Vous n’êtes pas satisfaits de votre début d’année ? Vous êtes déjà déçus par 2020 ? Vous ne vous rendez pas compte de la chance que vous avez, hein, parce que je suis à peu près persuadé que votre début d’année est bien plus propice à la joie que ceux des personnes citées dans ce top. Et j’en veux pour preuve que vous avez pas eu de coupure d’Internet, vous, puisque vous êtes en mesure de le lire, ce top.

1. L'Iran de manière générale

Entre l’assassinat de Soleimani par les Etats-Unis, les morts dans la marée humaine qui s’est réunie pour protester, le crash d’un avion à Téhéran et le séisme qui s’est déclenché dans une région abritant une centrale nucléaire, on ne peut pas dire que les Iraniens soient au top pour débuter l’année 2020. Cela dit ça fait un moment que l’Iran est pas au top.

2. L'avocat de Carlos Ghosn

Le mec s’est réveillé un matin avec plus de client à défendre ou plutôt si un client mais un client exfiltré au Liban en toute illégalité après un parcours digne d’un scénario de Philippe de Broca. Il doit se sentir bien débile, là : soit il dit qu’il était pas au courant et il passe pour un con, soit il dit qu’il était au courant et il va en prison. Bonne ambiance.

3. Gabriel Matzneff

Prix Renaudot, Prix Caze, bénéficiant d’une aide publique du CNL, Matzneff était bien peinard, respecté par ses pairs, auréolé de gloire et content de lui, vieux, pouvant rêvasser aux mineures avec qui il couchait quand il avait la quarantaine. Sauf que l’une de ces mineures devenue majeure, Vanessa Springora, a écrit un bouquin racontant sa relation avec Matzneff. Et tout le milieu littéraire qui avait fermé les yeux depuis toutes ces années sur les pratiques ouvertement pédophiles de Matzneff de s’émouvoir de la sortie du livre en jouant les remords. La Justice a embrayé. Bien fait et mauvaise année.

4. Le mec qu'on a retrouvé dans l'estomac d'un requin à la Réunion

On a retrouvé son bras et sa gourmette dans le ventre du requin-tigre. Pas sûr que ce soit bon signe.

5. Les koalas

Parce que les petits koalas ont très chaud actuellement en Australie. Très très très très très très très chaud. Et les kangourous aussi. C’est horrible ce qu’il se passe en Australie.

6. Cette famille de Plouigneau qui a reçu une bastos dans sa cuisine

Parce que ça doit faire bizarre à un moment de voir une balle traverser la pièce pour terminer dans ta poêle, tout ça à cause d’un chasseur qui a raté son sanglier.

7. Manuel Valls

Il espérait devenir ministre des Affaires étrangères en Espagne, et bah c’est comme d’habitude râpé. Complètement râpé, même puisque finalement Pedro Sanchez va gouverner avec la gauche radicale. Déso Manu.

8. Le slip français

Une soirée 100 % blackface sur le thème Africa avec imitations de singes digne d’un sketch de Michel Leeb a donné des idées à tous les observateurs : pourquoi ne pas déterrer des trucs plus vieux ? Et une séquence montrant le fondateur de la marque dire « c’est pas des petits pédés ! » en voyant son portrait dans un classement des échos de tourner partout.

9. Gaël Monfils

Monfils affichait ses ambitions, comme chaque année, pendant la trêve. Il allait revenir fort. 10ème mondial, il se voyait capable d’aller chercher un Grand Chelem. Un match d’ATP Cup plus tard, le voilà déjà blessé et bien blessé, tenu de laisser sa place à Gilles Simon dans l’équipe de France et de reproduire une énième saison moyenne, comme chaque année depuis 10 ans.

10. Moi

On va tout se dire : l’autre jour, j’arrive à Lyon, gare Perrache. Sur le quai du tram, un distributeur de tickets qui ne marche pas. Aucun autre distributeur visible. Le tram arrive, je monte dedans. BAM : contrôleurs 60 balles. Et évidemment quand j’ai évoqué l’incident avec mes amis lyonnais, ils m’ont assuré n’avoir jamais croisé de contrôleurs dans le métro. Scoumoune.

Une meilleure année que ça à tous.