Hourra c’est la rentrée ! Bon d’ici une semaine tu seras déjà saoulé/e mais en attendant tu es un peu excité/e par ces toutes nouvelles fournitures encore toutes neuves et toutes vierges que tu vas pouvoir user, dégueulasser, user encore, perdre, voler à ton voisin. Si tu n’es plus à l’école, souviens-toi du bonheur que nous apportaient ces objets pourtant inutiles à la construction de notre avenir.

1. Les fiches Bristol de couleur

C’est la fourniture de base pour te rendre heureux. Déjà parce qu’il y a des couleurs différentes afin de faciliter l’organisation de tes cours (rose pour les cours que j’aime beaucoup, jaune pour les cours que je vais pas réviser, vert pour faire des ton-car).

Source photo : Giphy

2. Les œillets pour les coller PARTOUT

On est là sur une base d’objets très très inutiles. Faut quand même être tordu pour penser à concevoir des mini autocollants en forme de ronds avec un trou dedans AU CAS OÙ ta copie-double serait déchirée. Non seulement ça n’arrive pas, mais surtout si ça arrive tu ne colles jamais ces putain d’œillets autre part que sur ton agenda, en grande quantité pour former un cœur.

3. Un compas pour faire des rosasses

Ou pour les planter au plafond et attendre que ça retombe. Oui bah t’es pas forcément très futé/e à cet âge-là.

4. Des stabilos en nombre

J’insiste sur l’aspect pluriel de cette fourniture. En effet ta frénésie ne s’arrête jamais à un stabilo. Tout comme les fiches Bristol, il te faut un stabilo par humeur et même si tes humeurs changent régulièrement, tu auras au moins le mérite d’avoir des beaux jolis cours tout pleins de couleurs. Certes tu n’arrives pas à te relire mais au moins c’est de toute beauté, plaisir des yeux.

5. Un tipex pour écrire des mots sur ton sac à dos

Le symbole de l’anarchie ou un message bien percutant du genre « À bas le capitalisme » ou « Vive les artichauts ». Si tu es vraiment déluré/e tu peux aussi l’utiliser en guise de vernis à ongles pour adopter un style chic et distingué.

Source photo : Giphy

6. Des cartouches d'encre pour faire collection des billes dedans

Cette petite bille c’est un peu comme les perles de nacre qu’on trouve dans les huîtres. Alors quand ta cartouche voit le début de la fin, tu la lorgnes la petite bille avant d’éventrer violemment la cartouche pour en récupérer le précieux fruit.

7. Un agenda pour écrire des mots sur les pages de samedi et dimanche

Bah ouais LOGIQUE, réfléchis un peu ! Ce sont les deux seules pages libres sauf à la limite si tu as des DST mais en général il reste la place pour écrire des « Big bisous bien baveux » à foison.

8. La marqueur indélébile

Parce que t’es un gros drogué de la vie et que tu connais pas encore le Poppers donc tu te fais des rails de snif de marqueurs qui te défoncent le crâne et te donnent des sueurs froides de la mort, la super expérience kwa.

9. Une perforatrice pour faire des confettis

Bon allez je suis sympa elle va te servir peut être une fois pour faire des vrais trous dans une feuille destinée à intégrer ton classeur. Mais sa principale fonction consiste avant tout à trouer tout ce que tu as sous la main. On apprend beaucoup sur le plan physique grâce à la perforatrice.

Source photo : Giphy

10. Critérium

Classique des classiques. Le critérium avec son lot de recharges de mines que tu recharges jamais parce qu’en fait t’as joué avec toutes les mines et tu les as toutes défoncées. Sois honnête avec toi-même, tu vas jamais recharger ce critérium, tu en rachèteras un autre, point final.

11. La calculette pour écrire "elle bese" à l'envers

Et une question toujours irrésolue à ce jour… À quoi peut bien servir la touche CE ?

12. Le double décimètre pour mesurer ta bite

Surtout quand t’es une fille et que tu veux imposer le respect à la cour de récré.

Source photo : Giphy

Alors j’entends déjà les ayatollahs du rapporteur clamer haut et fort que c’est un scandale, que cette liste est incomplète, que le rapporteur est de toute évidence la meilleure des fournitures, que nous sommes des salauds de gauchiasses… Bref. Oui j’ai volontairement éliminé le rapporteur. J’aime pas les rapporteurs. C’est tout.