Le collège une période difficile. Une période où l'on a des boutons, un gros cul et pas de seins, et où quand on ose porter son sac à dos un peu trop haut ou que l'on a pas le dernier stylo à paillettes qui sent la fraise on est direct catalogué loser. Une période toute pourrie en somme, mais dont on est tout de même un poil nostalgique.

  1. Des stylos à paillettes
    Pour écrire des mots d'amour dans l'agenda de notre BFF. Les plus chanceuses (oui, c'était quand même un peu un truc de filles) avaient même des stylos "à odeur". Ça ne sentait rien, ça coûtait une blinde, mais on était contentes.

    stylo-dore-1
    source photo : mariage
  2. Un Eastpak
    Idéalement porté sur une épaule, parfois sur les deux, mais toujours très très bas histoire de bien se péter le dos.

    eastpak-PADDED_PAK_R-light_blue-1
    source photo : kickz
  3. Une blouse de chimie recouverte de petits "mots"
    Pour bien faire comprendre à tout le collège que l'on avait plein d'amis. Un signe extérieur de popularité en somme.

    infos-071011-blouse02
    source photo : p-nintendo
  4. Du papier à lettres Diddl
    C'est fou comme à douze ans, on pouvait trouver ce personnage ultra kitsch super cool et claquer toutes nos maigres économies dans des produits dérivés franchement laids, le tout sans sourciller.

    75d56584
    source photo : miss-alexia
  5. Un Tip-Ex Mouse
    Vous savez celui qui ne fait pas de bavure et qui a une petite tête de souris trop mignonne (victimes du marketing bonjour).

    tipex
    source photo : rajapack
  6. Des cartouches d'encre de couleur
    Parce que le bic 4 couleurs c'était quand même un peu un truc de loser.

    1268881038730_hz_fileserver3_1295050
    source photo : alibaba
  7. Un Stabilo's move elastic writer
    Sept euros pour un stylo c'est cher, certes, mais attention cette texture imitation ballon de basket est vraiment très réussie.

    857
    source photo : stabilo
  8. Un classeur Ben
    Aujourd'hui un peu tombés en désuétude, les produits dérivés Ben ont pourtant eu leur grande époque à la fin des années 90 et au début des années 2000. Quand il n'avait pas le total look trousse + agenda, le collégien "cool" avait donc au moins le classeur.

    classeur-ben-quo-vadis-21-x-297-je-trie-donc-je-suis-80mm
    source photo : fourniscool
  9. Un effaceur
    Pour faire une sarbacane évidemment.

    effaceurs
    source photo : bilboquet
  10. Un agenda L'Etudiant
    Parce qu'il y a des blagues et des petits dessins dedans. Et puis parce qu'on trouve ça étrangement classe d'avoir un truc L'Etudiant au collège.

Sur ce, Big Bisous Bien Baveux.