Le dénouement de cette sixième saison approche à grands pas et on a encore eu droit à un grand épisode chorale amorçant pas mal de choses sans jamais vraiment aller au bout (excepté pour Arya dont l’arc s’emballe depuis 2 semaines). Un épisode plus long qui a pris le temps de creuser la relation entre plusieurs personnages, de nous offrir de belles retrouvailles et un retour à dos de dragon. Que fallait-il retenir de cet épisode ? On vous dit tout dans le debrief.

1. Qu'il ne vaut mieux pas voler le goûter de The Hound (ou buter ses potes)

On ne le détestait pas auparavant, on commence à vraiment apprécier ce perso qui semblait avoir trouvé une nouvelle voie, vite brisée par des bandits de grand chemin. Que va faire The Hound maintenant ? Va-t-il rejoindre la clique de Beric Dondarrion ? On l’espère, parce qu’elle pourrait avoir un rôle crucial à jouer par la suite.

2. Qu'on ne peut pas s'empêcher de penser que Tyrion et Varys ne se reverront jamais

Ces au revoir semblent malheureusement être définitifs et il planait sur cette scène un goût prononcé d’adieux à jamais. Un des meilleurs duo de la série se sépare, et on sent que Tyrion risque se faire chier sans son best-buddy.

3. Que La Montagne est vraiment trop mimi

On attendait depuis longtemps la première vraie démonstration de force de la Montagne nouvelle version (qui avait déjà fracassé un crâne contre un mur mais ça ne compte pas). C’est chose faite grâce à Cersei qui a décidé de ne plus réfléchir et de foutre le bordel. On a donc eu droit à une magnifique décapitation à main nue de la part de La Montagnette toute mimi.

4. Qu'on a bien cru qu'il y aurait un petit french kiss des familles

Bon en vrai c’est totalement invraisemblable, mais les retrouvailles Brienne/Jaime (et Bronn/Podrick) étaient vraiment cool et vu le nombre de critiques engendrées par cet épisode c’est important de le souligner.

5. Que la scène avec Edmure Tully nous a rappelé qui était VRAIMENT Jaime

Il avait réussi à nous faire oublier son côté sombre au fil des saisons mais son attitude implacable lors de sa rencontre avec Edmure nous a rappelé qui était Jaime Lannister. Certes son côté bad cop est forcé, il tente le tout pour le tout en jouant à fond la carte du « Oathbreaker » dirigé par son amour incestueux, mais il y a un fond de vérité à tout cela : par amour, Jaime est capable de tout, et les jambes de Brann s’en souviennent.

6. Que c'est un peu la merde pour Cersei sans jugement par combat, mais qu'il lui reste des options

Tommen étant complètement neuneu, il fait à peu près tout ce que le Grand Moineau lui dit de faire. Cersei se voit donc privée d’un avantageux « trial by combat » et va donc devoir faire face à 7 septons, ce qui est un peu chaud pour elle. Sauf que son Qyburn semble avoir encore quelques cartes dans sa manche. Bon sinon, imaginez un peu, Cersei va à son procès et elle dit TOUTE LA VÉRITÉ –> Elle a eu des gosses avec Jaime –> Tommen n’est pas le roi légitime –> c’est la merde –> elle en profite.

7. Que Greyworm a souri pour la première fois de sa vie

Si vous vous demandiez à quoi ressemble un Unsullied qui est amoureux : à ça.

8. Que tous les gens autour d'Arya finissent mal, elle porte la poisse cette petite

Elle était surnommée « Cat » pendant un temps, sûrement parce qu’Arya est un putain de chat noir et que ceux qui l’approchent tombent comme des mouches. Voilà le prix à payer pour l’avoir soignée et recueillie (et pour avoir échappé à la mort une première fois, c’est vrai.)

9. Que Daenerys nous a fait une petite entrée sitcom un peu ridicule

La meuf ne sait faire que ça : des entrées fracassantes, des sorties de bâtiments en flamme etc. et à chaque fois les mecs se prosternent et on pense que c’est bon, et puis elle repart. Là il faut reconnaître que ses dragons et son armée de clodo à cheval risquent de soulager un peu la ville attaquée par les esclavagistes un peu chonchon.

10. Qu'enfin cette affreuse personne a eu ce qu'elle méritait (à savoir la peau de son visage séparé du reste de son corps)

Elle était là à courir comme Terminator dans les rues avec son petit couteau, eh bien elle a vu que s’attaquer à une Stark n’était peut-être pas une si bonne idée après tout. Déso pas déso.

On vous laisse sur cette scène qui voit le réveil de la louve : A girl is Arya Stark.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :