Coucou tout le monde, je suis de retour car dans le monde entier il y a toujours des gens qui disent n’importe quoi. Cette semaine n’a pas échappé à la règle : on a encore compilé des exemples de personnes qui ont pris la parole en public et qui n’auraient pas dû. Pas besoin d’en dire plus, voici votre nouvelle livraison de déclarations inutiles, scandaleuses et ridicules.

1. De Rugy qui cite Françoise Giroud... mais qui la cite mal

Sur le plateau de BFM TV, notre de Rugy national a eu une nouvelle ligne de défense toute pourrie. Pour tenter de descendre les journalistes qui utilisaient l’adjectif « fastueux » en parlant de ses dîners, il a voulu citer Françoise Giroud qui aurait dit que les bons journalistes n’utilisaient pas d’adjectifs. Déjà, c’est pas ouf comme argument pour tenter de décrédibiliser le travail des journalistes, et puis en plus Françoise Giroud n’a jamais dit ça. Elle disait qu’il fallait éviter les adverbes, pas les adjectifs. Bref, de Rugy s’enfonce.

2. Trump, qui assure être la personne la moins raciste du monde

Oui, il l’a dit mardi dernier, alors même qu’il est accusé de discriminations en ce moment (comme souvent d’ailleurs). Il a même ajouté : « Aucun autre président n’a fait autant que moi pour les Afro-Américains », et c’est quand même la chose la plus marrante qu’on ait entendue ces derniers jours. Rien que pour ça on a presque envie de lui donner un deuxième mandat (non).

3. Le Waqf en Irak qui a presque fait une crise cardiaque après avoir vu des bras et des cheveux

Le contexte : avant un match de foot à Kerbala, une violoniste libanaise a joué l’hymne national irakien, sans voile et avec les bras découverts. Et, bien sûr, ça a choqué des tas d’Irakiens, dont le Waqf, l’organisme en charge de la religion chiite en Irak, qui compte porter plainte contre la fédération irakienne de football. L’ancien Premier ministre du pays veut aussi qu’une enquête soit menée sur “une violation choquante de la sainteté de Kerbala”. La folie des hommes qui ne supportent pas de voir les femmes.

4. Anne Hidalgo qui fait des aller-retour en Falcon bien polluant

Ici, c’est pas une histoire de déclaration mais plutôt d’action qui contredit les déclarations de la maire de Paris. Pour assister à une étape du Tour de France, Anne Hidalgo a fait un aller-retour entre entre Le Bourget et Chambéry dans un Falcon, un jet haut de gamme. Autant dire que le bilan carbone de ce genre de trajet est considérable. Le problème, c’est qu’Hidalgo se revendique écolo et que ça ne passe pas vraiment là.

5. Morano qui continue son petit combat de La Manif Pour Tous des années après

Il va falloir apprendre à tourner la page Nadine, le « un papa et une maman » c’était avant.

6. Christine Boutin, parce qu'on la comprend pas toujours

Elle est encore ké-blo sur la PMA (comme Nadine avec « un papa une maman ») et elle nous parle de baobab et de forêt. Il faudrait qu’elle aille faire une petite balade dans la nature.

7. Castaner aurait peut-être mieux fait de parler

Pendant qu’Edouard Philippe s’exprimait au sujet de l’affaire Steve, Castaner se tenait à côté, sans rien dire, alors qu’il est l’un des responsables du drame. Ça aurait été de bon goût de prononcer quelques mots pour donner des explications ou adresser ses condoléances à la famille.

8. Le gendarme et le policier qui se sont moqués de la mort de Steve

Des enquêtes ont été lancées pour retrouver les auteurs de moqueries sur l’affaire Steve. Pour le moment, un gendarme serait visé. Il y a aussi un policier qui a été chopé pour avoir commenté sous un article du Figaro : « Eh bah, voilà, terminé de nous faire chier avec Où est Steve? ? » C’est très fin, et on espère qu’il va vite perdre son insigne.

Et on oublie pas de tourner 7 fois sa langue autour de sa bouche.