditions absolument effarantes.

1. Ian Cognito

Plus triste, tu meurs (déjà que là, tu meurs) : l’humoriste anglais Ian Cognito était en plein milieu d’un sketch sur les crises cardiaques quand il a fait une crise cardiaque. C’était criant de vérité et tout le monde s’est esclaffé de rire pendant de longues minutes au cours desquelles le mec est mort. Jusqu’à ce qu’un assistant réalise qu’un truc était bizarre et lui prenne le pouls. « Oupsie » était alors la pensée générale des spectateurs.

2. Silver King

Cesar Gonzales, aka Silver King, était un catcheur mexicain assez connu pour avoir joué le méchant dans le film Nacho Libre. Un type tout muscles et justaucorps, donc, qui a eu le malheur de faire la performance de trop à Londres ce weekend. Plaqué au sol par son adversaire, Silver King ne s’est pas relevé, et il a fallu un petit moment pour que les gens réalisent ce qu’il se passait. La réanimation a échoué.

3. Leonard Warren

Chanteur baryton de renommée mondiale, Leonard Warren est mort le 4 mars 1960 sur la scène du Metropolitan Opera de New York. Alors qu’il chantait La forza del destino, il s’est pris une crise cardiaque éclair et s’est effondré. Il avait 48 ans. La légende a fait le reste, racontant que ses derniers mots, chantés, étaient « Morir ? Tremenda cosa ! » (« Mourir, quelle affaire ! »), même si c’est peu probable.

Crédits photo (creative commons) : Graphic Services

4. Un comédien de la compagnie Toubab’ouh de Messac

Tout récemment, un comédien de 41 ans de cette troupe qui se produisait devant des enfants a eu un malaise cardiaque sur scène et est mort. 400 gosses ont assisté à la scène – on peut imaginer que ce n’était pas leur meilleure journée de la vie. Cela dit, apparemment, ils ont ri, pensant que l’effondrement faisait partie du conte raconté par le mec. Très tristoune.

5. Le magicien Arnold Buck

Le tour qui tourne mal. En 1840, le magicien Arnold Buck a eu la malchance de voir son tour « catching bullet » (on lui tire dessus et hop la balle termine entre les dents) enrayé par la malice d’un spectateur facétieux. Celui-ci avait inséré discrètement des clous dans le flingue chargé à blanc. Résultat : quand il a tiré, le magicien s’est effondré. Ne jamais faire confiance au public.

6. Tommy Cooper

C’est un autre magicien, Tommy Cooper, qui a connu un destin similaire. En 1984, alors qu’il se produisait en direct à la télé, le prestidigitateur, connu pour rater délibérément ses tours et faire marrer tout le monde avec ça, s’est effondré, terrassé par une crise cardiaque. Evidemment, tout le monde a cru que ça faisait partie du numéro. Une minute de rire, puis une coupure télé non prévue et l’impuissance des équipes médicales à réanimer Cooper.

Crédits photo (creative commons) : Fair use

7. Anthony Burger

Le 22 février 2006, Anthony Birger, pianiste classique révéré par tout le monde collet-monté de la grande musique est frappé par une crise cardiaque violente alors même qu’il joue pour divertir les passagers d’une croisière transatlantique reliant la Hollande aux Etats-Unis. Pauvres passagers qui n’avaient plus de musique pendant les dîners ultérieurs.

8. Miguelito Valdes

Chanteur cubain incontournable, vedette de la scène cubaine pré-révolutionnaire, Miguelito Valdes aurait tout à fait pu faire partie du Buena Vista Social Club s’il n’était mort en 1978 lors d’un concert à Bogota. Boxeur confirmé, Miguelito Valdes avait aussi joué dans plein de films après s’être exilé aux Etats-Unis dans les années 40. Une star.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

9. Barbara Weldens

Chanteuse de rock née en 1982, Barbara Weldens était à la tête du groupe Les Oies blanches et était aussi une artiste de cirque confirmée. Son premier album studio était sorti en février 2017. C’est donc cet album qu’elle était venue chanter à Gourdon au festival Léo Ferré lorsqu’elle a été victime d’une électrocution sur scène où elle chantait pieds nus le 29 juillet 2017. Elle avait 35 ans.

10. Papa Wemba

Chanteur congolais incontournable, à la tête d’un label précieux pour la musique du Congo et d’Afrique, premier artiste congolais à signer avec un label étranger et grand ambassadeur de la SAPE, Papa Wemba est mort sur scène lors d’un concert à Abidjan le 24 avril 2016 alors qu’il chantait dans le cadre d’un festival.

Crédits photo (creative commons) : Radio Okapi

Viens, mais ne viens pas quand je serai seule.

Source : Wikipédia