Parfois, les gens ont du talent et manquent de reconnaissance. Alors soit ils n’ont pas de bol et ils meurent dans l’anonymat, soit ils sortent avec des stars et se font remarquer. Et puis parfois, les gens n’ont pas de talent et manquent de reconnaissance. Alors soit ils terminent chez Goldman Sachs, soit ils rencontrent une star, sortent avec elle et se font remarquer. Une certaine idée des success stories. Y’a beaucoup de meufs dans ce top, mais c’est plus révélateur d’une société patriarcale que de machisme de notre part.

1. Bella Hadid

Bella Hadid a commencé à faire des couv et des défilés en 2014, mais c’est à partir de sa relation avec le chanteur canadien The Weeknd que sa popularité explose. Dès que les magazines s’emparent de leur histoire, sa carrière s’accélère : elle défile en septembre 2015 pour Marc Jacobs, Ralph Lauren et Chanel et fait la couverture de Vogue. 11 couv en un an. De quoi décoller.

Crédits photo (creative commons) : LOVE Magazine

2. Gigi Hadid

Telle soeur telle soeur. La grande soeur de Bella aussi a vu sa notoriété exploser quand elle est sortie avec Cody Simpson en 2013. Jusque là, elle avait pour seul contrat une campagne avec Guess. Ensuite, on l’a vue à la télé, puis à peu près partout et jusqu’à devenir l’une des mannequin les plus connues du monde.

Crédits photo (creative commons) : The Door

3. Valérie Trierweiler

Trierweiler était une simple journaliste de Paris Match quand sa relation avec François Hollande a commencé à défrayer la chronique. A partir de là, elle a eu énormément de propositions ; de la même manière, Merci pour ce moment, son best-seller qui raconte les coulisses de son histoire et de sa rupture avec l’ancien président n’aurait jamais connu un tel succès si elle ne s’était pas retrouvée sous les feux de l’Elysée.

Crédits photo (creative commons) : Jackolan1

4. Rita Ora

Rita Ora était déjà chanteuse quand elle a rencontré Rob Kardashian, mais les tumultes de leur couple ont quand même vachement attiré l’attention sur elle, lui permettant de devenir numéro 1 des charts au Royaume-Uni ce qui semblait invraisemblable quelques mois plus tôt.

Crédits photo (creative commons) : Fitore Gashi

5. Olivier Martinez

César du meilleur espoir masculin en 95, Olivier Martinez était un petit acteur pas si prometteur avant qu’il ne se mette à sortir avec des stars anglosaxonnes, et notamment Kylie Minogue. Son nom a commencé à être connu parce qu’il s’affichait en une des magazines people, ce qui lui a ouvert la voie à une carrière américaine merdique mais qui a le mérite d’exister.

Crédits photo (creative commons) : Georges Biard

6. Amber Rose

Entre 2008 et 2010, sa liaison avec Kanye West lui a apporté une médiatisation de dingue dont elle a profité pour vendre des albums. Reconvertie chanteuse et actrice, elle ne doit sa carrière qu’à sa relation par ailleurs terminée dès 2010.

Crédits photo (creative commons) : Mingle Media TV

7. Karrueche Tran

Simple mannequin pas très connue, Karrueche Tran a défrayé la chronique à force de jouer à je t’aime moi non plus avec Chris Brown. A partir de 2011, elle enchaîne ainsi les couvertures des magazines et apparaît même dans des séries télé. La bonne opé (même si elle est obligée d’être protégée de Chris Brown par les flics, désormais).

8. Tila Tequila

Tila Tequila n’était à peu près personne jusqu’à ce qu’elle se mette à coucher avec tout le showbiz américain : Timberlake, 50 Cent, Marilyn Manson… Sur les plateaux, elle notait par la suite leurs performances sexuelles, et jusqu’à obtenir sa propre émission de téléréalité à se flinguer.

Crédits photo (creative commons) : Toglenn

9. Daniel Ducruet

Connu uniquement comme époux de Stéphanie de Monaco, Daniel Ducruet profite de son divorce pour se lancer dans la chanson avec moins ou moins de bonheur. Moi, je me souviens surtout d’un mec qui souriait à l’envers. « Souris pas à l’envers, tu ressembles à Daniel Ducruet », qu’on me disait.

10. Céline Balitran

La meuf est sortie avec George Clooney et ça lui a permis de faire la Ferme célébrité. Comme quoi, l’amour mène à tout.

Il faut coucher pour réussir moyen.