Nous voili voilou pour un troisième épisode des gens qui auraient mieux fait de fermer leur gueule cette semaine. Le principe est simple : on regarde ce qu’on dit les gens, et quand ils disent de la merde, on dit : « eh dis-donc, les gens, vous auriez peut-être mieux fait de garder le silence durant cette période hebdomadaire ». Voilà, maintenant que vous avez l’idée, on peut passer à l’action.

1. Le rugbyman australien Israel Folau a fait un joli dérapage homophobe

Il a simplement déclaré : « Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’Enfer vous attend. Repentez-vous ! Seul Jésus peut vous sauver. » Peut-être que ça partait d’une bonne intention, hein, ou alors peut-être que ce mec est juste fou. Au moins il va être licencié de sa fédération, comme ça il aura plus de temps à consacrer à ses prêches.

2. L'ancien pape Benoît XVI explique la pédophilie dans l'Eglise par Mai 68 et l'absence de Dieu

Il a bien fait de prendre sa retraite, Benoît. Pour lui, c’est la libération sexuelle des années 60 qui a permis à la pédophilie de se faire. Donc en gros, plus on est libéré sexuellement, plus on a envie de s’en prendre à des gosses ? Ça semble tout à fait logique (quand on a 92 ans et qu’on est taré).

3. Trump a dit ne rien connaître de Wikileaks, alors qu'il avait encensé Wikileaks pendant sa campagne

Quand il faisait campagne pour être président, Trump a félicité plusieurs fois Julian Assange pour son travail et dit tout le bien qu’il pensait de Wikileaks. Maintenant qu’Assange a été arrêté et que les Etats-Unis demandent son extradition pour le juger, Trump dit qu’il ne connaît rien à Wikileaks. Amnésie totale. C’est fort quand même.

4. Trump pense que les éoliennes donnent le cancer

Eh oui, encore Trump. Il est assez fort pour paraître deux fois dans ce top. Et là il a fait très fort, puisque, pour montrer qu’il est contre les éoliennes, il a sorti cette phrase magique : « Il paraît que le bruit des éoliennes provoque des cancers ». Bon bah voilà, y’a même pas besoin de commenter ça. Dire que ce mec a été élu président.

5. Castaner pense que les ONG ont pu se faire complices des passeurs de migrants

Il a sorti les rames pour essayer de relativiser ses propos, mais le mal est fait. Dans le fond on comprend ce qu’il a voulu dire : les ONG aident les migrants, donc elles peuvent faciliter le travail des passeurs. Mais le mot « complice » pour associer des ONG à des ordures qui se font du fric sur le dos de personnes désespérées, c’est un peu chaud.

6. Le basketteur Paul Pierce a dit qu'il a une meilleure carrière que Dwayne Wade

Bon, c’est pas bien méchant parce que c’est le jeu de la NBA de faire le show et de montrer qu’on a des grosses balls, mais on va dire à Paul Pierce de se calmer. Peut-être qu’il aura une meilleure carrière que Wade, mais on en reparlera quand il sera devenu aussi légendaire que lui. Chaque chose en son temps.

7. Le philosophe Pascal Bruckner a pété un câble contre Greta Thunberg

Le jeune suédoise Greta qui milite pour l’écologie a été nommée pour le Prix Nobel de la Paix, et ça n’a pas plu à Bruckner, qui pense qu’elle doit être bousculée et châtiée. Pour lui, elle est le signe que la démocratie part en couille, mais au fond, ce qui le dérange, c’est qu’une ado lui fasse la leçon. Une réaction réactionnaire intéressante.

8. Les gens qui reprochent à Ronaldo de mal élever ses enfants

La polémique : sur une vidéo, on voit Cristiano Ronaldo jouer au ballon avec son fils alors que sa fille, à côté, a l’air de vouloir jouer, elle aussi. Des internautes (surtout sur Twitter) ont donc jugé que Ronaldo élevait ses enfants dans le sexisme puisqu’il ne laisse pas jouer sa fille. Ils ont jugé ça après avoir vu une vidéo hyper courte. De vrais psychologues. Absolument rien ne dit qu’il ne joue jamais au foot avec sa fille. Qu’on aime ou pas Ronaldo, à un moment il faut savoir se taire.

TAISEEEEZ-VOUUUUUS