Plus on joue au jeu du sexe, plus on réalise qu’autour de nous, la nature est franchement bien pensée pour nous rappeler un zizi, une zezette un peu partout finalement. On y peut rien, c’est l’esprit d’un humain primate dans toute sa splendeur. Levons le voile de la pudeur et parlons cul, si vous le voulez bien.

1. L'aubergine

On tient là le champion de tous les fruit-légumes-zizis du monde. Fortement popularisée par l’emoji Apple, l’image de l’aubergine a tristement et rapidement été souillée depuis la naissance du sexto. À tel point qu’il est désormais très gênant de recevoir un texto avec un « t » de ses parents qui disent avoir préparé un gratin d’aubergines avec tout plein d’émojis derrière. Ça part d’un bon sentiment,

2. La banane

Tout a commencé en quatrième ; cela faisait déjà pas mal de temps que tu jouais à imiter des bruits de sexe (chose qu’en théorie tu ne connais pas) en mangeant ta banane à la cantine avec tes petits potes. Et puis il y a eu ce cours de SVT où on t’a demandé d’enfiler une capote sur ce fruit qui, ça y est, n’est devenu que l’ombre de lui-même. Depuis, tu as vite appris que la leçon no1 est de ne JAMAIS croiser le regard de quelqu’un d’autre que ton partenaire de touche-touche en dégustant ce fruit phallique.

3. Pêche

Bah oui quoi, ça prend la forme des fesses, c’est juteux, c’est doux, et même l’innocent Timothée Chalamet a eu l’idée de faire joujou avec, c’est qu’il y a bien quelque chose. D’ailleurs si vous entendez Snoop Dogg parler de « peaches and cream », sachez que le bonhomme n’a aucune carence en vitamine C, mais une forte passion pour ce qui est des boules parsemés de substance de type semence lactée masculine.

4. La fraise

Serait-ce pour ce petit rouge-rosé délicat qui pourrait rappeler les parties intimes ? Pour son fort pouvoir sur la libido ? Pour sa forme un peu douteuse ? Ou simplement pour toutes les scènes de cul qu’on a pu voir à la télé où les amoureux se font une petite soirée champagne, pétales de rose et nudité à foison ? Tant de questions sans réponses…

5. Le concombre

Niveau visuel on est sur la même chose que la banane, mais en plus dur et plus long, en version prenium quoi.

6. L'abricot

L’abricot est peut-être un chouilla plus mignon que la pêche, rapport à sa taille, mais son aspect tout délicat et scindé en deux n’en rappelle pas moins une paire de miches, désolée.

7. Le kiwi

Il y a eu débat sur celui-là à la cafet’, je vous cache pas. En attendant, tant de poils sur un fruit sphérique de la sorte, ça interroge. Surtout qu’en on en colle deux côte à côte. Si vous voyez c’que j’veux dire.

8. La pastèque

Tu sais, quand tu mets ta tête dedans pour la bouffer, et qu’il y a plein d’eau qui te dégouline sur le torse en pleine saison estivale. Oui je crois qu’on s’est compris.

9. Les raisins

Oui parce dans le temps, avant de manger des pizzas devant Netflix, il y avait surtout orgie romaine and chill. Du coup forcément avec des petites boules fondantes à gober qu’on nous tend généralement de manière langoureuse, ça donne des arrières idées.

10. Fruit de la passion

Je ne dirai mot sur l’aspect gluant et ses effets lorsqu’on y plonge un doigt ou deux, non non, je dirai simplement merci Francky Vincent, merci la vie.

‘Fait chaud non ?