New York est une ville fascinante ! Spectaculaire et tentaculaire ! C’est d’ailleurs quand on pense tout savoir à son sujet que la mégalopole se dévoile au fil de fun facts croustillants absolument parfaits pour briller en société. Car quoi de mieux que de se faire mousser entre deux visites en balançant une info de derrière les fagots ?

1. C'est le paradis des oiseaux

Il existe des gens qui passent leur temps libre à observer les oiseaux. Une compétition a même été créée et un film a carrément été réalisé sur le sujet (The Big Year, avec Jack Black). Ces fins observateurs ont rapporté que Central Park pouvait abriter jusqu’à 275 espèces différentes, suivant les saisons. Sachant que les États-Unis abritent quelques 800 espèces, c’est pas mal.

2. Les taxis n'ont pas toujours été jaunes

Avant, en 1907, les taxis new yorkais étaient rouge et vert. Bien d’autres villes américaines ont opté pour le jaune avant New York, qui s’y est mis en 1912. Pour autant, c’est devenu un symbole de la ville. Même si tous les taxis new yorkais ne sont pas jaunes. Il y en a des verts aussi. Pourquoi ? J’ai demandé à un chauffeur un jour mais j’ai pas vraiment compris sa réponse.

3. C'est vraiment une ville cosmopolite

On nous le répète à tout bout de champ : New York est une ville cosmopolite. Mais saviez-vous que 37% de ses habitants sont nés dans un autre pays et qu’on rapporte 800 langues différentes parlées dans les quartiers de la métropole ? Des langages courants comme l’espagnol et le français et d’autres beaucoup moins comme le quechua. Rien à voir avec les tentes. C’est une langue parlée majoritairement au Pérou.

5. Une part de pizza coûte le même prix qu'un ticket de métro

C’est bizarre, mais c’est comme ça et ce fut toujours plus ou moins le cas. Et si le prix de l’un des deux grimpe, l’autre suit. C’est limite flippant.

6. New York a eu ses cowboys

Les cowboys, ils ne sont pas tous au Texas et dans les autres états ruraux. Avant, à New York, ils étaient chargés de surveiller les passants et de faciliter leurs déplacements au niveau de la 10ème avenue. On pouvait les voir évoluer sur leurs chevaux sauf qu’à la place du bétail, et bien c’étaient des gens. L’histoire ne raconte pas si des personnes ont été capturées au lasso mais ce ne serait pas si surprenant si c’était le cas.

Aujourd’hui, le seul cowboy de New York se balade à moitié à poil sur Times Square et chante en s’accompagnant avec sa guitare (en fait, ils sont plusieurs, des cowboys et des cowgirls).

8. Histoire de pomme et de chevaux

On surnomme New York, la Grosse Pomme. Pourquoi ? On ne sait pas trop mais l’expression vient des colonnes d’un journal local spécialisé dans les courses hippiques. Le terme « grosse pomme » désignant un grand prix décerné aux gagnants lors des courses organisées à New York.

9. C'est là qu'est née la pizza américaine

Les New Yorkais sont de gros consommateurs de pizzas. C’est d’ailleurs à New York que la première pizzeria américaine fut ouverte. C’était en 1895 et bien sûr, le propriétaire était un immigré italien. Depuis, de nombreuses autres pizzerias se sont implantées en ville. On en compte aujourd’hui (à peu près) 1600.

Un dernier pour la route ? Les yeux et le cerveau d’Albert Einstein sont conservés quelque-part en ville dans un coffre-fort !